Et vous, vous écoutez quoi? 2

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 19 Mai 2017, 09:01

Merci, Shadow, pour le pack. ;)
Finalement j'ai bien fait de ne pas avoir acheté "Metaforas de Luz".
Le morceau d'intro, "El Barrilete" est pas trop mal, "Africa" aurait été (de mon avis) bien mieux sans chant, le clavier d'"El Monte de la Cruz" m'a fait espérer un petit retour au CAI des 80's le temps d'un morceau...
C'est bien fait et il y a ici et là de petits moments qui rappellent le CAI de l'époque, mais c'est bien trop furtif. J'ai moyennement accroché. Ca fait un peu jazz-à-papy en fait. :mrgreen:

Le live est sympa et offre quelques versions alternatives à celles des albums.
J'avais oublié que tu avais parlé d'"El Cano del Calé"... j'attendais le chant... j'ai été surpris. :D Je préfère quand-même la version studio ("Extrana Seduccion").

Pour les inédits, la fraicheur d'"A Que Esperas" aurait pu lui permettre de se retrouver sur "Cancion...", musicalement il est dans la ligné.
Pour ces 3 morceaux, je trouve que l'absence de Diego Fopiani Macias au chant enlève énormément du charme et de l'identité à la musique.
Son chant fiévreux et passionné :love: ... qui fleurent bon la Paëlla et le Turròn. :envie:



Pour Borne, j'avais jeté une oreille sur "Unidades Didacticas" il y a un petit moment, je n'ai plus de souvenir... je réécouterais ça, ainsi que "Exprime la Naranja".


Merci pour le thème de fin de "La Blanca Oscuridad". Je ne connaissais ni Francisco Tárrega, ni Narciso Yepes. Impressionnante, cette guitare 10 cordes. :eek:





Fermáta - Dunajská Legenda (1980)
Spoiler :
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 31 Mai 2017, 08:31

Bon, je suis pas très Electro, mais je dois avoué que j'ai vraiment été séduit, pour ne pas dire envoûté, par cette artiste canadienne.
Je n'aime pas toute sa discographie, loin de là, mais, elle a fait de bons petits morceaux.
Bonne petite découverte.


Marie Davidson - Boulevard Taschereau
Spoiler :
Excès de vitesse
Spoiler :
Kidnap you in the desert
Spoiler :
Je ne t'aime pas
Spoiler :




Et son side-project avec un français (Pierre Guerineau), Essaie Pas.

Essaie Pas - Le port du masque est de rigueur
Spoiler :
La chute
Spoiler :
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar ganjuro » 08 Juin 2017, 10:29

Je suis mort ...
4 heures de someil cette nuit mais il y a encore qulelques heures j'écoutais ça:
https://youtu.be/98lAv5fzQgU
:binouze:
Si il n'y avait que des gens honnêtes, on n'aurait pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Sniper Fou
 
Messages: 347
Inscrit le: 27 Jan 2010, 09:29
Localisation: Lausanne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 12 Juin 2017, 11:04

Du jazz mâtiné de flamenco:

Chicuelo - Mezquida (au festival Jazzahead 2017)
Spoiler :
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Aldherrian » 12 Juin 2017, 13:47

Merci pour le lien, très bon moment :binouze:

Ces derniers temps je me plonge un peu plus dans la pop japonaise des 70's et début 80's et j'ai flashé sur l'album Fushigi Shoujo / Mysterious Girl de Chiemi Manabe.
Peut-être un peu grâce au beau monde derrière la composition et la production, il y a un aspect non pas "best-of" mais "résumé" de ce que le genre peut être.

Spoiler :


La plus connue semble être Untotooku mais j'apprécie beaucoup Targeted Girl et Romantist :love:

(Et bien entendu, on tombe dans le domaine des disques "inconnus" mais cultes dans certains cercles, par conséquent le vinyle se tope à plusieurs centaines d'euros)
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1882
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 12 Juin 2017, 15:18

Aldherrian a écrit:Merci pour le lien, très bon moment :binouze:

Ces derniers temps je me plonge un peu plus dans la pop japonaise des 70's et début 80's et j'ai flashé sur l'album Fushigi Shoujo / Mysterious Girl de Chiemi Manabe.

La plus connue semble être Untotooku

De rien.

Le vache, je m'attendais à de la j-pop 80' un peu plus conventionnelle. :D
Sur la pochette, de loin, j'ai cru que la fille avait un superscope. :D
C'est très... particulier... vachement acidulé. Par moment, ça m'a fait penser à du Lio. :D
Le morceau Untotooku, lui, m'a scotché. Il pourrait aisément passer pour un morceau électro-pop récent. :aaah:

Par j-pop 80' conventionnelle, je pensais plus à ça (mais finalement, ce n'est peut-être pas si conventionnelle que ça...):
Spoiler :
Le style de truc que j'aime écouter quand je joue à un jeu de bagnole arcade super fun. :love:
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Aldherrian » 13 Juin 2017, 13:59

Sans me prétendre expert en genres musicaux, la différence c'est que tu as partagé de la City Pop alors que mon lien était du Techno Kayô ce dernier étant une variante bien plus électronique de la pop japonaise dans l'héritage du Yellow Magic Orchestra.
Ce qui n'empêche pas les genres de coexister, d'ailleurs les artistes dans l'univers étendu du YMO ont beaucoup travaillé dans la city pop à commencer par des gens comme Haruomi Hosono, Ryuichi Sakamoto, Taeko Ohnuki ou d'autres encore. Il suffit de regarder le staff derrière la production/composition/interprétation de pratiquement n'importe quel album de city pop ou de techno kayô pour y trouver des collaborateurs du YMO x)

Pour de la city pop "pure et dure", si tu ne connais pas encore et que ça t'intéresse tu trouveras davantage ton bonheur dans les premiers albums de Taeko Ohnuki (Sunshower par exemple), Tatsuro Yamashita (For You) ou chez un Toshiki Kadomatsu (Sea is a Lady). J'ai commencé à me plonger là dedans il y a quelques mois donc je me garderai bien de parler d'autres albums que ceux que j'ai pu écouter x)
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1882
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 14 Juin 2017, 10:48

Aldherrian a écrit:Pour de la city pop "pure et dure"...

Aaaah voilà, merci. La City Pop, et pas la J-Pop.
Je ne m'y connais pas du tout donc j'ai fait une assimilation un peu rapide. :mrgreen:

Finalement, dans les albums City-Pop d'artistes que tu m'as cité, il y a plusieurs styles...
- Sunshower de Taeko Ohnuki est Soul, mais ça ne me dérange pas dans la mesure où l'architecture des morceaux fait qu'on ne se retrouve pas avec de la Soul basique. Un mélange bien foutu de Soul, Jazz-Fusion et Jazz. J'aime beaucoup. Rhaaaaa ce solo (trop court) de guitare sur Law of Nature! :love:
- For You de Tatsuro Yamashita, par moment, fait très (trop) funk. Trop dansant pour moi. J'ai vraiment du mal.
- Sea Is a Lady de Toshiki Kadomatsu, lui, est trèèèès Jazz-Fusion... j'adore! :love:

Merci pour la découverte.

Mais au final, la City-Pop, c'est quoi alors? :D

J'irai jeter une oreille (ou deux) sur la Techno Kayô par curiosité... ya sûrement des trucs sympas. ;)
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 14 Juin 2017, 11:38

Yoyoyo!

Je n'arrive pas à voir les liens youtube depuis le firefox du taf, donc je ne savais pas trop de quoi vous parliez Aldherrian et Vzurkr.

@Aldherrian, si tu aimes bien Chiemi Manabe, tu devrais aimer également Momoko Kikuchi, qui en plus d'avoir une voie similaire, à fait quelques morceaux dans le même genre.

C'est marrant parce que je ne savais pas que ce genre de musique avait un nom! :D
Pour moi la Techno Kayô, c'est bien 80% de ce qui est sortie sous le terme female pop dans les années 70 - début 80...

Concernant Miki Matsubara, oui en effet c'est pas de la pop dite traditionnelle. De la city pop je ne sais pas trop...
Le truc c'est que Miki sur cette album à fait quasi que, voir que des reprises de morceaux plus anciens "pop", les parôles ne changants pas, je pense pas qu'on puise appeler ça de la city pop, même si musicalement ça en toutes les caractéristiques.

Enfin le terme ne me gène pas hein, mais pour moi c'est de la pop. En faite au japon que tu cherche de la pop, de la funk, de la city pop ou autre, ça se trouvera la plupart du temps au rayon pop.Du coup je me suis jamais ennuyer avec les noms.

Sinon en City Pop / Funk Jap, voici ma petite selection perso random, comme elle me vient:
Spoiler :

Spoiler :

Spoiler :

Spoiler :

Spoiler :

Spoiler :
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Aldherrian » 14 Juin 2017, 22:05

Oui en magasin on ne peut pas vraiment se permettre de découper les étals en 45 genres donc on trouve tout ça mêlé dans les grandes branches.
D'ailleurs généralement j'évite de trop rentrer dans les discussions de sous-genre parce qu'on finit facilement malgré soi à se batailler pour mettre le truc dans la bonne case. Cependant ça me semblait pour le coup pertinent pour différencier les styles.

Pour Momoko Kikuchi, j'avais justement récupéré un album l'autre jour et j'en ai profité pour aller l'écouter. Il est tout à fait sympathique même si je n'adhère pas à tout l'album. Après comme on est sur de la pop accessible, c'est jamais vraiment désagréable à l'oreille !

Sinon pour répondre sur les genres, d'habitude je m'en réfère à ce qui est dit sur RateYourMusic qui a l'avantage de souvient bien cerner l'origine du genre et ses grandes figures/albums donc je vais me contenter de mettre le lien pour leur page sur la City Pop

En tout cas je vois quelques noms dans tes liens que je connaissais pas donc j'irai écouter ça aussi.
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1882
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 15 Juin 2017, 10:03

Aldherrian a écrit:Oui en magasin on ne peut pas vraiment se permettre de découper les étals en 45 genres donc on trouve tout ça mêlé dans les grandes branches.

Oui c'est vrai, ça plus le fait que les sous genres de musique étant souvent peu durable dans le temps, un artiste qui fait une carrière de plus de 2 ans se retrouverait vite dans différents rayons d'un même magazin, d'où le classement assez généraliste des albums chez les disquaires au Japon.
Hors Japon, c'est juste parcequ'ils n'y connaissent (la plupart du temps) rien.

Aldherrian a écrit:D'ailleurs généralement j'évite de trop rentrer dans les discussions de sous-genre parce qu'on finit facilement malgré soi à se batailler pour mettre le truc dans la bonne case.

Idem, pour être honnête j'évite même de les utiliser car ça peu devernir vite réducteur de vouloir rentrer un album dans une case...surtout en ce qui concerne la musique des années 70-80 jap qui est un beau bordel.

Aldherrian a écrit:Cependant ça me semblait pour le coup pertinent pour différencier les styles.

T'en fait pas j'avais compris! ;)
J'ai juste pas pus m'empêcher de donner mon avis comme quoi ces sous genres donnent parfois lieu à des dilemmes ridicules.

Exemple:

Thème urbain et/ou parôles de lovers + musique funky =>City Pop?
Selon la définition du genre: oui
Selon moi me référent à la définition du genre: oui

Mais du coup, un japonais qui fais de la FUNK,qui se dit faire de la Funk et qui par malheur va sortir des phrases de lovers et parler de thèmes urbains, il se retrouve donc à faire de la City Pop?
Du coup James Brown s'il avait été jap il se serait retrouvé à faire de la City Pop au même titre que ANRI ou Momoko Kikuchi! :D
Aldherrian a écrit:Pour Momoko Kikuchi, j'avais justement récupéré un album l'autre jour et j'en ai profité pour aller l'écouter. Il est tout à fait sympathique même si je n'adhère pas à tout l'album. Après comme on est sur de la pop accessible, c'est jamais vraiment désagréable à l'oreille !

Momoko Kikuchi c'est de la pop tout à fait classique, mais elle faisait partie du groupe Ramu qui faisait des sons plus funky.
Tu devrais plus trouver ton bonheur sur les albums de RAMU que sur ceux de Momoko.

Aldherrian a écrit:Sinon pour répondre sur les genres, d'habitude je m'en réfère à ce qui est dit sur RateYourMusic qui a l'avantage de souvient bien cerner l'origine du genre et ses grandes figures/albums donc je vais me contenter de mettre le lien pour leur page sur la City Pop

Merci pour le lien! :aaah:
je trouve les top relases plutôt pas mal, en terme de qualité, même si je trouve dans city pop, un bon 70% des vinyles jap que j'ai et qui sont de genre bien différents je trouve.

Enfin qu'importe comment on appel ça, ça fait plaisir d'avoir quelqu'un sur le fofo qui partage une partie de mes goûts musicaux!

Si tu as un album que tu cherches et que tu ne trouves pas, tu peux toujours me demander. Avec un peu de chance je l'ai sur mon étagère! ;)
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Aldherrian » 15 Juin 2017, 10:38

C'est surtout pour les "top releases" que j'utilise les pages de genres en fait. Quand je tombe sur un genre qui m'intéresse ça permet de très facilement avoir un bon exemple de ce qui se fait ""de mieux"" en la matière et de savoir si on veut creuser ou si c'est pas vraiment pour nous.
Ca a ses limites vu que c'est basé sur les notes des utilisateurs et certains genres peu appréciés et peu notés (certaines branches de l'électro et du hip hop par exemple) sont du coup assez peu représentatives dans leurs classements. Mais bon, en règle générale ça reste un bon aperçu.

Pour cette musique des 70's/80's, pour l'instant j'ai pratiquement trouvé tout ce que j''ai pu chercher à part Aegean Sea en collaboration entre Haruomi Hosono, Takahiko Ishikawa et Masataka Matsutoya et Prophetic Dream d'Akira Inoue. On trouve facilement le premier en entier sur Youtube, l'autre par extrait donc a priori il faudra faire avec.
Mais je reste en admiration devant la facilité (relative, il faut être un tantinet motivé quand même) qu'on a à trouver tous ces albums via Super Google qui redirige très vite sur des blogs et autres portails spécialisés. J'ai fini par atterrir sur deux trois sites spécialisés dans la musique japonaise (et un petit peu asiatique) des 70's/80's (mais avec aussi d'autres périodes couvertes) et quasi tout ce que je pouvais chercher y était.
C'est d'autant plus pratique qu'un certain nombre d'albums ont une aura autour d'eux qui font qu'ils sont pratiquement intouchables en achat vinyle. Je ne sais pas ce qu'il en est dans les rayonnages japonais mais en tout cas sur Dicogs il n'est pas rare de tomber sur des disques à plusieurs centaines d'euros.
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1882
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 15 Juin 2017, 11:39

Aldherrian a écrit:pour l'instant j'ai pratiquement trouvé tout ce que j''ai pu chercher à part Aegean Sea en collaboration entre Haruomi Hosono, Takahiko Ishikawa et Masataka Matsutoya et Prophetic Dream d'Akira Inoue. On trouve facilement le premier en entier sur Youtube, l'autre par extrait donc a priori il faudra faire avec.

J'ai pas sorry!
J'ai Hosono House d'Haruomi Hosono et je ne sait plus quel autre de lui, mais pas Aegean Sea.

Aldherrian a écrit:Je ne sais pas ce qu'il en est dans les rayonnages japonais mais en tout cas sur Dicogs il n'est pas rare de tomber sur des disques à plusieurs centaines d'euros.

Dans les rayonnages japonais, en tout cas sur Tokyo, tu ne trouveras pratiquement jamais les disques rares que tu peux trouver sur Dicogs.

L'avatages des disquaires c'est que tu pourras trouvé des albums totalement inconnus qui sont la plupart du temps bien mieux que certains qui coûtes des centaines d'euros pour des raisons autre que leurs qualités.
Ensuite des albums comme Sea is a lady de Toshiki ou Reflections Akira Terao se trouve PARTOUT pour 100 yens!

Après moi je suis digger, je suis plus à la recherche d'un son pas connu qui pête, qu' un gros classique, même si j'aime aussi les écoutés s'ils sont bons!
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Aldherrian » 15 Juin 2017, 13:29

Après ce qui est appréciable c'est très récemment on voit un retour, non seulement du vinyle, mais aussi de l'intérêt pour cette période là donc il y a des rééditions.
J'ai commencé à m'attaquer à toute cette musique en janvier et en avril ou mai j'ai découvert qu'un des albums que j'ai beaucoup aimé, Masterless Samurai d'Osamu Kitajima, venait de bénéficier d'un nouveau pressage donc à un tarif "normal" de nouveau disque.
J'ai beau aimer ajouter des vinyles à ma collection, payer plus de 80 balles pour un seul disque, ça me semble quand même délirant. Et encore, le Fushigi Shoujo/Mysterious Girl de Chiemi Manabe est au delà, à flirter avec les 300€.
J'espère pour ce genre de disques des rééditions pour permettre un plus grand accès à tout ça. J'aime bien sûr le fait d'avoir un disque "d'époque" mais ça ne justifiera jamais (outre quelques albums qui me sont extrêmement précieux) d'en payer 10 fois le prix initial.

On a déjà de la chance d'avoir de grandes bases de données numériques, via les portails que j'évoquais mais aussi Youtube et des services payants comme l'iTunes Store. Sinon ce serait quelque chose de pratiquement inaccessible et c'est sans doute ça le plus dommage.

Lors de mon voyage au Japon je m'étais dit que j'apprécierais fureter dans les rayonnages pour ramener quelques disques mais à l'époque je ne connaissais pas très bien la musique "d'avant" susceptible donc d'être sur vinyle et non sur CD donc je me disais que j'allais juste me retrouver perdu dans les bacs. Et vu que c'était mon premier séjour, je me suis occupé de ramener bien d'autres choses. Mais aujourd'hui maintenant que j'ai un peu mieux en tête le genre d'artistes que j'apprécie, c'est sûr que ça sera davantage envisageable. J'imagine bien, comme tu le dis, que c'est pas pour autant qu'on trouve les "classiques" dans n'importe quelle échoppe pour trois fois rien. Mais ce qui me gêne dans le fait d'acheter "au pif" des vinyles, c'est qu'après pour en choper les chansons en fichier audio, à moins d'avoir du matos, c'est pas possible :(
Je l'ai fait pour quelques artistes que j'arrivais vraiment pas à trouver et les disques sont cools mais sans les passer sur la platine c'est quasi pas possible de les écouter :(
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1882
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 15 Juin 2017, 14:16

Aldherrian a écrit:Après ce qui est appréciable c'est très récemment on voit un retour, non seulement du vinyle, mais aussi de l'intérêt pour cette période là donc il y a des rééditions.

C'est vrai! Par contre ça entraine surtout une belle flambée des prix, un peu comme pour le retro gaming! :(

Mais pour en revenir au réédition, HMV Shibuya retire souvant des "classiques". C'est comme ça que j'ai pus m'acheté Love Trip de Takako Mamiya et Orient de Hiroshi Sato, sans devoir vendre un de mes reins.

Aldherrian a écrit:J'ai beau aimer ajouter des vinyles à ma collection, payer plus de 80 balles pour un seul disque, ça me semble quand même délirant.

J'ai déjà mis beaucoup plus...mais il est clair qu'au dela d'une certaine somme, il faut vraiment le vouloir. Le simple fait que ce soit un bon album ne suffit plus, il faut être y être vraiment attaché, ou alors être très riche! :D

Aldherrian a écrit:J'espère pour ce genre de disques des rééditions pour permettre un plus grand accès à tout ça.

Chez HMV Shibuya ils rééditent 2 fois 2 vinyles différents par ans, si ça n'a pas changé et que je ne dis pas de conneries...à part pour les réédition j'y passe presque jamais en faite.

En ce qui concerne les bases de données numériques, c'est vraie que c'est une grande chance. Après on va dire que je suis parano, mais je n'ai absolument aucune confiance en la durabilité de l'accès à ce privilège dans les prochaines années...

Aldherrian a écrit:J'imagine bien, comme tu le dis, que c'est pas pour autant qu'on trouve les "classiques" dans n'importe quelle échoppe pour trois fois rien.

Disons que si tu les trouves, ce qui peu arrivé, genre au Disk Union de Ochanomizu où ils ont pas mal de classiques Groove et un peu "Funk" (même jap), il faudra quand même y mettre le prix. La plupart des enseignes connaissent bien la cote de ce qu'ils vendent.

D'ailleurs si tu viens au Japon pour les vinyles, mais que tu n'y passes pas plusieurs fois l'année, ça peu être intéressant de regarder la liste des vinyles que recherchent Disk Union. Généralement ils éditent ça en fin d'année sous forme de flyer près des caisses, mais je suis sur que ça peu se trouver sur internet.
Ca te permetteras de voir un peu ce qu'il te sera susceptible de trouver (avec un peu de chance) en courant d'année prochaine dans leurs magasins.

Tu peux aussi te chopper un exemplaire de "Record Map". C'est un annuaire des disquaires de tout le Japon (mais surtout Tokyo). N'y apparaissent que ceux qui veulent, mais c'est quand même bien fourni.
Il y a une nouvelle édition tout les an ou tout les 2 ans, si tu l'a pas encore je peu très bien te faire des scans de la dernière.

La descriptions des magasins est en Japonais, mais entre le nom du genre qui est souvent en romaji et les plans, même sans trop lire le jap ça peu être utile.

Aldherrian a écrit:Mais ce qui me gêne dans le fait d'acheter "au pif" des vinyles, c'est qu'après pour en choper les chansons en fichier audio, à moins d'avoir du matos, c'est pas possible :(

Ah wai mais j'achète rarement au pif, généralement je n'achète mes vinyles que dans les boutiques où il m'est possible de les écouter.

Après c'est claire que pour convertir les vinyles en numérique il faut être un minimum équipé.
Soit tu as la chance d'avoir une platine usb ( ça ne coute pas cher) soit tu investis dans une petite carte audio pour pouvoir enregistrer ton vinyle sur ton ordinateur.

Perso j'ai une carte son, pas premier prix certe, mais qui reste pas trop cher, et ça fait l'affaire.
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Hobbie » 19 Juin 2017, 13:21



L'original est une tuerie, cette version aussi et le clip également ! :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5357
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 19 Juin 2017, 21:44

7 Jours / 7 Epics

Jour 1

Hola amigos !

A l’occasion de la fête de la musique et de l’arrivée précoce de l’été je vais partager avec vous pendant une semaine 7 thèmes que l’on peut ranger dans la catégorie " epics ".
Le terme est surtout utilisé dans le genre musical " rock progressif " pour désigner un thème musical souvent long (mais ce n’ai aucunement une règle et il existe de nombreux contre-exemples de thèmes relativement courts qui correspondent au profil) avec cette volonté de raconter une histoire, un concept en articulant des sous parties parfois très différentes entre elles mais aussi en tentant de préserver une certaine unité. D’ailleurs la frontière entre le morceau "epic" et le concept-album est assez ténue.
Pas évident de faire un choix tant il y en a de merveilleux (connus ou moins connus) aussi je resterai sur des thématiques en général appréciées de tous comme le voyage, l’aventure, l’onirisme et tout ce que ces notions peuvent susciter sur le plan des émotions.
Bien évidemment je vous encourage à en faire de même si des choses vous viennent en tête ces jours-ci !

Pour commencer voici The Flowers Kings, un groupe de rock progressif originaire de Suède et qui mine de rien a déjà à son actif un sacré nombre d’albums et d’excellentes prestations scéniques.
Cette formation est devenue un fleuron de la dénommée " école progressive suédoise " avec notamment d’autres groupes comme Kaipa, The Tangent ou Isildurs Bane.
Le thème "Garden of Dreams" tiré de leur album " Flower Power "de 1999 dure pratiquement 1 heure et démontre à lui seul les fantastiques talents créatifs de The Flower Kings.

Je l’ai écouté et réécouté pour à chaque fois m’émerveiller, découvrir une petite chose qui m’avait échappé. Ce thème est tellement riche, généreux avec tant de nuances et de somptueux passages instrumentaux qui amènent avec fluidité sur des vocalises si fines et élégantes qu’on a l’impression de parcourir un conte fantastique rempli d’illustrations toutes plus belles les unes que les autres.

J’espère que vous aimerez !

The Flower Kings : Garden of Dreams " Un voyage dans les recoins cachés de votre esprit "

Sous parties :

Spoiler :
1. "Dawn"
2. "Simple Song"
3. "Business Vamp"
4. "All You Can Save"
5. "Attack Of The Monster Briefcase"
6. "Mr. Hope Goes To Wall Street"
7. "Did I Tell You?"
8. "Garden Of Dreams"
9. "Don't Let The d'Evil In"
10. "Love Is The Word"
11. "There's No Such Night"
12. "The Mean Machine"
13. "Dungeon Of The Deep"
14. "Indian Summer"
15. "Sunny Lane"
16. "Gardens Revisited"
17. "Shadowland"
18. "The Final Deal""


Spoiler :


Pour les moins patients :) un autre thème de la même formation.
ça parle de voitures, de vitesse, les solis claviers de Tomas Bodin sont fluides comme le courant d'une source !

The Flower Kings : Fast Lane

Spoiler :


A demain pour de nouvelles aventures !

La musique rend libre.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 20 Juin 2017, 21:16

7 jours / 7 epics

~ Jour 2

Le label Magna Carta nord américain a hébergé de nombreux artistes et groupes de rock progressif de qualité.
Aujourd’hui je partage avec vous le deuxième et dernier volume d’Explorers Club, un projet ambitieux qui réunit un collectif d’artistes dirigé par Trent Gardner fondateur d’un autre excellent groupe qui se nomme Magellan.
Ce deuxième volume en question s’intitule Raising the Mammoth. Il a notamment pour volonté de " ressusciter " musicalement les vieux dinosaures, les vieux mastodontes de la scène progressive anglo-saxonne tels que Yes, Genesis, Emerson Lake and Palmer et j’en passe et des meilleurs.

Raising The Mammoth édité en 2002 se compose de 4 parties dont 3 chantées puis une dernière uniquement instrumentale.
Les deux premiers gros morceaux comptent sur la participation de Steve Walsh, la voix si spéciale de la formation Kansas. Une voix légèrement cassée, très mélodique avec de nombreuses variations ainsi qu’un final somptueux flirtant avec le gospel.
Vient ensuite une section plus courte qui servira de pivot au disque avant d’égrener une dernière partie absolument titanesque et qui comptera sur le duo vocal Trent Gardner/James Labrie (sublime prestation du chanteur de Dream Theater) le tout rehaussé d’un excellent nappage de claviers.
Puis cet énorme final instrumental qui semble projeter l’auditeur dans un passé révolu, primitif.

De nombreuses sections très appuyées par le jeu de batterie, d’autres plus calmes avec des airs de classique et même selon moi certains passages qui pourraient renvoyer aux ambiances des plus grands shoot them up tels Gradius !!!
Les mammouths en effet semblent ressortir du néant comme par magie sur des terres et des planètes lointaines et inconnues. Le souffle epic est bien là.
Ceci dit l’ensemble parait assez déséquilibré, décousu mais il demeure dans ce travail une atmosphère très particulière grâce au talent de pointures de la musique comme Steve Walsh (Kansas), Gary Wehrkamp (Shadow gallery) ou encore le phénoménal Terry Bozzio à la batterie.

J’espère que vous aimerez écouter ces explorateurs de la musique !

Liste des morceaux :

Raising The Mammoth 1
1- Passage To Paralysis 15:03
2- Broad Decay 11:43
3- Vertebrates 11:17

Raising The Mammoth 2 (AKA Prog-O-Matic)
4- Gigantipithicus (Instrumental) 21:18



EXPLORERS CLUB - Raising The Mammoth

Spoiler :


Spoiler :


Pour les moins patients un extrait qui fait le pont entre les deux grandes parties

~ Vertebrates (avec la participation de James Labrie )

Spoiler :



A demain les amis pour de nouvelles aventures musicales !

La musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 21 Juin 2017, 11:05

Prodigy, l'un des membres du duo de rappeur Mobb Deep, est décédé hier soir.
En ce jour de fête de la musique, c'est l'occasion de lui rendre hommage en s'écoutant le plus grand classique du groupe:
Spoiler :


EDIT: J'avais d'ailleurs fais un remix de ce morceau pour un concours de Beatmaking il y a de ça quelques années.
3 Samples imposés dont il fallait ce démerder pour y trouver percussions et mélodies...avec interdictios de rajouter d'autres sons que ceux provenants des trois samples fournis.

Pour les curieux:
https://soundcloud.com/e-t-e/shook-ones ... ctfinalmix

J'avais un peu merdé pour caller l'acapela!^^
Dernière édition par E.T.E le 21 Juin 2017, 11:13, édité 1 fois au total.
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Vzurkr » 21 Juin 2017, 11:12

E.T.E a écrit:En ce jour de fête de la musique, c'est l'occasion de lui rendre hommage en s'écoutant le plus grand classique du groupe

...et l'un des plus grand classique du rap de tous les temps... comme l'album dont il provient est l'un des plus grand classiques du rap de tous les temps.






Spoiler :
"L'alcool, c'est comme quand on roule dans la neige... faut jamais s'arrêter!" (J-E Moustic)
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
 
Messages: 1021
Inscrit le: 28 Jan 2014, 17:42
Localisation: Dans Eden Capwell

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar E.T.E » 21 Juin 2017, 11:14

Exact :(
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
E.T.E
Radiant Silverpost
 
Messages: 1213
Inscrit le: 25 Mars 2012, 20:49
Localisation: Paris

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 21 Juin 2017, 20:46

7 jours / 7 epics

~ Jour 3

On les appelle " le grand barbu ", l’excellente formation Spock’s Beard tient son nom d’un épisode de Star Trek où le professeur Spock apparaissait avec une barbe.
Eux aussi au milieu des années 90 se sont imposés comme objectif de remettre au gout du jour les grands groupes de rock des années 70 en y mettant une bonne dose des Beatles et en composant fréquemment de longues pièces complexes mais accessibles à la charge du très talentueux Neal Morse qui malheureusement quitta le groupe juste après l’extraordinaire double album conceptuel "Snow" que je vous invite vivement à écouter.

Le thème qui suit est un condensé de puissance, bonne humeur, maitrise technique et colle parfaitement à cette chaude journée d’été.
Dans " At the End Of The Day " on retrouve tous les éléments caractéristiques du groupe : Introduction poignante, riffs pop/un poil heavy super énergiques, sections latines, refrains terriblement accrocheurs, canons vocaux splendides qui vous propulsent sur une pelouse ou une plage avec des amis autour d’un verre et d’une guitare.
Et bien sur des sections instrumentales fantastiques souvent signées Ryo Okumoto, claviériste japonais complètement foufou et bourré de talent, BANZAI !!!

Le rappel de la mélodie principale en fin de morceau accompagné d’une ligne de basse ahurissante donne la chair de poule !!!

Par pitié ne passez pas à côté de cette merveille !

Spock's Beard - At The End Of The Day (album Five, année 2000)

Spoiler :


Bonus " Ladies and Gentlemen Mister Ryo Okumoto on the keyboards "
(Extrait du live Don't try this at home)

Spoiler :


Bonne fête de la musique à tous et à demain pour de nouvelles aventures musicales !

La musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 22 Juin 2017, 20:57

7 Jours / 7 Epics

~Jour 4

Je me souviens avoir découvert par hasard la formation IONA autour de l’année 95/96 sur internet au moment ou précisément l’internet me sautait à la figure avec le surpuissant modem 56k :D
IONA est un groupe de rock progressif symphonique anglais très attaché à la culture celtique. Il tient son nom d’une ile en Écosse chargée d’histoire.
Dans un premier temps je n’avais pas prêté attention à la dimension historique et spirituelle du groupe voyant uniquement son aspect musical et la magnifique voix de Johanne HOGG mais c’était sans compter un peu plus tard sur leur album The Book of Kells qui revisite l’histoire de IONA, des moines enlumineurs et de ce manuscrit appelé le Livre de Kells.
A partir de là j’ai compris la profondeur de leur intention pour ne plus en décrocher.
En passant je vous recommande un excellent long métrage d’animation qui s’appelle Brendan et le secret de Kells qui revisite lui aussi cette histoire à sa façon.

Le long thème qui suit n’est pas tiré du Livre de Kells que je vous recommande évidemment d’écouter si vous en avez l’occasion, mais d’un disque un peu plus accessible intitulé Open Sky.
Le thème un peu chanté mais surtout instrumental se divise en 3 parties.
Il est très éthéré et cristallin, peut-être un peu trop mais heureusement il est appuyé par des sections rythmiques absolument extraordinaires en début et fin (surtout la fin) ce qui permet selon moi de mieux saisir le sens de ces moments très vaporeux et fuyants.

Song of Ascent ( Album Open Sky, 2000)
- Part I
- Part II
- Part III

Spoiler :


Pour les plus impatients le deuxième thème est une gigue ! Une gigue fantastique qui démontre à quel point le " matériel " rock progressif si j’ose dire parvient à absorber la musique Traditionnelle d’une très belle façon.
A chaque fois que je l’écoute non seulement ça me donne une pèche du feu de dieu mais ça révèle également des connexions subtiles avec des musiques et danses traditionnelles d’autres lointaines contrées complètement différentes en apparences.

Entrainant, dansant, exaltant et superbement exécuté, j’espère que vous aimerez !!!

IONA - Jigs

Spoiler :


A demain pour d’autres aventures progressives !

La musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Tomy » 23 Juin 2017, 00:04

Oh Johanne Hogg qui chante aussi les génériques d'intro et de fin des RPG Xenogears et Xenosaga, j'ai reconnu sa voix direct :love:
Le compositeur Yasunori Mitsuda étant un grand amateur de musique celtique je comprends qu'il ait fait appel à elle:

Spoiler :


Spoiler :


Spoiler :

Et bonus les musiques de Xenogears arrangées façon celtique,c'est beau :

https://www.youtube.com/watch?v=jqpZHhUdHrE&index=1&list=PLC61740ABE0842BDE
"vous l'aurez compris, je suis pas en phase avec l'espèce humaine,j'aurais voulu être un panda et me gratter les couilles du matin au soir avec du bambou"
Avatar de l’utilisateur
Tomy
Fine Gâchette
 
Messages: 124
Inscrit le: 14 Jan 2016, 18:27
Localisation: Reims

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 23 Juin 2017, 00:36

Oh la la ! Merci beaucoup Tomy pour cette découverte je viens de tout écouter et c'est superbe ! :))
Un peu de honte aussi car j'ai ce jeu depuis longtemps et je n'y a jamais joué alors que c'est parait-il un bijou :-o
En tout cas en voilà une belle collaboration ! Johanne Hogg est formidable !!!
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Tomy » 23 Juin 2017, 01:07

Mais c'est ouf le début de "Jigs" fait totalement penser au 1er titre de l'album que j'ai mis au dessus (à 2m35s) :eek:

Spoiler :


et Song of the Ascent il y a plein de passage qui font penser à Xenogears (tout le coté ethéré et solennelle).Et oui il faut jouer à Xenogears c'est obligatoire et oui les musiques font chaud au petit cœur.
"vous l'aurez compris, je suis pas en phase avec l'espèce humaine,j'aurais voulu être un panda et me gratter les couilles du matin au soir avec du bambou"
Avatar de l’utilisateur
Tomy
Fine Gâchette
 
Messages: 124
Inscrit le: 14 Jan 2016, 18:27
Localisation: Reims

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 23 Juin 2017, 20:43

Tomy a écrit:Mais c'est ouf le début de "Jigs" fait totalement penser au 1er titre de l'album que j'ai mis au dessus (à 2m35s) :eek:

Oui ! Il y a de fortes ressemblances en effet et le thème est génial ! Merci à toi ! :))

7 Jours / 7 Epics

Jour 5

CAIRO est une autre formation intéressante de l’écurie Magna Carta hélas pratiquement inconnue du grand public.
3 disques à leur actif dans la lignée d’Emerson Lake and Palmer avec un rock symphonique puissant, volontiers instrumental et une voix efficace qui malheureusement s’éteindra en 2011 stoppant net la belle progression du groupe.

En plus de leurs œuvres personnelles Cairo participera à divers projets d’hommages aux classiques du progressif ainsi que sur quelques disques collectifs comme Explorer’s Club, Age of Impact et le deuxième volume cité plus haut Raising the Mammoth.
C’est tout récemment que le batteur Jeff Brockman a proposé une chaine youtube dans laquelle il rejoue pour les fans sa ligne de batterie sur l’instrumentation studio des thèmes les plus emblématiques.
Voici donc en guise d’apéritif l’introduction " Conception " qui fut le tout premier morceau du groupe ( et dont la sonorité orientale inspira le nom de la formation), puis un gros morceau tiré du deuxième album intitulé " Western Desert " très puissant et ultra mélodique.
Le jeu de batterie est sensiblement différent du morceau original, Jeff Brockman n’hésite pas à rajouter de nouveaux patterns et à utiliser par moments la double pédale.
La section qui suit la partie chantée est géniale : un tourbillon rapide qui alterne solis de guitares et claviers hallucinant !
Là aussi je ressens sur beaucoup de passages des mélodies et rythmiques qui colleraient parfaitement aux ambiances de Shoot ‘em up.

CAIRO – Conception

Spoiler :


CAIRO – Western Desert (extrait de l’album Conflict and dreams, 1998)

Spoiler :




A demain pour de nouvelles aventures proggy !!!

La musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 24 Juin 2017, 21:14

7 Jours / 7 Epics

~ Jour 6

A plusieurs reprises j’ai pu assister ces dernières années aux concerts parisiens de la série " Zappa plays Zappa " organisés par le fiston du maître : Dweezil.
Une bonne occasion de découvrir live, tout du moins d’avoir un petit aperçu d’une œuvre absolument colossale à tous les points de vues.
J’ai découvert Frank Zappa tardivement et je n’ai encore pas écouté grand chose en fait. Son œuvre parait si infinie …
Assez rapidement Zappa enregistrait et archivait absolument tout ce qu’il faisait, les concerts, les démos, absolument tout. Ainsi il existe un lieu familial baptisé The Vault ou sont stockés une quantité astronomique de bandes.
Il y en a tellement qu’encore aujourd’hui sortent des albums posthumes bourrés d’inédits et de concerts et ce n’est pas prêt de finir.

Décrire l’œuvre de Zappa est très compliqué et sans doute sans grand intérêt au fond. En réalité depuis sa jeunesse jusqu’à sa disparition on se prend dans la figure une suite conceptuelle protéiforme qui n’a selon moi dans la musique moderne aucun équivalent en termes de richesse, créativité.
Zappa est inclassable, sa musique est un fourmillement d’idées en continue et un divertissement intelligent et percutant comme un gros coup de poing dans la gueule, Zappa composait une musique savante et très contemporaine sans se cantonner à aucun style et sans se prendre au sérieux.

Tantôt utilisant le " chanté/parlé " (je pense que cet homme est involontairement à l’origine du rap), tantôt utilisant une orchestration diversifiée (cuivres), détournant tous les genres connus que ce soit le jazz, le rythm and blues, le hard rock, le Doo wop, le reggae (il a conçu d’incroyables "vrais faux" reggaes), le rock progressif bien sur, le punk, la musique classique et j’en passe.
Zappa pressait son propre jus en s’inspirant de l’existant étant traumatisé tout jeune par la musique contemporaine (Stravinsky, Edgar Varèse et son œuvre Ionisation notamment) en se moquant absolument de tout : les styles, les carcans, les étiquettes, les groupes, les modes, les femmes et leurs caniches déifiés, les télévangélistes qui empoisonnaient les médias américains, les radios qui ne voulaient pas diffuser ses compositions à tel point qu’un jour un morceau de lui fut diffusé sous un pseudo et immédiatement déprogrammé lorsque l’auteur fut connu.

Il était fréquemment attaqué pour ces textes " offensants ", l’Amérique puritaine ne pouvait pas comprendre les alertes de ce clown de génie, ultra pragmatique et avec un sens de la répartie sur les plateaux télés hors du commun. Il est dit qu’il a gagné tous les procès qu’on lui a collé au cul.
Le premier macaron " Parental Explicit Lyrics " c’était grâce/à cause de Zappa : collé sur le fantastique album " Jazz from Hell " qui était entièrement … instrumental !!!

Zappa décoré " Chevalier des arts et des lettres "par Jacques Lang, Zappa adulé en Europe surtout de l’Est, Zappa qui donnera son nom à un astéroïde, Zappa qui collabore avec Boulez, Zappa metteur en scène, Zappa savant fou de la musique et découvreur de talents, Steve Vai, Terry Bozzio, Napoléon Murphy Brock, Ruth Underwood, Georges Duke et un long etcetera …

Ce qui est drôle pourtant est qu’il y a beaucoup de choses que je n’aime pas chez lui musicalement parlant mais c’est un génie de la composition, un architecte du son, un savant de la mélodie drôle et attachant, un guitariste au feeling incroyable (incapable de jouer sans regarder sa guitare), un chef d’orchestre unique, un pourfendeur d’idoles et surtout un artiste sincère totalement dévoué à son travail.
Comme le disait le virtuose Steve Vai qui fut embauché pour exécuter les parties de guitares impossibles, " Zappa est une étude à vie ".

Voici pour commencer l’Epic du jour et qui est un de mes morceaux préférés de Monsieur Zappa.
The Black Page est un morceau en deux parties qui parait-il est très compliqué à jouer surtout pour le batteur (c’est pour ça que c’est le monstre Terry Bozzio qui s’en occupe :)) ).
Ce morceau est génial, je le trouve très abstrait et très progressif dans l’âme.
Steve Vai participe et Dweezil Zappa ainsi que les musiciens autour font un boulot remarquable.

The Black Page Part I, Part II ( Zappa Plays Zappa)

Spoiler :


Un extrait de Baby Snake, un concert phénoménal et totalement fou.

~ Improvisation (Baby Snake)

Spoiler :



Un autre thème issu de " Jazz from Hell " que j’adore avec passion.
Ici le thème est repris magnifiquement par l’ensemble moderne inter-contemporain allemand mais à l’origine Zappa le composa sur synclavier avec de nombreux autres thèmes. Une étape de composition ou Zappa était moins disposé à faire de longues tournées et où les musiciens commençaient à avoir du mal à mémoriser par cœur la 100aine de morceaux pour les concerts que réclama le maestro.
Zappa était d’une rare exigence et interdisait à ses musiciens en tout cas pour les concerts, toute substance pouvant altérer les shows.
A la fin des années 80 Zappa se concentrait désormais sur des compositions pour orchestre avec notamment " The Yellow Shark " peu avant de mourir.

Night School (tiré de l’album Jazz from Hell)

Spoiler :


Et pour terminer cet aperçu Zappaien voici un thème qui clôture le film 200 Motels dirigé par Zappa bien sur et que je vous recommande tellement il est fou, décalé et musicalement génial !

Strictly Genteel - New York 1981

Spoiler :







Quelques répliques et citations de Frank Zappa :

" Comment qualifier ma musique ? Difficile de vous expliquer si vous n'avez jamais goûté le couscous ! "

" Dans mes compositions, j'ai recours à un système de poids, d'équilibres, de tensions et de relâchements maîtrisés - un système d'une certaine manière similaire à l'esthétique de Varèse. "

« Ne soyons pas trop sévères avec notre propre ignorance. C'est ce qui fait la grandeur de l'Amérique ! »

« Hey, vous savez quoi? Je ne suis pas noir, mais bien souvent, j'aimerais pouvoir dire que je ne suis pas blanc ! »

« Regardez chaque homme qui a été président des États-unis. Est-ce que je pourrais faire pire ? Si j'arrive à distinguer la merde du cirage, je ne peux pas faire pire ! (à propos de son éventuelle candidature à la présidentielle de 1992) »

« Le jazz n’est pas mort, c’est juste qu’il a une drôle d’odeur »

« L’esprit c’est comme un parachute, il ne fonctionne pas s’il n’est pas ouvert. »

« J'ai un message important à délivrer à toutes les personnes mignonnes dans le monde : Si tu es là est que tu es mignon, peut-être même es tu magnifique, je vais te dire un truc : nous, les fils de putes laids, nous sommes plus nombreux que vous, hey, alors faites gaffe !! »

« L'information n'est pas la connaissance. La connaissance n'est pas la sagesse. La sagesse n'est pas la vérité. La vérité n'est pas la beauté. La beauté n'est pas l'amour. L'amour n'est pas la musique. La musique est la meilleure des choses. »

« J'ai dû fumer dix cigarettes de marijuana dans ma vie. Tout ce que cela m'a fait, c'est me donner mal à la tête, la gorge sèche et envie de dormir. Je n'arrive pas à comprendre que tous les gens se précipitent sur ce truc. Cela me paraît être un passe-temps peu pratique, dans la mesure où ça peut vous envoyer en taule »

« Que celles qui ont les nichons à l'air le fassent de façon à ce que TOUT LE GROUPE puisse les voir ! (en live, 1982)

" Je n'ai jamais appartenu à aucun parti, à aucune organisation. Je n'aime pas la gauche, je n'aime pas les communistes, ni les socialistes, je ne crois pas que ce qu'ils ont à offrir au public est vrai. Le seul exemple de système politique et économique auquel les individus semblent adhérer naturellement est le capitalisme. La preuve en vient des pays communistes eux-mêmes. Quoi qu'ils en disent et quoi qu'ils désirent, les gens ont une nature capitaliste "

« La presse, je m'en fous. Quand on me demande une interview, je la fais. Sauf quand c'est avant midi. »

" Un pays n'existe pas s'il ne possède pas sa bière et une compagnie aérienne. Éventuellement, il est bien qu'il possède également une équipe de football et l'arme nucléaire mais ce qui compte surtout c'est la bière. "

Ma préférée :

" N'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans la moindre raison. "

Image

La Musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar Shadow gallery » 25 Juin 2017, 20:59

7 jours / 7 Epics

Jour 7

Pour terminer ce petit tour d’horizon progressif " epic " je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous quelques thèmes de la formation Shadow Gallery notamment avec une longue pièce que j’ai pratiquement redécouvert il n’y a pas si longtemps en me penchant de près sur les paroles que j’avais injustement écarté à l’époque.

Mais avant le big one commençons avec "Society of The Mind" qui est un clin d’œil au célèbre roman 1984 d’Orwell.
Je trouve cette chanson géniale car elle sonne très geek :)) , très actuelle en dépeignant un environnement fascinant et inquiétant ou l’humain est constamment sollicité par les écrans, la furie des robots, machines et ordinateurs (il y a même le jeu Quake qui est cité).
Les textes imagés, les cœurs et les mélodies vocales collent super bien avec cette formidable énergie déployée au fil de la chanson.
Les riffs de guitare, les voix, les ponts qui conduisent vers l’interlude instrumental, le jeu de batterie qui double avec les pieds dans la dernière partie, tout est incisif, entrainant, raffiné et surpuissant !

Et puis ce questionnement ultime qui revient dans les refrains avec insistance :
" Sommes-nous l’oxygène dont cette bête (Big Brother) a besoin pour respirer ? "

Shadow Gallery - Society of the Mind (album Legacy 2001)

Spoiler :


Un deuxième thème qui plaira peut-être à Cormano puisque c’est le chanteur D.C. Cooper collaborateur ponctuel avec le groupe qui chante ce bien bon " Stingray ".
Ce thème figure en bonus à la fin du disque Digital Ghosts (2009) uniquement dans l’édition japonaise.
Le morceau est super cool et dynamique ! Des passages vraiment terribles ! :))

Shadow Gallery - Stingray ( album Digital Ghosts, Asia version 2009)

Spoiler :


Voici donc l’Epic intitulé - First Light - qui ferme l’album LEGACY (dont est tiré également Society of The Mind).
Au départ je pensais que les paroles évoquaient quelque chose éventuellement de mythique mais bien les pieds sur terre, une histoire du passé, une épopée héroïque plus ou moins inspirée de la réalité.
Finalement j’avais en partie raison à la différence que l’histoire commence sur terre et se termine dans l’espace.

La terre est surpeuplée, les guerres font des ravages, la pollution atteint un seuil critique. Dans un ultime effort collectif les chercheurs et scientifiques se décident à envoyer un humain dans un vaisseau spatial pour tenter de trouver une trace de vie sur une planète habitable et d’expérimenter les nouvelles technologies pour y installer l’être humain. La Terre est condamnée à court terme.
C’est donc un seul humain qui part à bord d’un vaisseau spatial capable de traverser l’espace et le temps et tout repose désormais sur lui.
Le thème commence avec le lancement de la navette et le réveil du cosmonaute alors qu’il voit depuis l’espace la première lueur du soleil irradier la courbe de la terre.
Après un premier échec constatant l’absence de vie et l’impossibilité de vivre sur Mars, le spationaute continue son voyage… en vain.
Cependant dans son désespoir et se sachant condamné il tombe sur une intense lumière, une oasis dans le vide cosmique et toute sa vie défile : un nouveau monde lui apparait …


Grace à cette relecture par les paroles j’ai été plus sensible à tous les moments musicaux du thème, les chuchotements, les silences, les échanges radios entre le cosmonaute et la Terre. La structure me semblait plus claire et je réalisai à quel point les textes de ce groupe étaient importants pour accompagner l’instrumentation et ainsi faire naître les émotions.
Du coup le long silence de la dernière partie (en réalité on entend des murmures presque tout le long), la sonnerie de porte, son ouverture et le dernier passage type Vangélis ne passent plus pour un remplissage artificiel bien au contraire.

J’ai même eu le sentiment par moment de revoir l’excellent film " Interstellar " et comme dans ce First Light, il y a une part de mystère qui invite à imaginer et interpréter librement les événements.
Cette chanson aux petits accents de Pink Floyd est somptueuse et terriblement poignante.
Vraiment je vous invite à l'écouter au moins une fois en entier en lisant les paroles, peu importe quand.
J’espère que vous l’aimerez et que vous voyagerez !

Shadow Gallery - First Light ( album Legacy 2001)

Spoiler :


Le texte :

Spoiler :
From the first gray light of the morning I've been gone
On my journey towards the stars
Will I know when I reach the other side
The earth so blue it's like I'm dreaming
Now I'm on my way
Tainted shadows fall like rain
Through the dark vast weight only silence lingers on
The origin of existence lies somewhere far far beyond
I feel unattached tranquility
A hand from the heavens guiding me
And wondering where this path will lead
In a dream I'm lost and
Floating through the atmosphere
Searching for significance against
Infinity eternity
I've been taken by the vast and
Humbled by the weight of what I've seen

You know they called for heroes
'Cause heroes carry on
In know the world is fading
So from the first gray light of the morning I've been gone
Now I pray for a better life
For all the ones I love
We search beyond our reach
And turn our gaze above
I hope that it's the way
To fill our basic needs
And my sacrifice not vain
And I'll return again
The sands will filter through the timeless hourglass
As I pass beyond the god of war
Distant voices hear them crying out
I must seek out new worlds and explore
And I know that there just must be a place
We will carry on
Where our children can be free from the pain
The human race
It must be somewhere out in space
The sands will filter through the timeless hourglass
As I pass beyond the god of war
Distant voices hear them crying out
I must seek out new worlds and explore
And I know that there must be a place
It Must be somewhere out in space

Silver moonbeams reflect the sun
Martian Landscapes worlds beyond
I touch down with no trace
No sign of life on this place
Now I feel a surge of energy
The deepest passion burns in me
Somewhere there is a world not left
To die
The stars will shine their light down unto me
Illuminating
The stars will shine their light and I will see
Will I find my way?
So back to the darkness I fly
In search of a hope in the sky
I should have known right from the start
I'll not return home
It seems so surreal as I go
The knowledge of science alone
Can't save all the people I know
That I've left behind
The sun I know is growing smaller
I drift for days on endless hours
And what's there to fear now!
No messages are getting through
I fall into the black abyss of night
I'm gone

The pioneering spirit charges the unknown
Accept the consequence of risk
I'm all alone here
Don't know if I'll return and
The fate of life is on my heart
I left a dying world behind
On my way oh
Where s our oasis in the sky
The future of our race
I left a poisoned world behind
Now I see there's no
Heaven bound oasis in the sky
Only dreams

I've got no destination
Helpless I drift on
The weight of silence how it's eating at my soul
And yet I sense a stirring
Something so spiritual
I wonder if the fate of mankind
Is in the hands of a higher power calling to us all
I left a dying world behind
On my way only
God can stop the spiral down to hell
The future of our race
I left a poisoned world behind
Now I see only
Heaven's the oasis in the sky
It's my dream


Image

A bientôt pour d’autres aventures musicales !

La musique rend libre
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7128
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: Et vous, vous écoutez quoi? 2

Messagepar raisonnable » 26 Juin 2017, 21:59

Cette semaine j'ai remis dans l'autoradio un CD d'un certain Paco de Lucia, il était fort doué en guitare le bonhomme :


Spoiler :




Spoiler :
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9460
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

PrécédentSuivant

Retour vers Au comptoir de la salle d'arcade

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)