Vous jouez à quoi en ce moment ?

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 7563
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

Radigo a écrit :
25 nov. 2021, 10:55
J'aime beaucoup (sincèrement) la nuance que tu apportes dans ton propos sur le côté occasionnel / version d'essai pour certains jeux. Car j'ai eu l'occasion de tester ce système il y a longtemps, puis plus récemment, dans des conditions différentes et sur des jeux différents et c'est clairement pas adapté à tous les jeux.

J'ai essayé Prey en remote play local, Gb/s ethernet, jeu au pad, PC qui fait largement tourner le jeu en ultra. Le jeu a beau être posé et pépère, l'expérience est ruinée par le lag (encodage + réseau + décodage vidéo). Donc pour essayer un jeu d'énigme, ou un jeu de caisse (n'importe quel jeu reposant sur l'anticipation plutôt que la réaction) je veux bien, ou alors toutes ces expériences vidéo-ludiques où les game designers estiment que le feedback acceptable après un input est de 100 ms (véridique), mais pour l'immense majorité des jeux qui m'intéressent c'est juste non.

Bref, encore une tentative pour faire percer cette technologie bancale. L'intérêt doit sûrement être à terme de vendre des abonnements avec la possibilité de couper le tuyau dès qu'on veut, faire payer à la seconde de jeu, empêcher encore à tout prix que les consommateurs soient propriétaires de leurs achats.
Peut-être que le Steam Link n'était pas au niveau de ce que l'on a maintenant en matière de streaming? De ce que j'en ai lu, l'input lag dans le Xcloud est très inférieur à 100 ms, mais dans ce qu'on lit dans les forums, il y en aurait peut-être plus dans le Xcloud PC que dans le Xcloud console (ou alors les joueurs PC sont plus exigeants car habitués à plus de réactivité).
Cependant je ne doute pas que c'est encore amené à s'améliorer, notamment grâce à l'IA pour l'upscale de résolution et le prédictif, ce qui permettrait d'optimiser le volume de données à streamer.

Je te rejoins complètement sur la transition propriétaire/locataire.
Perso ça me hérisse les poils, je ne conçois pas me faire déposséder de mes jeux.
Cependant il y a plein de jeux, osef ou non, que j'ai envie d'essayer, soit pour ma culture, soit pour essayer de comprendre ce qui marche bien commercialement (et généralement ça me plaît peu), soit pour de courtes sessions, en coop en ligne ou non, soit simplement pour me faire une grosse démo d'un jeu qui m'intéresse, mais avant de l'acheter je préfère me faire mon propre avis.
Dans le cas du Gamepass on peut même se faire une première impression, non pas avant l'achat éventuel, mais avant l'installation du jeu.
Et vu la taille gargantuesque des (gros) jeux aujourd'hui, c'est parfait pour se faire une première impression sans se taper le téléchargement et l'installation, car même sur les nouvelles consoles avec un SSD de 1 To on est très rapidement à l'étroit (pour mon cas. Flight Sim + Forza Horizon 4 + 5, Sea of Thieves + 2-3 autres jeux, c'est déjà 500 Go de pris sur les 800 dispos, autant dire que je dois sans cesse faire du ménage, même dans les jeux que j'aime bien et que je lance à l'occasion, comme Doom ou Forza 7).

Par contre je ne m'abonnerais très probablement pas à un service spécifique de location de jeux vidéo en streaming, j'utilise cette fonctionnalité supplémentaire qui complète l'offre déjà assez incroyable du Gamepass, mais je ne veux pas envoyer le message que pour moi l'avenir du jeu vidéo c'est streamer un jeu que je loue seulement et dont je reçois le flux dans un ongle USB branché dans ma TV (ou via un logiciel directement inclus dans la télé). Mes jeux sont à moi, je les fais découvrir à mes enfants, et dans la mesure du possible je leur transfèrerai un jour.
Pour moi ça reste primordial d'avoir du matériel (console ou PC) qui me convient, dont je suis satisfait du rapport qualité/puissance/prix (c'est pour ça que je n'arrive plus à me résigner à acheter du matériel Nintendo, malgré les bons jeux disponibles qui sont toutefois vendus trop cher), et qui me permet de profiter, dans les meilleures conditions, des jeux que je possède. La location et le streaming sont des à côtés facultatifs, certes positifs (je n'ai jamais autant joué à des gros jeux récents que depuis que je suis abonné au Gamepass), mais néanmoins facultatifs. Mais si un jeu du Gamepass me plaît, alors je l'achète, généralement à -50/-75%, ce qui m'a donc permis de profiter d'excellents jeux, sans attendre des années une baisse de prix, et d'en faire l'acquisition au meilleur prix. Et si en plus on peut l'essayer en cloud, ça permet de se faire rapidement une idée si le téléchargement ou l'achat sont requis pour continuer/améliorer le confort de jeu, ou si c'est décevant et on passe à autre chose.

A noter concernant l'achat de jeux que bien que je sois très favorable au physique, il ne faut pas se leurrer que dans quelques années il sera compliqué de trouver une console avec un lecteur bluray, que les habitudes d'achat ont déjà changé avec plus de 50% des ventes en démat' (ce qui est pratique pour retrouver rapidement une bibliothèque de jeux il est vrai, surtout que les données stockées sur un support optique ou cartouche ne seront pas éternelles), et que le "Play anywhere" a été un bon cheval de Troie dans mon cas.
Quand j'ai le choix entre un Gears 5 au même prix (12$) en version boîte (uniquement jouable sur Xbox) ou en téléchargement Play Anywhere qui me permet aussi d'y jouer aussi bien sur Xbox que sur PC, j'avoue que depuis quelques années (Forza Horizon 3) je suis tombé du côté obscur et achète plutôt la version démat' des jeux Play Anywhere (je suis d'ailleurs en train de me tâter pour Gears Tactics, dispo au même prix en physique et en démat'), d'autant plus que les version Complète/GOTY/full DLC edition en format physique se raréfient alors qu'il y a des offres intéressantes sur les versions complètes en démat'...

Ils sont forts ces salauds.

Et sinon je vous invite à essayer (en coop obligatoire) It Takes Two, c'est excellent!
Et on peut même y jouer en coop en ligne avec un seul exemplaire du jeu (ça s'appelle le Pass Ami), sinon c'est coop locale bien évidemment, dans tous les cas en local comme en ligne l'écran est partagé.
Et techniquement le jeu met une petite baffe, surtout comparativement au précédent jeu coop du studio, A Way Out, qui était plus centré sur l'histoire avec des QTE anecdotiques alors qu'It Takes Two est principalement centré sur le gameplay collaboratif avec un enrobage scénaristique WTF (attendez de rencontrer Cosmo babouin).
Image
Image
Répondre