Shmuppeur de l’extrême ?

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.

Pratiquez-vous (ou avez-vous pratiqué) des activités dites "extremes"

Oui, oui, oui !
23
52%
Oui, mais à la télé ou sur THPS 2
9
20%
Bande de décérébrés.
12
27%
 
Nombre total de votes : 44
Avatar de l’utilisateur
KNARFF
Quelle boule ?
Messages : 1285
Inscription : 20 sept. 2013, 21:11
Localisation : Strasbourg

Le problème, c'est la laideur de la chose.
Qui peut dire sans rougir que c'est Beau ?
Image
Panem et circenses
Avatar de l’utilisateur
Doudinou
Counter Stop
Messages : 8070
Inscription : 12 sept. 2008, 21:54
Localisation : Toulon

L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Youtube, Instagram, Twitter: DrShmup
Image
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
Messages : 1257
Inscription : 29 juin 2006, 14:29
Localisation : Above and beyond

Ouais enfin n’empêche que coté réalisation/sport mis a part, ça me fait surtout penser a ces gens qui écoute leur musique dans le métro/RER en en faisant "profiter" tout le monde.
ça fait chier 90% des gens, c'est vaguement toléré par 9% et uniquement apprécié par le pourcent restant.
L'environnement dans lequel je vis (urbanisme, son etc) a tendance a jouer sur mon humeur, et quand je doit prendre le RER/Train et que je me tape des voies saturées et dégueulassées par des tag, ça a tendance à me faire déprimer plus qu'autre chose.
M'fin bon je reconnais qu'il y a quand même quelques belles calligraphies. Mais ça reste très rare et sur papier/toile ça serait tout aussi interessant.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2411
Inscription : 26 juin 2003, 18:10
Localisation : Villepreux (78)

Ce qui est marrant, c'est qu'avec la "reconnaissance" (récupération, plutôt) du street art, certains se font du fric et même courtiser par le Palais Bourbon :eek: http://www.lemonde.fr/arts/article/2015 ... 55012.html#
J'ai vu, il n'y a pas très longtemps, ce même JonOne invité par "Figaro Madame", si c'est ça de l' "art contestataire", moi, je suis Che Guevara (encore un autre qui s'est fait récupérer, tiens, enfin, surtout sa gueule), même si esthétiquement, c'est pas mal, j'espère qu'à force de se compromettre avec l' establishment bourgeois, sa cote va s' effondrer.

Toujours intéressant en tous cas de voir les réactions contrastée de la réception des oeuvres: pour certains, c'est cool, pour d'autres, c'est de la merde ou du vandalisme et les deux ont raison.
Shmupland, shmupland über alles!
raisonnable
King Fossile
Messages : 10812
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

KNARFF a écrit :Le problème, c'est la laideur de la chose.
Qui peut dire sans rougir que c'est Beau ?
sans rougir? Je trouve ses productions sublimes, les couleurs et les saturations dans ces superpositions cradingues folles mais ordonnées, ça donne des effets de dingue sur les métros.

bon sinon Jonone, ça fait longtemps qu'il s'est compromis, mais ça n'empêche pas qu'il ait eu un beau parcours en rue parisiennes, et avant cela sur les métros new yorkais
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
Yami9999
Shmuppeur turgescent
Messages : 4371
Inscription : 05 juin 2012, 23:25
Contact :

Doudinou a écrit :L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Attention avec cet argument : c'est l'excuse qui a permit beaucoup (trop) de choses comme l'autre fou de Duchamp et ses "Fontaines".
https://www.youtube.com/channel/UCr3oML ... 1PMwFayKhg
Je tente de faire des streams Deathsmiles chaque soir en ce moment :
https://www.twitch.tv/gorinnoyami
Avatar de l’utilisateur
Mako
L'âge mou
Messages : 2095
Inscription : 05 mars 2013, 13:44

Yami9999 a écrit :
Doudinou a écrit :L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Attention avec cet argument : c'est l'excuse qui a permit beaucoup (trop) de choses comme l'autre fou de Duchamp et ses "Fontaines".
Un artiste n'a besoin ni de permission, ni d'excuse.

Contrairement à un employé de bureau.
Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard.
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
Messages : 1257
Inscription : 29 juin 2006, 14:29
Localisation : Above and beyond

Ouais enfin là on va en revenir à la question de "qu'est ce que l'art" et on est ma barré.
N'empêche que pour moi, un artiste a forcément besoin de "l'accord" (on peut aussi parlé de reconnaissance; sans que ce soit obligatoirement lié a une question de succès/réussite bien sur) de son public. Sinon c'est juste un gars qui s'amuse à mélanger de la couleur, des sons ou même encore des formes tout seul dans son coin.
raisonnable
King Fossile
Messages : 10812
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

pas du tout d'accord, à mon sens la démarche artistique consiste d'abord à sortir quelque chose de soi, avec la manière dont ce quelque chose souhaite sortir et s'exprimer, et indépendamment de ce que le public en pense au préalable.

ensuite, il y a une rencontre entre la production artistique et un potentiel public, ou pas.

concernant Azyle, il dispose déjà d'un succès d'estime immense dans le milieu graffiti, mais aussi dans la population plus lambda. Ce n'est pas par hasard que des reportages ont été réalisés ponctuellement sur sa production, hors canaux graffiti.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
KNARFF
Quelle boule ?
Messages : 1285
Inscription : 20 sept. 2013, 21:11
Localisation : Strasbourg

raisonnable a écrit :pas du tout d'accord, à mon sens la démarche artistique consiste d'abord à sortir quelque chose de soi
C'est vrai, on peut chier dans des boîtes. Ça s'est vu.
C'est quoi le message quand tu dégrades une rame de métro ?
Doudinou a écrit :L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Quel est son but ?
Image
Panem et circenses
Avatar de l’utilisateur
Doudinou
Counter Stop
Messages : 8070
Inscription : 12 sept. 2008, 21:54
Localisation : Toulon

Knarff a écrit :
Doudinou a écrit :L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Quel est son but ?
Je te dirais que l'art n'a pas de but. C'est un vecteur pour celui qui a besoin de s'exprimer.
C'est avant tout une démarche personnelle de celui qui l'a fait.
Si cela trouve ensuite écho chez des personnes qui la regarde, on peut parler d'art. c'est à l'appréciation de celui qui regarde l'œuvre de se faire sa propre émotion ensuite.
Dernière modification par Doudinou le 19 oct. 2015, 09:44, modifié 2 fois.
Youtube, Instagram, Twitter: DrShmup
Image
raisonnable
King Fossile
Messages : 10812
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

et ça signifie donc que personne ne peut décréter seul ce qui relève d'une démarche/production artistique ou pas
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
raisonnable
King Fossile
Messages : 10812
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

KNARFF a écrit : C'est quoi le message quand tu dégrades une rame de métro ?
faut-il un message ou un sens universel à toute démarche/engagement personnel(le) et/ou production artistique, surtout pour la légitimer?
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

KNARFF a écrit :
raisonnable a écrit :pas du tout d'accord, à mon sens la démarche artistique consiste d'abord à sortir quelque chose de soi
C'est vrai, on peut chier dans des boîtes. Ça s'est vu.
C'est quoi le message quand tu dégrades une rame de métro ?
Doudinou a écrit :L'art n'est pas pour but d'être beau.
;)
Quel est son but ?
J’imagine que le but d’une démarche artistique est aussi d’interpeler les gens, que ce soit en les caressant dans le sens du poil ou en les surprenant, mais encore faut-il véhiculer quelque chose pour se targuer d’avoir une quelconque démarche. L’art pour l’art, c’est-à-dire porter au pinacle des choses ou des actes incompréhensibles, au prétexte que l’art serait quelque chose par essence d’inaccessible aux ignares, tout cela afin d’entretenir un snobisme pédant, me fera toujours bien sourire.

Personnellement dans le cas présent, je peux comprendre que le gars soit dans son délire, que c’est sa passion, tout ce que cela peut lui apporter à titre personnel (la recherche d’adrénaline ?) et qu’il n’ait jamais réussi à décrocher. On a tous nos petites lubies, ce genre de choses que vous faites presque instinctivement sans la moindre raison mais qui vous fait délirer, tripper. Objectivement le mec a la tête sur les épaules, loin du petit con qui dégrade une façade pour le plaisir de faire chier les gens du coin. En atteste la vision réaliste de sa propre situation. Mais par contre, là où le bât blesse, c’est que j’ai beaucoup de mal à encaisser le « c’est l’œuvre de ma vie », outre la dégradation d’un bien public que beaucoup évoquent, son « art » me laisse pantois. Asperger une rame de peinture, faire des moulinets avec une bombe, c’est censé être quelque chose de technique ? Ma question paraîtra bête, mais bon j’ai grandi avec le Street Art de Mistic et des grapheurs Ivryens, en somme de véritables petites fresques qui apportent de la couleur dans grisaille Parisienne et banlieusarde. Le travail d’Azyle interpelle peut-être, mais je ne vois guère ou il veut en venir, ce qu’il apporte en somme dans le métro, si ce n’est rajouter de la saleté dans un environnement déjà guère reluisant. A part faire jouir les amateurs de cultures urbaines, je ne le vois guère toucher qui se soit avec ses gribouillis.

Bon, au moins il m’aura fait sourire avec son goût prononcé pour les uniformes de la Ratp. Un autre degré dans le fétichisme :D
Dans l'œil du Canon.
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
Messages : 1257
Inscription : 29 juin 2006, 14:29
Localisation : Above and beyond

raisonnable a écrit :et ça signifie donc que personne ne peut décréter seul ce qui relève d'une démarche/production artistique ou pas
Donc on est bien d'accord qu'il te faut un accord exterieur (puisque tu ne peux le decreter toi même)
Avatar de l’utilisateur
Doudinou
Counter Stop
Messages : 8070
Inscription : 12 sept. 2008, 21:54
Localisation : Toulon

Peu importe son but finalement moi je trouve quand même que ça c'est beau:

Image

Image

Image

Image

Dans l'urgence le mec te fera une signature simple et moche ou à répétition. Mais tu vois aussi que quand il a plus de temps ou moins de pression il peut laisser vraiment exprimer quelque chose d'artistique volontairement ou non. Ça il n'y a que lui qui le sais.
Youtube, Instagram, Twitter: DrShmup
Image
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

En restant dans délire "rame de métro", tous les ans je vois bien mieux au Portugal, notamment sur la ligne Cascais-Cais de Sodré (Vieux Lisbonne) que j'emprunte régulièrement. En sachant que l'on parle de gares ouvertes, les mecs qui s'aventurent à graffer sont bien plus exposés, et fournissent pourtant un travail d'une toute autre qualité.


Image

Image

Image
Dans l'œil du Canon.
Avatar de l’utilisateur
Doudinou
Counter Stop
Messages : 8070
Inscription : 12 sept. 2008, 21:54
Localisation : Toulon

Je trouve ça tellement commun comme tag tes photos. Je préfère mille fois les photos que j'ai mis d'azyle. Ça a bien plus de caractère.
Youtube, Instagram, Twitter: DrShmup
Image
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

Je me demande quelle est la somme de travail de nécessaire pour quelque chose de "commun" fait dans des conditions similaires, à savoir l'urgence et le stress, et un dégueuli digne d'un mauvais sketch des inconnus.

Image
Dans l'œil du Canon.
Avatar de l’utilisateur
Doudinou
Counter Stop
Messages : 8070
Inscription : 12 sept. 2008, 21:54
Localisation : Toulon

:D

Maintenant je pense qu'on se prend la tête pur essayer d'y voir un aspect artistique alors que lui même ne le cherche pas forcément.
Sans doute motivé par autre chose contrairement aux photos que tu as mis où la démarche semble être clair chez le graffeur. Mais du coup je trouve ça un peu trop "lisse".

Cette discussion est cool car je me retrouve à chercher sur Google des trucs dont je me fou un peu à la base pour finalement trouver des trucs bien sympa.

Raisonnable parlait de Jonone, et bien je trouve son style voisin d'azyle. Et j'aime beaucoup aussi:

Image

Image

Je crois que je préfère l'abstrait dans les Tag comme dans la peinture plutôt qu'un beau dessin bien fait, bien lisse. :D
Dernière modification par Doudinou le 19 oct. 2015, 12:43, modifié 3 fois.
Youtube, Instagram, Twitter: DrShmup
Image
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

8)

Je viens enfin de tout comprendre, il s'agit d'un message cryptique visant à envoyer un signal aux extra-terrestres afin qu'ils envahissent la planète. Préparez mon Vic Viper afin que je commence à faire le ménage !
Dans l'œil du Canon.
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
Messages : 29639
Inscription : 30 juin 2003, 17:20
Localisation : Ailleurs...
Contact :

On n'est pas dans le vandalisme basic, on est plus dans la contestation du système. Il s'attaque à des biens publiques et militaire. Parfois je me dis que ça fait pas de mal de secouer le prunier, enfin c'est comme ça que je vois la chose.
Quelle subtile forme de contestation en effet. Aujourd'hui ma fille de 5 ans a demandé à sa mère pourquoi elle devait partir bosser alors qu'elle aurait voulu que sa maman reste avec elle, et a fini par dire "c'est pas juste". Rien que ça, c'est infiniment plus contestataire.

On dirait des petits branlos qui se croient contestataires car ils cassent des bagnoles ou écoutent Booba vos tagueurs. S'ils avaient des couilles et cherchaient vraiment la contestation, ils s'armeraient de plumes ou de crayons et liraient Thoreau ou La Boétie au lieu de vomir leur peinture.

Sans déconner, les décors de ce type font soit sordide, soit "je vous fais chier et je rigole !", mais où est la contestation là-dedans ?

Je suis assez atterré de voir ainsi la contestation servir de prétexte à n'importe quel type de connerie ou de dégradation et de vandalisme. C'est gratuit et sans risque aucun. N'importe quel dessin de Charb, de Cabu ou Le Gorille de Brassens et Au suivant de Brel seront toujours plus contestataires -et talentueux- que ces chiures murales qui ici n'ont eu qu'une seule conséquence : faire approuver par le vulgum pecus la généralisation de la vidéosurveillance. Très contestataire comme conséquence en effet.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
Messages : 25041
Inscription : 28 févr. 2004, 00:08

lerebours a écrit :Préparez mon Vic Viper afin que je commence à faire le ménage !
Malheureusement il ne nous reste plus qu'un vieux Solvalou asthmatique.

Ravi de t'avoir connu.
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

Ce stress Caviste 8)

C'est bien suffisant pour voler au dessus de vos têtes et chier un guano bien placé, entre les deux yeux :aaah:
Dans l'œil du Canon.
raisonnable
King Fossile
Messages : 10812
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

niluge a écrit :
raisonnable a écrit :et ça signifie donc que personne ne peut décréter seul ce qui relève d'une démarche/production artistique ou pas
Donc on est bien d'accord qu'il te faut un accord exterieur (puisque tu ne peux le decreter toi même)
non,nous ne sommes pas d'accord!!

en fait je pense que ça n'est pas possible de définir ce qui relève de l'art, que c'est trop compliqué d'y penser avec des case. Moi je parlais d'une possible reconnaissance de la démarche artistique A POSTERORI, donc la question de "l'accord" ne se pose pas. Mais même là, c'est vain en fait.

Concernant Azyle, je salue les performances, les rendus visuels que je trouvent géniaux, la démarche qui est d'un purisme absolu. De plus, en s'émancipant de la classique phase de la "punition"qui lui était largement antérieure, pour aller vers sa propre expérimentation du remplissage par la saturation, il a convaincu la plupart des acteurs du graffiti mais sans jamais être copié. C'est pour moi la preuve la plus absolue du talent artistique : ouvrir une brèche, mais être et rester le seul à pouvoir l'assumer. En dehors de tout ce que je viens d'exposer, je ne prétend pas qu'Azyle soit un artiste, d'ailleurs je m'en fous vu que le graffiti est censé échapper à ces questionnements.

Lerebours : j'aime beaucoup les graffs sur trains que tu as posté, ils sont bien réalisés. Comme Doudinou, je les trouve un peu trop communs et consensuels, mais ça reste du bon. En revanche, tu te trompes en pensant que les conditions de peintures sont plus faciles sur su train que sur du métro, c'est presque tout le temps l'inverse. D'abord, parce que l'accès aux dépôts de métro est beaucoup plus complexe : il faut rentrer sous terre, les entrées sont au minimum fermées avec des clés spéciales, potentiellement sécurisées par des détecteurs et des barres à infra rouges, sans compter les maitres chiens qui laissent moins de trous dans la surveillance. Et puis quand ça part en couille sur un plan métro, c'est la merde : il y a pas plus d'une ou deux sorties. Donc les graffeurs comme Azyle qui restent une heure sur un plan métro pour retourner un wagon, c'est pas des branquignoles, juste les mecs qui maitrisent leur plan, voire le réseau pour les meilleurs d'entre eux, et c'est tout sauf facile, qu'on aime ou pas ce qu'ils font esthétiquement parlant.

Yace : mais qui a dit que le graffiti illégal visait la contestation? En revanche, il induit un affranchissement par rapport aux règles, puisque ses praticiens transgressent la loi en s'y adonnant, et en retirent une source de plaisir. Je trouve donc que ton point de vue est hors sujet.
Après sur la question des couilles, j'en reviens à ce que je développais plus haut : si il faut une bonne dose de cran, d'investissement, d'intelligence et de passion pour s'engager sérieusement et authentiquement dans cette activité. Les risques les plus évidents sont du point de vue judiciaire, dans le cas d'Azyle c'est par exemple une amende de 200.000 euros et de la prison avec sursis, d'autres ont mangés du ferme pour moins que ça. Les risques peuvent être également corporels, et aller jusqu'à la mort : électrocution, chute d'un toit, etc.

En cela, le graffiti est à mon sens un sport extrême (ce qui permet de recentrer sur le sujet) : un graffeur ne peut pas s'enrichir à travers sa pratique (s'il reste puriste), il va tenter de perdre le moins d'argent possible pour financer son activité (pour se procurer le matériel nécessaire), il prend des risques physiques à plein d'occasions, et s'il développe son activité et commence à se faire connaitre, il risque des conséquences judiciaires et financières de plus en plus élevées.

Pourtant, cette activité est née aux Etats-unis au début des 70's, s'est répandue dans pleins de pays courant 80-90's, et malgré les assauts des autorités et le développement de la sécurité, elle n'a jamais cessée n'y été soumise.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

raisonnable a écrit : Il faut rentrer sous terre, les entrées sont au minimum fermées avec des clés spéciales, potentiellement sécurisées par des détecteurs et des barres à infra rouges, sans compter les maitres chiens qui laissent moins de trous dans la surveillance. Et puis quand ça part en couille sur un plan métro, c'est la merde : il y a pas plus d'une ou deux sorties. Donc les graffeurs comme Azyle qui restent une heure sur un plan métro pour retourner un wagon, c'est pas des branquignoles, juste les mecs qui maitrisent leur plan, voire le réseau pour les meilleurs d'entre eux, et c'est tout sauf facile, qu'on aime ou pas ce qu'ils font esthétiquement parlant.

C’est amusant la façon dont tu parles de cette activité, on a presque à faire à des maîtres en cambriole, monter le coup, passer à l’action, déjouer la sécurité, sans le moindre appât du gain, en somme pour le simple plaisir du sport. Il est vrai que le terme est à propos au vu de tes dires bien que je ne connaisse pas l’envers du décor. C’est bien pour cela que j’insistais sur l’aspect suivant : je peux comprendre ce qui peut motiver les personnes versées dans ce type de graffiti, à savoir l’aspect ludique que je pense y décerner avec la dose d’adrénaline que cela suscite au moment de passer à l’acte. Maintenant le résultat ne parlera peut-être pas à tous. Toutefois que l’on considère cette pratique comme un art ou pas, et peu importe comme tu le dit, l’essentiel est que ces créations soient accessibles et visibles de tous, sans la moindre barrière pécuniaire ou sociale. De fait, à titre personnel, quel que soit mon appréciation quant au travail de ces personnes, j’apprécierai toujours cet aspect de la chose et fait qu’ils nous bousculent dans notre train-train quotidien.
Dans l'œil du Canon.
Avatar de l’utilisateur
psychogore
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2374
Inscription : 23 mai 2003, 08:04

C'tte seance d'onanisme intellectuel...
Non, les mecs qui font les alpinistes pour déposer simplement leur signature en haut d'une enseigne ou d'un balcon ne sont pas des artistes ! Leur démarche est la même que celle d'un chien qui lève la patte pour pisser le plus haut possible sur un lampadaire !
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
Messages : 1257
Inscription : 29 juin 2006, 14:29
Localisation : Above and beyond

raisonnable a écrit :
niluge a écrit :
raisonnable a écrit :et ça signifie donc que personne ne peut décréter seul ce qui relève d'une démarche/production artistique ou pas
Donc on est bien d'accord qu'il te faut un accord exterieur (puisque tu ne peux le decreter toi même)
non,nous ne sommes pas d'accord!!

en fait je pense que ça n'est pas possible de définir ce qui relève de l'art, que c'est trop compliqué d'y penser avec des case. Moi je parlais d'une possible reconnaissance de la démarche artistique A POSTERORI, donc la question de "l'accord" ne se pose pas. Mais même là, c'est vain en fait.
La reconnaisscance d'une démarche artisitique, n'est ce pas accorder a quelqu'un le statut d'artiste ? Que ce soit a posteriori ou non n'y change rien.

Après peut être qu'il ne court pas après le status d'artiste et ne demande pas consciemment ce statut, mais dans ce cas pourquoi imposer aux gens son "art" en le réalisant sur les wagons et autre facade visible. Ils pourrait tout aussi bien le faire sur les murs des ateliers. L'exploit serait tout de même là, ne serait visible que par la SNCF et la RATP et serait pour le coup completement désinteressé (rien ne l'empeche de prendre en photo son travail pour son plaisir personnel et les souvenirs si ça lui chante).

La il cherche clairement a partager son "oeuvre" et donc la reconnaissance (que les gens accepte ou rejette, ça reste une forme de reconnaissance !) des autres.

Et quand je parle d'oeuvre j'inclus l'exploit technique de la réalisation et ce que ça implique.

Au final quand tu me décrit ses motivations, j'ai plus l'impression d'avoir affaire a un gamin en maque d'affection qui recherche les punitions de ses parents par faute d'une réel attention de leurs part.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
Messages : 25041
Inscription : 28 févr. 2004, 00:08

lerebours a écrit :Ce stress Caviste 8)
Ce traumatisme de tous les instants :D
Avatar de l’utilisateur
lerebours
El Smarto
Messages : 2525
Inscription : 10 déc. 2003, 19:47

psychogore a écrit :C'tte seance d'onanisme intellectuel...
Non, les mecs qui font les alpinistes pour déposer simplement leur signature en haut d'une enseigne ou d'un balcon ne sont pas des artistes ! Leur démarche est la même que celle d'un chien qui lève la patte pour pisser le plus haut possible sur un lampadaire !
Bof, c'est aussi valable qu'un canidé qui aboi pour se faire entendre.
Dans l'œil du Canon.
Répondre