Vous lisez, vous? Bah ça dépend si j'ai un livre!

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
Messages : 977
Inscription : 02 août 2013, 09:59
Localisation : 精神と時の部屋

14 sept. 2014, 22:30

gagarine a écrit :C'est clair que c'est abusé, mais pas impossible ... Le Scarabée d'or, c'est bien sympa aussi... Par contre, j'ai commencé le canard au ballon, ça me semble moins bien...
Celle juste après "Le canard au ballon", je l'avais trouvée vraiment excellente. :aaah:


Sinon, j'ai fini (entre autres) Les yeux plus grands que le ventre, de François Cavanna.
Une auto-biographie d'un des créateurs de Charlie-Hebdo et Hara-Kiri, dénichée au fond d'un grenier.
Je regrette un peu qu'il donne trop dans l'auto-flagellation vers la fin du livre, mais la vache, le style est juste magnifique (à la fois familier, drôle, touchant et riche) et embarque totalement dans la vie du bonhomme. Je recommande sans réserve.
E.T.E
Radiant Silverpost
Messages : 1246
Inscription : 25 mars 2012, 20:49
Localisation : Tokyo

15 sept. 2014, 08:57

L’événement marquant littéraire de mon week-end: j'ai fini le tome 2 de Fondation! Juste énormisime! :love:

J'ai tellement aimé le livre qu'une fois arrivé à 15 pages de la fin et n'ayant pas la suite, j'ai sauté dans un jean et couru acheter le tome 3.

Moi! Un dimanche après midi, faire la queue pendant 20 minutes à la Fnac juste pour un livre, ça ne m'étais jamais arrivé. Ni pour un livre n'y pour rien d'autre d’ailleurs.

Du coup je commence le tome 3, en espérant qu'il sera aussi bon (voir même meilleur) que le tome 2!

Bonne lecture à vous! :binouze:
*En PAIX avec Dodonpachi*

"Tout est illusion. Rien n'existe. Même si un coup de pied dans l'illusion de mes couilles tend à faire un mal de chien" by Mako
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
Messages : 9074
Inscription : 29 avr. 2007, 11:28
Localisation : La Gias

17 sept. 2014, 17:01

En ce moment je suis en plein gros classique indémodable : Crime et châtiment. Fini le premier volume (j'ai une édition type église orthodoxe en deux tomes) pendant mon déplacement. Comme je viens de rentrer, j'attaque le second ce soir. :)
Jeux du moment : Resident Evil 5 (PS3) / Valkyrie Profile 2 (PS2)
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

20 sept. 2014, 13:11

voilà, j'ai terminé Lunar Park de Bret Easton Ellis.

je crois que c'est son roman le plus déroutant, parce qu'il y mêle habilement la réalité et la fiction, mais une fiction de l'extraordinaire :

l'auteur raconte à la première personne et il s'incarne lui même, il fait référence aux livres qu'il a écrit, l'univers qu'il décrit est sensé être le sien pour de vrai...
et en même temps, le surnaturel est présent assez vite dans le livre, et comme d'habitude, on navigue entre flou et incertitudes : est-ce qu'il se passe pour de vrai tous ces trucs de fou, ou alors est-ce le fruit de l'imagination d'un fou que l'on savait déjà drogué à mort?

La manière dont il s'écorche, se dépeint comme une épave lâche, se raconte dans ses difficultés à surmonter ses peurs et ses démons, est très très impliquante pour le lecteur. Le personnage est humain, avec la part sombre voire effrayamment sombre que ça impose. Mais comme pour un livre de Céline, ça fait du bien de lire ça, parce qu'il y réside quelque chose d'authentique : comme l'écriture est puissante, on ne se perd pas dans du mélo.

L'ombre de l'angoisse et de l'inquiétude est présente partout, au point d'en abuser parfois un peu dans le vocabulaire. Et petit regret : le dernier paragraphe qui conclue le livre n'est pas à la hauteur du reste.
Pas grave, les envolées sont suffisamment fortes et percutantes pour compenser.

Bref, un des trois meilleurs livres de cet auteur. Sans classement aucun, je le recommande donc au même titre que Moins que zéro et American Psycho.
Avec cette précision vitale : commencer par Moins que Zéro, et finir par Lunar Park (Les lois de l'attraction et Glamorama sont très bons, ils pourront donc préparer et amortir le choc d'American Psycho, avant d'aboutir avec Lunar Park).
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
UltramanU
Militari
Messages : 8220
Inscription : 08 janv. 2006, 23:24
Localisation : 34

20 sept. 2014, 13:32

E.T.E a écrit :L’événement marquant littéraire de mon week-end: j'ai fini le tome 2 de Fondation! Juste énormisime! :love:

J'ai tellement aimé le livre qu'une fois arrivé à 15 pages de la fin et n'ayant pas la suite, j'ai sauté dans un jean et couru acheter le tome 3.

Moi! Un dimanche après midi, faire la queue pendant 20 minutes à la Fnac juste pour un livre, ça ne m'étais jamais arrivé. Ni pour un livre n'y pour rien d'autre d’ailleurs.

Du coup je commence le tome 3, en espérant qu'il sera aussi bon (voir même meilleur) que le tome 2!

Bonne lecture à vous! :binouze:
En fait une grande partie des oeuvres d'Asimov sont liées, si tu lis tout tu trouveras plein de liens entre les histoires et Fondation n'en sera que meilleur. ^^

Si tu aimes le genre 'planet opera' accroche toi il y a des merveilles de la littérature SF (Vance, Silverberg, Simmons, Bradley... monstrueusement recommandés)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Planet_ope ... 3.A9rature

Que des cycles longs et extrêmement addictifs. Ta vie est finie.
à ce point-là, moi j'dis qu'ça d'vient gênant
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
Messages : 977
Inscription : 02 août 2013, 09:59
Localisation : 精神と時の部屋

26 sept. 2014, 22:22

Terminé The Atrocity Archives, de Charles Stross.
Un joyeux mélange de science-fiction, d'horreur et de roman d'espionnage, avec une bonne dose d'humour pour faire passer le tout.
Assez orienté "hard-science", mais un peu moins que les autres ouvrages du monsieur (mentions spéciales pour le "théorème de Turing-Lovecraft" et la "démonologie computationnelle" quand même^^). C'est frais, vivant, léger sur le ton mais avec une vraie tension de fond, et une réflexion intéressante sur la nature des romans d'horreur dans l'épilogue. J'ai trouvé l'action un poil confuse par moments, mais ça se laisse suivre sans trop de problèmes malgré tout. Très plaisant.

J'attaque American Psycho.
Gunny
Empereur Bydo
Messages : 3384
Inscription : 15 mai 2006, 14:26
Localisation : Rayon chaussettes du Kiabi du coin

26 sept. 2014, 23:39

Ben moi je me suis mis au jardinage donc je lis de la littérature sur les techniques, trucs et astuces pour avoir un bon potager !

A moi les bonnes tomates et autres légumes gouteux !
Je ferai des tests comparatifs avec ma mère pour le sport quand j'aurais des fruits et légumes l'année prochaine ^^ ( enfin j'espère, je débute dans le domaine )
Parce qu'une paire de chaussettes, c'est mieux qu'un string !
-Je comprend rien à ce que tu dis...
-Pas grave... C'est pas en vivant plus longtemps qu'on deviens moins con.
Mon forum ElectroDuDimanche : https://electrodudimanche.planethoster.world
UltramanU
Militari
Messages : 8220
Inscription : 08 janv. 2006, 23:24
Localisation : 34

26 sept. 2014, 23:50

Tu t'y mets en septembre ?
Pour préparer la terre je présume ?
à ce point-là, moi j'dis qu'ça d'vient gênant
Gunny
Empereur Bydo
Messages : 3384
Inscription : 15 mai 2006, 14:26
Localisation : Rayon chaussettes du Kiabi du coin

26 sept. 2014, 23:56

yep, défrichage et préparation de la terre :)
Parce qu'une paire de chaussettes, c'est mieux qu'un string !
-Je comprend rien à ce que tu dis...
-Pas grave... C'est pas en vivant plus longtemps qu'on deviens moins con.
Mon forum ElectroDuDimanche : https://electrodudimanche.planethoster.world
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 6591
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

27 sept. 2014, 01:49

Gunny t'es sûr que c'est la bonne saison?
Parce que mes pieds de tomates sont en train de mourir et ne donnent plus rien depuis 3 semaines (depuis qu'il gèle la nuit en fait). Mais ils ont été très productifs durant le chaud été qu'on a eu.
En principe il faut faire ses plantations au printemps.
Gunny
Empereur Bydo
Messages : 3384
Inscription : 15 mai 2006, 14:26
Localisation : Rayon chaussettes du Kiabi du coin

27 sept. 2014, 01:58

Préparer la terre ne veut pas dire planter ^^

J'ai encore du défrichage avant d'avoir une surface de culture acceptable.
Je commencerai que l'année prochaine ^^

Sinon, on arrive à la bonne saison pour les plantations d'automnes comme les arbres fruitiers.

J'ai la "chance" d'avoir trouvé des pieds de ronces à mûres dans le jardin jvais récupérer des pieds les palisser pour avoir de bonnes mûres sauvages cultivées ^^ ( bah ouai, les pieds sont apparu spontanément, sans qu'aucun mûrier soit dans les parages jvais pas me priver et c'est ça de moins à acheter ). La partie chiante, c'est que y en a partout donc voilà pourquoi je dois préparer le terrain xD
Parce qu'une paire de chaussettes, c'est mieux qu'un string !
-Je comprend rien à ce que tu dis...
-Pas grave... C'est pas en vivant plus longtemps qu'on deviens moins con.
Mon forum ElectroDuDimanche : https://electrodudimanche.planethoster.world
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

27 sept. 2014, 07:47

Lyv a écrit :
J'attaque American Psycho.
ah!!!

bonne lecture et bon courage!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
Akaimakai
Modérateur
Messages : 3006
Inscription : 20 août 2005, 17:26
Localisation : Paris
Contact :

22 oct. 2014, 10:48

Je suis en cours de lecture de La nouvelle société du coût marginal zéro de Jeremy Rifkin et de La mort d'Ivan Illitch de Tolstoï.

Les théories de Rifkin sont intéressantes, notamment sur le fait que la société civile joue un rôle de plus en plus majeur vers un changement de paradigme économique mais j'ai du mal à ne pas y voir aussi une forme un peu grossière de ce qu'on appelle le "sollutionnisme", mode de pensée caractéristique de la sillicon valley qui consiste à croire que grâce aux nouvelles technologies et aux énergies vertes, on va sauver le monde ! Youpi !! (Et hop on encaisse le chèque... 8) )
"Easy to learn and difficult to master"

Nolan Bushnell
Aldherrian
Dieu de la Borne
Messages : 1943
Inscription : 09 mai 2014, 23:44
Localisation : Bretagne

22 oct. 2014, 11:04

Merci pour ce retour, une connaissance me reparle souvent de Rifkin. Je lirais par principe sa référence mais j'avais un peu une impression similaire à l'écoute de la description de sa réflexion !
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
Messages : 977
Inscription : 02 août 2013, 09:59
Localisation : 精神と時の部屋

26 oct. 2014, 21:37

raisonnable a écrit :American Psycho
Terminé cette semaine.
J'étais un peu dubitatif dans le premier quart du bouquin, avec l'installation du contexte qui prend un peu de temps et les descriptions en apparence sans intérêt.
Qu'en dire dans l'ensemble ? C'est choquant, triste, tragique, fascinant de noirceur ordinaire et de cynisme assumé, parfois drôle, parfois halluciné, parfois affreusement trash. On y retrouve ce qui, je pense, doit être la marque de fabrique de l'auteur : une capacité à rendre profonds des personnages totalement vides (c'est encore plus flagrant que dans Less than zero).
C'est un livre très intéressant sur de nombreux aspects, et plus riche que ce que je soupçonnais ; le genre de lecture qui reste probablement longtemps après avoir fini le bouquin.


Du coup j'ai commencé Alice's Adventures in Wonderland pour équilibrer un peu :3
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

26 oct. 2014, 23:49

Lyv a écrit :On y retrouve ce qui, je pense, doit être la marque de fabrique de l'auteur : une capacité à rendre profonds des personnages totalement vides (c'est encore plus flagrant que dans Less than zero).
ça et le doute qui habite en permanence ses romans, et le lecteur avec.

faudra que je me le relise le American Psycho, comme tu le dis, il recèle d'incroyables richesses.

il te reste à venir un de ces jours sur la lecture de Lunar Park, et tu auras accompli ce qui est à mon sens la trilogie de ce que cet auteur est capable de produire de plus puissant
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
Messages : 977
Inscription : 02 août 2013, 09:59
Localisation : 精神と時の部屋

21 déc. 2014, 22:17

J'ai essayé de lire Lolita, de Vladimir Nabokov, et je me suis arrêté aux trois quarts.
La première partie du livre est intéressante, la seconde beaucoup moins à mes yeux. Ce n'est pas mauvais en soi, ça traîne juste trop en longueur sans même rentrer en détail dans la psychologie des personnages (et le style volontairement prétentieux, c'est fatiguant à la longue).
Le film de Stanley Kubrick vaut le coup ou pas, pour les cinéphiles qui traîneraient par ici ? (que j'aie au moins la fin de l'histoire...)
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2189
Inscription : 26 juin 2003, 18:10
Localisation : Villepreux (78)

22 déc. 2014, 12:24

Bien sûr qu'il vaut le coup! Je crois cependant que Kubrick a pris pas mal de libertés par rapport au livre, tout comme pour Shining et Orange Mecanique (ces livres sont très bien aussi).
Shmupland, shmupland über alles!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
Messages : 29639
Inscription : 30 juin 2003, 17:20
Localisation : Ailleurs...
Contact :

22 déc. 2014, 15:10

En 1962 il fallait un certain culot pour adapter un livre aussi controversé. Le film de Kubrick est très édulcoré par rapport à l'oeuvre de Nabokov, pour avoir lu le bouquin et vu le film, la vision de Kubrick est plus suggestive et plus "psychologique", notamment via les plans sur James Mason torturé par l'image de Sue Lyon qui contraste avec l'aspect désinvolte voire carrément absent de la jeune actrice;

Le film brille donc par l'audace de son principe mais Kubrick n'avait pas réellement le choix pour éviter trop de polémique en ces années 60. Heureusement il s'est rattrapé dès 1964 avec Dr.Folamour et surtout Orange Mécanique en 1971 !

Pour ce qui est d'Orange Mécanique, la version de Kubrick est infiniment plus noire dans son final (Alex qui renoue avec ses inclinaisons au mal à la plus grande joie du ministre qui s'apprête à instrumentaliser cette violence à son avantage), là où le livre de Burgess s'achève par un retour d'Alex à la vie banale, sa violence n'étant finalement qu'un passage initiatique comparable à la puberté. Les scènes du traitement par l'aversion sont infiniment plus violentes dans le livre cependant, là où celles du film sont plus suggestives (surtout celles traitant de l'Allemagne nazie).

Et pour finir sur Shining, disons que le jour où King écrira aussi bien que Kubrick savait réaliser ses films, il pleuvra de la choucroute. La version de 1980 a déplu à l'écrivain contrairement à la version de 1997, ce qui est assez parlant je trouve !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
Vzurkr
Radiant Silverpost
Messages : 1215
Inscription : 28 janv. 2014, 17:42

23 déc. 2014, 12:22

J'ai commencé "Le livre de la honte" de Serge Garde et Laurence Beneux.
Livre, controversé, qui fait suite à l'affaire du "cd-rom de Zandvoort", à la fin des années 90. Affaire qui aurait dû faire grand bruit.
Difficile de trouver le sommeil après lecture, tant les images et scènes qui viennent à l'esprit sont insupportables. Je ne suis pas souvent choqué mais là, c'est trop!
On est libre de croire ou pas à cette histoire... personnellement, je pense m'être assez documenté sur le sujet (articles et documentaires) pour croire à ce qui est écrit dans ce livre, quitte à passé pour une personne crédule.
D'ailleurs, quand on sait que certaines des personnes qui ont essayés de faire avancer l'affaire ont été soit jetée en prison (pour pédophilie), soit destitué de l'affaire, soit changé de poste... ça mérite réflexion.
Quant aux personnes impliquées, soit elles n'ont pas été poursuivi, soit elles ont été libéré prématurément.
3...2...1...GO! Easy right! Easy left! Easy right! Over jump! Easy right! Long easy right! Checkpoint! Easy right! Over jump! Easy left! Easy left-Easy right! Very long easy right, maybe! Finish!!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
Messages : 29639
Inscription : 30 juin 2003, 17:20
Localisation : Ailleurs...
Contact :

01 janv. 2015, 01:51

J'ai ressorti les vingt volumes de la série naturaliste Les Rougon-Macquart avec comme consigne de n'en lire que les derniers paragraphes. et je suis stupéfait devant la noirceur qui émane des situations finales de chacune de ces oeuvres...

Même si Zola se hasarde parfois à tempérer ses fins de romans, comme Germinal et La Débâcle dont les héros respectifs ont tout perdu sauf l'espoir, ou le final grand-guignolesque et presque comique de La Bête Humaine, ou encore la jovialité émue du croque-mort qui emporte Gervaise à la fin de L'Assommoir...

Maintenant j'ai envie de me refaire toute cette littérature dont j'ai encore peine à croire qu'un seul homme ait pu la commettre. C'est parfois salutaire de savoir à quel point l'esprit humain est capable de narrer tant d'histoires dont la puissance ne faiblit pas avec le temps.

Comment aujourd'hui un seul homme pourrait assumer à lui seul telle oeuvre, alors que la langue elle-même est sacrifiée...
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

16 janv. 2015, 16:17

Je remercie la collègue de formation qui m'a filé il y a quelques mois le livre Last exit to Brooklyn, d'un certain Hubert Selby.

Une bien belle claque littéraire ma foi. Ce livre est en fait une suite de nouvelles, allant grosso modo de 10 pages pour la plus courte, à un peu moins de 100 pages pour la plus longue (pas certain qu'on puisse parler de nouvelle là...). La toile de fond est toujours la même : un quartier populo dans Brooklyn, à vue de nez je dirai que ça pue les années 60, mais en fait j'en sais rien. D'une histoire à l'autre, des protagonistes reviennent, participent à ce sentiment pour le lecteur de faire partie du décor.

On est dans le gras de l'être humain avec ce monsieur Selby et ses personnages hauts en couleurs : petites frappes hyper violentes et sans remords, travelos qui se shootent et qui se vivent pour de vrai comme des femmes, syndicaliste branle couille en mal de fierté et ambigu sexuellement, petite salope paumée qui descend aux enfers sans même sans apercevoir, familles d'hétéros bien destroys, etc.

c'est très bien écrit, c'est prenant, c'est très dérangeant et on en redemande. D'ailleurs j'ai décidé d'acheter tous les livres qu'à écrit ce Hubert Selby, trop talentueux le mec, faut que je rince son oeuvre.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
KNARFF
Quelle boule ?
Messages : 1277
Inscription : 20 sept. 2013, 21:11
Localisation : Strasbourg

16 janv. 2015, 16:23

Quelqu'un a lu Baudouin de Bodinat ?
Quelqu'un a lu le dernier Houellebecq ?
Image
Panem et circenses
Mug Superstar
Radiant Silverpost
Messages : 1047
Inscription : 29 mars 2004, 08:42
Localisation : Lille (59)

17 janv. 2015, 18:29

Je viens de finir "Le huitième continent".
J'ai bien aimé, c'est bien écrit et la problématique soulevée fait froid dans le dos !

Mug
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2189
Inscription : 26 juin 2003, 18:10
Localisation : Villepreux (78)

17 janv. 2015, 23:35

KNARFF a écrit :Quelqu'un a lu Baudouin de Bodinat ?
Quelqu'un a lu le dernier Houellebecq ?
J'ai lu le dernier Houellebecq, et j'ai kiffé (comme presque tous les autres, il y a juste "Plateforme", qui est sans doute son moins bon, et qui vient d'être adapté en BD d'ailleurs).
On y trouve beaucoup de thèmes Houellebecquiens dans ce roman: la solitude, le bonheur, le sexe, considérations sur la société occidentale et son déclin...
Ceux qui espéraient y trouver des passages islamophobes seront déçus: le parti musulman qu'il invente est modéré et réussit là où les précédents gouvernements ont échoué: réduction du chômage, de la délinquance... Bref, la France islamique est plutôt agréable à vivre, surtout pour les hommes :D, mais bon, je vais pas spoiler ce livre, si vous aimez cet auteur, vous devriez aimer son dernier bouquin.
Shmupland, shmupland über alles!
Avatar de l’utilisateur
KNARFF
Quelle boule ?
Messages : 1277
Inscription : 20 sept. 2013, 21:11
Localisation : Strasbourg

19 janv. 2015, 10:55

C'est vrai qu'il n'y a pas d'islamophobie du tout dans le bouquin. Après, tout dépend de ce qu'on entend par islamophobie. Mais bon, y a rien dans le livre qui puisse permettre qu'on lui fasse un procès.Et le livre est bon !
Image
Panem et circenses
Avatar de l’utilisateur
gagarine
Radiant Silverpost
Messages : 1299
Inscription : 21 févr. 2011, 20:47
Page Facebook : https://www.facebook.com/christophe.beaud/photos
Localisation : Belfort

28 mars 2015, 13:55

Salut à tous. Etant une personne qui manque grandement de répartie, je me demande si l'un d'entre vous a lu un livre sur ce sujet? Question peu courante, mais je demande au cas où. Sinon, je vais sans doute commencer l'odyssée et l'Iliade d'Homère. Est-ce vraiment si génial que ça, ou c'est vraiment surcoté?
Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein.
kuromimi
Mister Beam
Messages : 966
Inscription : 13 mars 2013, 14:23
Page Facebook : https://www.facebook.com/jonathan.k.lefebvre
Localisation : chatillon

28 mars 2015, 15:03

j'ai été obligé de le lire a l'école y a quelques années, et bon j'ai pas détesté a l'époque sachant que je ne lis aucun roman, aucun de chez aucun.
la je me force a essayer de commencer "ca" mais bon j'ai vraiment du mal a rentrer dans le truc et a kiffer plus que ca.
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
Messages : 1257
Inscription : 29 juin 2006, 14:29
Localisation : Above and beyond

28 mars 2015, 15:16

En même temps Stephen King (en tout cas les traductions française) j'ai toujours trouvé ça plutôt mauvais.
Dit nous un peu ce qui pourrais t’intéresser. Je suis sur qu'il y aura pleins de bons conseils de la part des membres.
Shadow gallery
Professional Cardboard
Messages : 7342
Inscription : 21 sept. 2010, 18:48

28 mars 2015, 22:11

Gagarine, L'Iliade et l'Odyssée méritent selon moi très largement leur statut de classiques incontournables.
Ce sont des récits à usages et objectifs multiples ou chacun pourra y trouver son compte en glanant ce qu'il recherche : bravoure, humanisme, trahison, mise à l'épreuve, expiation etc... sans oublier la beauté du texte en vers.
C'est d'ailleurs selon moi très frustrant de ne pas pouvoir profiter du texte dans sa langue originelle car il a été conçu selon une rythmique propre et quoi qu'on dise la traduction modifie cette science du rythme.
C'est la même chose avec La Divine Comédie de Dante, idéalement il faudrait la lire et l'apprécier en italien.

Beaucoup de personnages dans l'Iliade, de batailles et rebondissements.
Si les grands récits épiques te plaisent tu peux y aller les yeux fermés.
Image

Image
Répondre