la séquence du spectateur

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 08 Oct 2018, 11:18

Ah oui effectivement, ce ne sont pas du tout les deux mêmes références!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
King Fossile
 
Messages: 10025
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Shû Shirakawa » 08 Oct 2018, 12:34

Il y avait du potentiel, et c'est difficile d'en parler sans dévoiler, mais ce qui se passe dans les deux "camps" n'est pas aussi bien ficelé. Autant dans Gone Girl on ne savait pas trop comment cela allait se terminer, autant là c'est cousu de fil blanc.
Jeux du moment : BioShock Infinite (PS3) / The Legend of Dragoon (PS)
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
 
Messages: 8962
Inscrit le: 29 Avr 2007, 11:28
Localisation: La Gias

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 02 Nov 2018, 00:03

Les films que j'ai vu au cinéma ces dernières semaines, il y a du bon!

Climax, de Gaspard Noé.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 62933.html

C'est un de mes réalisateurs préférés, donc je m'efforce de voir ses nouveaux films à leur sortie, même si la qualité est variable! Dans ce film, ça commence fort, avec un casting de dance en plan fixe où des jeunes adultes plus space les uns que les autres exposent leurs motivations. Ensuite, le film bascule sur une longue chorégraphie de danse très très très moderne et bestiale allons nous dire, mais au résultat franchement réussi. Puis le film bascule : la troupe fête la fin d'une longue période de répétition, mais quelqu'un a versé une drogue puissante dans le punch... s'ensuit un bad trip collectif, où ceux qui parviendront le moins à évacuer par leur corps passeront un sale moment dans leur tête. Le spectateur subit littéralement l'aspect pénible du bad trip, c'est violent, halluciné, pesant et parfois angoissant. Au final, le film ne vaut pas tant par sa qualité de film que par l'expérience qu'il procure, je le recommande pour les vrais curieux.

Le grand bain, de Gilles Lelouche

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 35582.html

Un film français qui brille autant par son casting que par son ambiance décalée et ses personnages! En gros, une équipe de bras cassés, tous en mode loose dans leur vie personnelle, se retrouvent dans une médiocre petite équipe de gymnastique aquatique masculine, c'est pas commun. Ils vont oser s'inscrire aux championnats du monde de la discipline, prise très au sérieux par les autres nations. Entre débâcles personnelles et entraînements laborieux, ils créeront peut-être la surprise. Je le redis, les personnages sont charismatiques et magnifiquement interprétés, Benoit Poolevord est à nouveau génial, pareil pour Guillaume Canet et je ne parle pas de Philippe Catherine tant il est drôlissime même lorsqu'il se tait.


L'amour flou, de Romane Bohringer et Philippe Rebbot

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 64969.html

Tiens, un ovni! Les deux acteurs principaux semblent en couple pour de vrai dans la vie, et se mettent en scène dans ce film, ainsi que leurs enfants et leurs parents, en gardant leur identité. Sauf qu'ici, l'amour a disparu et l'envie de se séparer est prégnante, quoique ambiguë. Alors ils vont trouver une solution alternative : emménager dans deux appartements distincts situées dans le même immeuble... au même étage... mitoyens... et reliés l'un à l'autre par la chambre des gosses. Pendant les dix premières minutes du film, je me suis demandé si je n'allais pas un peu me faire chier. Et puis j'ai commencé à rire. Puis au bout d'un moment, je me suis demandé comment c'était possible, que ce qu'il se passait à l'écran me ressemble autant et ressemble autant à mon couple (le besoin de se séparer en moins!). J'ai fini par comprendre : ce dont parle ce film et la manière dont il l'aborde, dans la notion de couple, est à la fois singulier et universel, et bordel que c'est bien foutu et que ça fait du bien.


The house that Jack built, de Lars Von Trier.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 45109.html

Un serial Killer raconte son oeuvre à travers cinq épisodes de meurtres, arrangés à sa sauce bien sur. Le film est pas mal, mais inégal et pas super bien foutu dans son rythme, genre on commence à en faire le tour après la première moitié. Mais finalement, l'intensité remonte grâce à une horreur des meurtres allant crescendo, et l'aspect artistique de l'oeuvre finale vaut franchement le coup d’œil malsain! Par une grande oeuvre de Lars Von Trier donc, mais un film qui se regarde une fois quand même.


Girl, de Lukas Dhont

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 63852.html

Pas facile ni habituel comme sujet. On observe la vie d'un adolescent de 16 ans qui a bien engagé sa métamorphose en fille, car c'est ainsi qu'il se sent. Les attributs masculins sont encore là, mais on a déjà une belle jeune fille devant les yeux, qui attend avec beaucoup d'impatience sa transformation définitive, via une opération, pour se sentir complète. En parallèle de tous ces chamboulements, elle intègre une bonne école de danse du pays, où elle devra redoubler d'efforts et de souffrance pour rattraper le niveau technique des autres danseuses. Là où ce film est intéressant, c'est dans sa capacité à montrer la lourdeur de la tâche, quasi impossible, à mener de front autant de combats : le combat ordinaire et au combien ingrat de l'adolescence, le combat pour confirmer une identité sexuelle et son écartèlement entre le dedans et le dehors, le combat pour être parmi les meilleures dans un sport aussi exigeant. Pourtant, les conditions extérieures ne sont pas si mauvaises : un père plus que compréhensif et accompagnant, des camarades de classe salopes mais qui auraient pu être bien pires encore, des professeurs et adultes assez ouverts. Mais on n'est pas dans la vie des bisounours, et quand une tâche est triplement lourde, même de grosses épaules ne peuvent pas tout supporter. Au final, il en ressort un très beau film.


Thunder Road, de Jim Cummings

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 48253.html

En voilà un film qui m'aura bien fait la nique avec sa bande annonce! Parce que j'étais convaincu d'aller voir quelque chose de très drôle, et en fait c'est le chaos total. Il s'agit d'un flic dont la mère vient de mourir, et qui est dans une forme de dépression où il ne se contrôle plus, ni dans ses émotions ni dans ses réactions. Alors ça le rend faussement amusant, jusqu'à ce qu'on sente la somme de souffrances vives dont l'acteur parvient magistralement à insuffler de la crédibilité. Et ça le rend surtout très dangereux et imprévisible, mais aussi attachant. Le parti pris de l'univers est assez barjot, donc il y a effectivement de grands passages loufoques, mais en fait c'est bel et bien un film triste, parfois pathétique et surtout très émouvant.


En liberté!, de Pierre Salvadori

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 50801.html

Putain de merde, je ressors de la séance depuis quelques heures seulement, et j'ai encore la pêche tellement c'est un putain de bon film qui tatane la tronche à base de barres de rire!!! Rapidement pour l'histoire : la veuve d'un flic découvre que son mari défunt était un ripoux, et qu'il a fait mettre en prison un innocent pour masquer une de ses magouilles. Le dit innocent sort justement de prison après 8 ans d'incarcération, elle va le pister ne sachant pas trop pourquoi, peut-être parce qu'elle culpabilise et qu'elle veut le protéger. Voilà, une fois cela dit, je ne m'étendrais pas : ALLEZ VOIR CE FILM!!! C'est tellement bidonnant que j'en ai eu mal au ventre, et c'est aussi brillamment écrit et filmé, car si on enlève toutes les phases comiques, il en reste un beau film humain et passionnant. La musique est parfaite. L'actrice principale Adèle Haenel monte en puissance et submerge d'émotions. Alors ALLEZ VOIR CE FILM!!!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
King Fossile
 
Messages: 10025
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 02 Nov 2018, 11:44

Mission Impossible Renaissance.
J'avoue avoir redécouvert la série récemment avec Protocole fantôme, ma dernière expérience avec le 2 en 2000 m'avait laissé un goût amer (même si le film était drôle malgré lui).
Et bien franchement pour son scénario suffisamment alambiqué, son jeu d'acteurs, et surtout ses scènes d'action impressionnantes et "réalistes", j'ai passé un très bon moment devant ce dernier opus.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 02 Nov 2018, 12:19

Mortipoil a écrit: ma dernière expérience avec le 2 en 2000 m'avait laissé un goût amer (même si le film était drôle malgré lui).


:D :D :D
ça le rend culte, le film se prend carrément au sérieux avec des séquences d'action aussi impressionnantes que ridicules et c'est surement pas ce que john woo a fait de meilleur....
Un personnage principal qui se prend pas pour une merde tout le long du film, sans oublier les faux raccords à la pelle ....

Renaissance, tu parles de fall out ?
Si c'est le cas j'ai vraiment aimé ce dernier opus, qui tient vraiment bien en halène jusqu'à la fin !


Oh quelqu'un est allé voir le film sur QUEEN ? je sais pas trop quoi en penser alors que pourtant j'adore le groupe !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 03 Nov 2018, 01:21

Oui c'est ça, c'est MI Fallout. Vraiment bien!
Je trouve la série meilleure que les derniers James Bond, même si Casino Royale et Skyfall étaient vraiment bons.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 03 Nov 2018, 13:39

Oui, idem, james bond à mon avis est devenu beaucoup trop sombre et le personnage froid comme la glace est devenu plus "assassin" que agent secret....Pas ou peu d'humour et cette auto dérision qui ont disparus au fil des épisodes notamment depuis golden eye pour laisser la place à une intrigue souvent très froide sans être palpitante.

Ah j'ai vu (je me souviens plus du titre) le live de Jin roh coréen produit par netflix et c'est pas mal, ça reprend les grandes lignes de l'anime (de même pour certaines musiques) et franchement c'est solide malgré quelques longueurs.... (la scène des égouts est vraiment extra, le combat final beaucoup moins)
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar olisan » 04 Nov 2018, 19:41

Vu Haloween 2018. Et c'est assez bon.
Le film est une sorte de reboot qui fait suite au 1er uniquement et fait table rase du reste.
Lorie Strode devient une sorte de Sarah Connor dans T2, en mode badass prete a regler son comte a Michael Myers, et ça le fait.
La mise en scene reprends des plans du 1er de facon détournée / miroir qui marchent top.
Ca dezingue avec style et trash sans verser dans le gore.
Bref apres avoir revu le 1er y a quelques jours en resortie ciné, ca s'enchaîne parfaitement.
Avatar de l’utilisateur
olisan
Radiant Silverpost
 
Messages: 1086
Inscrit le: 09 Sep 2009, 09:21
Localisation: Paris 13e

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 24 Nov 2018, 07:36



Donc après les adaptations de comics en film (qui sont sont bien pratiques pour les adultes qui n'assumeraient pas d'aller voir un long métrage d'animation au ciné) et les live action de manga immondes, voici désormais les remake full 3D de chez Disney. :gerbe:

Tous les mecs qui passent des heures et des heures à apprendre à dessiner, à tenter d'insuffler de la vie dans leur trait et à forger leur propre style ont rien compris en fait.
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5518
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar sisi » 24 Nov 2018, 08:30

C'est clair, ça démontre aussi l'incapacité d'une grande partie du cinéma actuel (et de l'animation US) à trouver de nouvelles idées et de nouvelles histoires.
Je ne suis pas un farouche adversaire des remakes, mais j'ai vraiment l'impression ici qu'ils ont pris les mêmes plans que l’original et les ont recuisinés à la sauce hyperréaliste... alors, c'est sûrement une prouesse technologique, mais artistiquement, c'est franchement bof.
Pourvu que cet exemple ne soit pas imité par les Studio Ghibli...
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2136
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 26 Nov 2018, 19:14

Ah oui, le roi lion..... c'est vraiment joli mais je ferai l'impasse, j'adhère totalement à ce qui a été dit plus haut :

Tous les mecs qui passent des heures et des heures à apprendre à dessiner, à tenter d'insuffler de la vie dans leur trait et à forger leur propre style ont rien compris en fait.


C'est tellement vrai !


Je suis allé voir (un peu contraint, j'avais promis à mes enfants) les animaux fantastiques 2 les crimes de "machin chouette"....
Je suis bien content de pas être épileptique, je garde comme souvenir du film une succession de flashs, un scénario brouillon et un final très classique "mouahahahahaha en fait c'étaiiiit moiiiiiiii qui a tué machin !!!!!!!!!"

à éviter mais pourtant je dois reconnaitre que certains décors étaient vraiment beaux !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar ganjuro » 20 Déc 2018, 09:50

The Ballad Of Buster Scruggs

Howdy Partner!
Après Red Dead Redemption 2, je me suis dit que je me ferais bien un petit Western.
Et puis un film des frères Coen cela ne se refuse pas, enfin pour moi du moins...

Bref, je me suis bien amusé, inquiété, attristé tout ces états qui t'étreignent lorsque tu es en présence d'un bon film.
Humour noir et méchant,sentiments (mais pas trop), beaux paysages tout y est.
Au final, un bon moment de passé avec toute cette clique de personnages bien barrés ...
Si il n'y avait que des gens honnêtes, nous n'aurions pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Ampoule aux Pouces
 
Messages: 489
Inscrit le: 27 Jan 2010, 09:29
Localisation: Lausanne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 21 Déc 2018, 18:33

:D :D :D

J'ai adoré aussi !

La partie avec l'homme tronc est extra !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar ganjuro » 23 Déc 2018, 00:16

Alec a écrit:La partie avec l'homme tronc est extra !

C'est celle que j'ai trouvé la plus triste :D
Si il n'y avait que des gens honnêtes, nous n'aurions pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Ampoule aux Pouces
 
Messages: 489
Inscrit le: 27 Jan 2010, 09:29
Localisation: Lausanne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 24 Déc 2018, 08:50

la scène quand son partenaire se tappe la prostituée m'a bien fait rire, ce doit être horrible :D :D :D !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 05 Jan 2019, 00:35

J'ai de plus en plus la flemme de faire des topos complets sur mes dernières saillies cinéma, mais si je dois retenir un film et le conseiller, ce sera sans nul doute Une affaire de famille, un film japonais.

En gros, ça cause d'une famille (quoique...) qui dysfonctionne plein pot, dans laquelle on truande de grand-mère en fille et de père en fils, bref de la petite délinquance à la semaine qui a un je ne sais quoi de réjouissant. Un soir, le père et le fils vont recueillir une enfant de 5 ans délaissée par ses deux parents, elle est parfois même abandonnée à son sort, et décider de l'adopter en toute illégalité pour s'en occuper, je crois qu'on appelle cela un enlèvement en fait. La grande force de ce film, c'est de montrer qu'une famille peut déconner plein pot, mais aussi assurer une qualité des liens et pleinement rassurer sur le plan affectif, jusqu'à en faire douter le spectateur : cette petite fille, tout comme plein d'autres enfants, n'est-elle pas moins malheureuse et davantage protégée dans cet environnement?

Un film transgressif d'une grande finesse, par ailleurs très bien noté tant par la presse que par les spectateurs.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 62694.html


Bon et sinon, j'ai vu le dessin animé Spider Man. Les trucs de super héros ce n'est plus mon délire depuis longtemps, mais là j'ai trouvé l'expérience sympa et il y a de beaux moments sur le plan visuel. Sympa sans plus quand même. En point négatif, le Spider Pig et l'adolescente japonaise dans son Spider robot sont grotesques...
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
King Fossile
 
Messages: 10025
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Lyv » 05 Jan 2019, 05:22

Je ne participe plus trop non plus, étant donné que je ne suis plus vraiment les sorties et que je me contente de taper dans la "pile à regarder".

A part ça j'ai (enfin) vu Requiem for a Dream, et je me suis senti physiquement mal sur la fin.
Le film est excellent, mais il faut s'accrocher :s
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
 
Messages: 952
Inscrit le: 02 Août 2013, 09:59
Localisation: 精神と時の部屋

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 05 Jan 2019, 06:50

Requis for a Dream, vu au ciné, envie de vomir dans la dernière partie du film, et je ne filais pas le reste de la journée.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 05 Jan 2019, 09:49

Si vous avez aimé le film, je vous conseille de lire le bouquin dont il est tiré, Retour à Brooklyn dans son titre français, de Hubert Selby Junior. Et si vous aimez, je vous conseille plein d'autres de ses romans dans la foulée!!!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
King Fossile
 
Messages: 10025
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 18 Jan 2019, 05:04

Aujourd'hui j'ai discuté quelques minutes avec Sébastien Sasseville, diabétique de type 1 qui a réussi à gravir l'Everest, à traverser le Canada à la course d'Est en Ouest, et à compléter plusieurs Iron Man. Autant dire que niveau dépassement de soi il sait de quoi il parle, il me faisait un peu penser à Mike Horn (qu'étrangement il ne connaissait pas, mais maintenant il le connaît!).

Ça m'a donné l'envie de regarder le film Everest, basé sur l'expédition tragique de 1996 ou plusieurs alpinistes sont décédés dans une terrible tempête.
Et bien je vous le recommande. Le film est basé sur les personnes qui ont pris part à l'expédition, dont les guides Rob Hall et Scott Fisher, et dont une bonne partie n'ont pas réussi à redescendre au camp de base après avoir atteint le sommet.
Spoil, il n'y a pas de happy end, et le film m'a franchement ému.

Depuis un mois chez moi il fait "frette" (-34 aujourd'hui, et je ne vous explique pas le temps que je passe à pelleter la neige et la glace), mais on s'habitue au climat, à la glace, à dégeler l'extérieur et l'intérieur de sa voiture, à creuser des tranchées, à passer 10 fois par jour de -30 à +20 en un claquement de doigt, à s'habiller et se déshabiller, à aller au travail, à l'école, prendre des marches, bref la routine quotidienne et on finit par ne plus se rendre compte que si on ne fait pas suffisamment attention on peut rapidement se mettre en danger.

Ce film remet les choses en perspective, et surtout il rappelle de ne jamais sous-estimer la nature car nous ne sommes pas grand chose.

Bref, très bon film que je vous recommande :aaah:
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 22 Jan 2019, 23:32

Ça y est, Kaamelott le(s) film(s) c'est en route! Début du tournage du 1er film, sortie planifiée pour 2020.

http://www.jeuxvideo.com/news/990759/kaamelott-le-tournage-du-premier-film-va-debuter.htm
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 27 Jan 2019, 05:15

J'ai voulu redonner une chance à Valérian, après un mmmmbof à sa sortie au cinéma.
Et bien au 2ème visionnage c'est encore moins bon, les défauts sautent plus rapidement aux yeux.

Bon le casting raté des 2 protagonistes principaux ça c'est toujours une évidence, mais pour le reste l'écriture simpliste, les incohérences, le jeu des acteurs, le montage qui passe du coq à l'âne, les effets spéciaux qui même s'ils ont coûté une fortune n'envoient pas du tout l'image d'un univers un minimum crédible, tout ça fait en sorte qu'on rit jaune devant un film qui se prend trop au sérieux par rapport à ce qu'il offre.
Ma femme non plus n'a pas aimé.

J'ai lu quelques albums de Valérian, j'ai trouvé ça correct (sans plus), mais en tout cas plus solide que le film.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 27 Jan 2019, 09:18

Oui Valérian , Je l'ai trouvé fun la première fois mais j'avoue que c'est un de ces films que plus je vois et moins j'aime.....

Pourtant certaines séquences sont vraiment bien foutues !


Ohhh j'ai essayé dark mirror bandersnatch ce "film" interactif à l'image des livres à choix multiples et c'est bien ficelé il y a pleins de fins possibles !

C'est un jeune développeur de jeu vidéo bien perturbé psychologiquement qui adapte un livre "bandersnatch" sous forme d'un jeu...on suit et modifie son histoire dès le petit dej', et la suite, en fonction de nos choix va changer et devenir dramatique, comique, wtf, bref !

C'est une belle surprise, j'ai bien rigolé, par contre passez vous le film sur console perso sur ma samsung "smart tv" ça passe pas !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar sisi » 27 Jan 2019, 21:30

Ohhh j'ai essayé dark mirror bandersnatch ce "film" interactif à l'image des livres à choix multiples et c'est bien ficelé il y a pleins de fins possibles !

Ah, tiens, je voulais justement en parler!

Comme je ne veux pas spoiler, je ne développerai pas trop, mais à l'inverse de toi, Alec, je n'ai pas été conquis, du moins, pas autant que je l'espérais...
Pourtant, il y avait absolument tous les ingrédients pour que j'adore: les années 80 :love: , l'histoire d'un développeur de jeu vidéo retro, de l’interaction pendant cet épisode spécial... Mais la mayonnaise n'a pas complètement pris, sans doute parce que les choix demandés pendant le film m'ont paru trop nombreux et me faisaient trop souvent sortir de l'histoire. Alors, c'est sûr, c'est voulu: c'est "méta" à mort... c'est quand même toujours du Black Mirror, donc: très intelligent, très bien joué et bien réalisé, mais à tout prendre, je crois que je préfère les "Black Mirrror" des saisons précédentes, ceux qui parlent d'anticipation et de technologies nouvelles.
Peut être que ça vaut le coup de recommencer l'expérience, comme certains jeux.
Je suis assez d’accord avec cette critique (sans spolier), pour ceux qui ont du temps pour lire: https://www.avoir-alire.com/black-mirro ... ns-spoiler
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2136
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 28 Jan 2019, 07:30

bah justement refait le en faisant toutes sortes de choix dfférents !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar sisi » 01 Fév 2019, 09:45

Alec a écrit:bah justement refait le en faisant toutes sortes de choix dfférents !


Le problème, c'est que j'ai-comme tout le monde-fait des retour en arrière pour voir des alternatives, et ça ne m'a pas enchanté plus que ça...et en me renseignant, je sais qu'il y a 5 fins différentes, mais aucune n'est bien, à mon avis.
C'est pour moi un nouvel échec dans la volonté de marier deux arts différents: parfois c'est bien; en cinéma, je pense à Existenz et même Ready Player One, qui malgré tous ses défauts est un vrai hommage aux jeux vidéo (et à des films importants) et le futur proche qu'il décrit est plutôt bien imaginé.
EN jeux vidéo, je ne peux citer tous ceux qui ont pris exemple sur le cinéma, mais les exemples récent les plus emblématiques sont les productions Quantic Dream et si je salue le travail impressionnant des développeurs et des scénaristes de leurs jeux, je sais qu'ils ne sont pas pour moi.
Tout dépend de des attentes de chacun: personnellement, je fais une distinction entre cinéma et jeux et si le scénario est important pour l'un, pour les autre, je m'en bats les couilles royalement, du moment qu'ils sont funs.
Bandersnatch, je ne l'ai pas trouvé ni fun, ni percutant comme peuvent l'être les autres épisodes de Black Mirror... peut être en attendais-je trop: il vaut mieux voir les films en n'ayant aucune infos avant, ça évite les déceptions.
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2136
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 01 Fév 2019, 20:30

Moi aussi je trouve que c'est vraiment bof finalement.... j'ai vu trois fins et aucune ne m'a satisfait......après tu dis que c'est un échec, je pense que oui moi aussi mais c'est un essai si ils se décident de retenter l'expérience ça pourrai être sympa !

Je verrai bien de la sf pure et dure avec une escouade dans un vaisseau qui se fait courser par des bestioles genre bourrin ou quelque chose de plus actuel, deux heures en temps "réel" de la vie de quelqu'un qui enchainerai les choix avec toutes les conséquences que ça implique.


bandersnatch ça fait un peu copie brouillon pour geek affamé mais j'ai trouvé ça fun malgré tout d'être le marionnettiste de ce pauvre gars bien atteint !


Ce que je reproche à Netflix c'est de rester trop dans cette approche du "téléfilm amélioré", il y a du très bon mais globalement c'est l'impression que j'ai à chaque fois que je vois un "Netlflix original movie"
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 01 Fév 2019, 21:48

Vu au moins pour la 12eme fois Le bonheur est dans le pré, c'est toujours aussi bon!

Des recommandations de bons films à regarder en couple (et qui ne font pas peur)?
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 08 Fév 2019, 23:11

Nouvelle très surprenante, contre toute attente, Nicky Larson (et pas City Hunter) serait une bonne surprise!
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6427
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 10 Fév 2019, 17:52

Tout le monde a chié sur le film (moi le premier ^^) avant sa sortie et étant fan de city hunter (le manga, l'anime beaucoup moins) je DEVAIS aller le voir !

Pourtant j'étais assez réticent à vrai dire !

Et en effet c'est une excellente surprise, une bonne comédie déjantée, un humour bien gras, souvent bien noir et bien sale, des nichons, de la lingerie de l'action et franchement on est trèèèèèès loin du nanard city hunter live avec jackie chan (que j'adore pourtant) ou des "comédies" à la taxi !

Dans la salle ça rigolait de bon coeur et je pense que la moitié ne connaissait rien de l'univers de hojo !

à aller voir en couple ou avec des potes (avec des enfants pas sûr...)

Perso j'irai bien le revoir
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14463
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

PrécédentSuivant

Retour vers Au comptoir de la salle d'arcade

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)