la séquence du spectateur

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 28 Fév 2018, 00:30

Vu au cinoche pendant les vacances :

3 billboards

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 45010.html

Oh mec, d'entrée le meilleur film que j'ai vu sur cette session!! L'histoire d'une mère meurtrie, dont la fille s'est faite enlever, torturer, violer et tuer, sans que le salaud ne soit encore retrouvé par la police, huit mois plus tard. Elle va avoir l'idée, pour remuer un peu le commissariat, de louer des panneaux publicitaires sur une route paumée mais quand même visible, pour rappeler aux flics de faire leur travail et trouver le coupable.

Ce film s'inscrit dans la lignée d'autres longs métrages ayant pour décor le sud des Etats-Unis, où les personnages hauts en couleur et à très fort caractère se croisent à chaque coin de rue. Bordel, cette collection de grandes gueules et de têtes de con, c'est juste jouissif! Mention spéciale à la caricature de policier débile, raciste et violent, le personnage en devient sympathique tellement il est affligeant. Le film ne joue pas que sur l'humour et l'intrigue, il est aussi traversé par des phases de grande tristesse et d'émotion intense. Résultat, on est sur des montagnes russes, alternant entre barres de rires, yeux embués, barres de rires, boule au ventre, etc.

Un putain de bon film, servi par un excellent casting!


Wonder wheel

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 48372.html

Je vais y aller cash : je ne le sentais pas au départ, et je ne m'y suis pas trompé...c'est le plus mauvais film de Woody Allen que j'ai pu voir, et à défaut d'avoir balayé l'ensemble de la production de ce réalisateur, j'en ai vu quelques uns (et apprécié la plupart).

Pourtant, la forme est séduisante : on évolue dans une fête foraine au bord de la plage, le parti pris des images et cadrages exploite parfaitement l'ambiance glucose et excessive en découlant. Mais à part ça, pas grand chose : l'histoire est insipide, le jeu des acteurs ne passe pas (avec des exagérations sur un style "théâtre", en clin d’œil à l'une des personnages), tout est téléphoné, bref...je me suis fait chier. C'est dit.


Jusqu'à la garde

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 48039.html

Attention, film choc. Et troublant de réalisme, ce qui le rend d'autant plus dérangeant. Tout commence dans le bureau d'une juge aux affaires familiales. Deux parents, séparés depuis peu, se divisent quant à la garde de leur fils de 12 ans. La mère évoque un mari violent, dominateur, installant un climat de tension. Le père décrit son incompréhension, son ex-femme a disparu du jour au lendemain sans laisser de traces ni d'explications, il conteste les accusation à son encontre, estime que son fils est manipulé car il refuse de le revoir, il demande juste à pouvoir renouer avec son lui, au moins le temps de week-ends. Dans cette confrontation de vérités exposées, surjouée par les plaidoiries des avocats, le spectateur est comme la juge : bien embêté pour démêler le vrai du faux. Aucune plainte ne permet d'étayer les accusations. Elle tranchera en faveur de la demande du père, assez logiquement. La suite est une lente descente aux enfers, insidieuse, implacable, étouffante, où l'enfant n'est qu'un objet impuissant de la folie d'un de ses parents.

Jusqu'à la garde m'a pris au tripes. Je l'ai d'autant plus apprécié que j'avais suivi une formation, quelques mois plus tôt, sur la condition des enfants pris dans un fort conflit parental, abordant largement les cycles de violences et l'emprise d'hommes malades sur leur conjointe. Tout le long du film, j'ai retrouvé les éléments d'analyse, le tout étant intégré avec finesse et fluidité dans la narration.

Bref, du lourd mais du bon.


Moi, Tonya

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 46064.html

Très bon film retraçant le parcours de Tonya Harding, première patineuse sur glace (époque Surya Bonali) à avoir posé un triple axel en compétition, dont la carrière a été stoppée par une condamnation de la justice, après qu'elle ait participé à une histoire d'agression physique sur sa concurrente la plus directe. Le film montre comment Tonya Harding sortait des sentiers battus, d'abord de par son histoire de vie destroy, entre mère destructrice et mari violent, ensuite par sa personnalité rebelle, prenant des notes au rabais parce qu'elle refusait de jouer les codes gnangnans exigés par les juges. Une écorchée vive allumée qui cherchait l'amour du public, ne trouvait un semblant d'estime de soi que dans sa pratique du patinage, trop sportive et pas assez artistique dans son style, mais authentique à 200%, jusque dans les excès.


La forme de l'eau

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 46009.html

Film ovni de Guillermo Del Torro. Je reprécise : BEAU film ovni. L'histoire s'inscrit dans le contexte de la Guerre Froide, et introduit un élément fantastique : l'armée américaine met la main sur un espèce de bestiole amphibie et humanoïde, dont elle veut percer les secrets par tous les moyens, des fois que ça leur donne des longueurs d'avances sur les soviets. Soviets qui sont sur le coup, évidemment. Dans la base américaine, une femme muette employée dans le ménage va s'amouracher de la bestiole, et entreprendre de la délivrer.

C'est un beau film, je le répète. L'univers est fantastique, même dans ce qu'il a de plus réel, les acteurs sont au top, on nage dans la poésie malgré le sombre omniprésent. J'ai pris beaucoup de plaisir à regarder ce film qui illustre le titre de 7ème art octroyé au cinéma, mais sans savoir pourquoi, comme c'est le cas pour le dernier film de Dupontel...je crois que je ne le reverrais jamais.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar rag » 01 Mars 2018, 21:22

Ton retour sur Jusqu'à la garde donne très envie en tout cas ! Et me rappelle que je n'ai pas vu de film français depuis bien des années d'ailleurs…

Mon dernier ciné c'était Les heures sombres, que je qualifierais de bon film historique, genre qui n'est pas trop ma came. C'est pas que j'aime pas l'histoire, bien au contraire, mais c'est un genre de cinéma bien particulier qui n'autorise que très peu de marge de manœuvre, probablement encore moins que le biopic.
En tout cas le cahier des charges est rempli, la mise en scène est propre, et l'histoire — l'Histoire devrais-je dire — est bien amenée.
Évidemment, quasi tout l'intérêt du film repose sur l'aura et le verbe de Churchill, incarné par un Gary Oldman méconnaissable et toujours aussi parfait. Cet acteur est décidément phénoménal, mais ça on le savait tous ^^
Un bon film historique donc.

Sinon j'ai récemment vu Jessie et Full Metal Alchemist en prod Netflix…
Jessie est une adaptation très oubliable du roman de Stephin King (que je n'ai pas lu), les évènements donnent vraiment envie de voir la fin, mais une fois la fin arrivée on ne sait pas trop quoi en faire… je ne connais pas la teneur du roman, tout ce que je peux dire c'est que ce film ne va nulle part.
Full Metal Alchemist (en live action, je précise que je ne connais pas du tout le manga/anime), ben c'est assez mauvais… entre le côté visuel et le jeu d'acteur, on est dans la zone grise entre la prod professionnelle et le fan-film de cosplayer, alors que c'est une production Netflix… Ça donne un ensemble assez cringe, et souvent très mauvais hein faut pas nier l'évidence… Je suis quand-même allé jusqu'au bout car il y a du drama et que la plupart des acteurs font de leur mieux malgré tout, mais c'est franchement pas jojo.
Spoiler :
Par exemple, la chimère que le gars a crée en sacrifiant sa fille et son chien, c'est super poignant… mais passé ce moment, ben le film s'en fout. 'tain mais il lui arrive quoi à cette pauvre chimère, dites-le moi bordel, j'ai l'impression d'être le seul à m'en préoccuper !


Sinon, pas un film, mais un docu exceptionnel que beaucoup ont sans doute vu : Jodorowsky's Dune… à voir absolument pour avoir une petite idée d'un film qui aurait pu changer l'histoire du film de SF et du cinéma, si seulement il avait abouti. Ça fout le vertige (et la gaule) quand on voit les personnalités réunies derrière ce film avorté.

Vu aussi le docu Icare (dispo sur Netflix), un docu assez dingue par le concours de circonstance. Ça part d'un cycliste amateur qui prend contact avec des spécialistes de l'anti-dopage, afin de trouver et essayer un protocole de dopage pour prouver qu'on peut se doper sans se faire prendre. Le gars de l'anti-dopage US (un peu frileux sans doute) a préféré l'orienter vers une "valeur sûre", un certain Grigory Rodchenkov de l'anti-dopage russe, qui accepte. C'est à partir de ce moment que ça devient très-très intéressant ^^
Ce docu est édifiant, c'est à voir.
Avatar de l’utilisateur
rag
Radiant Silverpost
 
Messages: 1126
Inscrit le: 24 Nov 2010, 19:46
Localisation: Ille-et-Vilaine

Re: la séquence du spectateur

Messagepar olisan » 07 Mars 2018, 11:38

"Blade of the immortal" sur netflix est complétement fou. Dynamique, fantastique et drôle.
Un film de Takashi Miike sur la base du manga "L'Habitant de l'infini"
Avatar de l’utilisateur
olisan
Radiant Silverpost
 
Messages: 1069
Inscrit le: 09 Sep 2009, 09:21
Localisation: Paris 13e

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 02 Avr 2018, 00:09

Vu la semaine dernière au cinoche le film Chien.

https://www.youtube.com/watch?v=GPdsGv5bt4Q

Attention, film ultra dérangeant!! En gros, un mec au profil "carpette soumise et à côté de sa vie" se fait traiter comme un clébard par tout son entourage (sa femme, son gosse, son patron, etc), et du coup il adopte de plus en plus le comportement d'un chien, surtout après sa rencontre avec un dresseur clairement pervers, qui n'hésite pas à le faire basculer toujours plus loin dans la déshumanisation.

C'est rare de voir un film où l'espoir est absent du début à la fin. La situation devient de plus en plus glauque, et si le rire macabre permet au spectateur de garder un peu de distance et d'oxygène, il arrive un moment dans la situation où on est juste éclaboussé de merde, mais pas besoin d'être scato pour y trouver son compte!

Le final vire définitivement dans l'absurde, ce qui n'est pas plus mal.

Comment dire que j'ai bien aimé ce film sans passer pour un mec tordu...et ben vous n'aurez qu'à le voir vous-même pour vous faire votre idée!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 08 Avr 2018, 15:36

Est ce quelqu'un a vu Gaston lagaffe ?
J'avoue que étant fan de la bd depuis toujours, je me demande si l'humour de Franquin passe dans cette énième adaptation de bd en film....



Et les différentes bandes annonces ne m'ont pas donné envie plus que ça, donc quelqu'un a donné sa chance au film ?
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 08 Avr 2018, 18:04

ça fleure la grosse daube, et les synthèses de notes presse+spectateurs sur allocine vont dans ce sens
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar sisi » 08 Avr 2018, 20:09

J'ai aussi des doutes sur cette adaptation...
Perso, je pense que ce n'est pas un film pour moi, même si ou peut être parce que je suis un fan de Gaston Lagaffe. Et puis, voir un film à sketch comique...mmmh..non, vraiment!

Mais apparemment, il n'est pas si mal que cela:
A ce que j'ai saisi, PEF n'a pas fait de miracle, mais il a fait du bon job.
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2060
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Cormano » 08 Avr 2018, 20:09

Quelqu'un a vu "Peaux" ?



Il y avait un super festival de ciné espagnol ces dernières semaines à Nantes, j'ai raté ce film que j'aurais bien voulu voir.
Nice poulet ! You are goulette !
Avatar de l’utilisateur
Cormano
Counter Stop
 
Messages: 7178
Inscrit le: 22 Mai 2003, 16:26
Localisation: Nantes

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 08 Avr 2018, 20:19

L'adaptation de Gaston en film me fait exactement le même effet que les 'Live Action'.

Je ne vois pas l’intérêt, à part pour ceux qui auraient la flemme de lire les BD.
Ça ne racontera rien de plus que ces dernières et en terme d'humour et de délire visuel on atteindra jamais la démesure de Franquin.
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 08 Avr 2018, 21:38

Cormano a écrit:Quelqu'un a vu "Peaux" ?



Il y avait un super festival de ciné espagnol ces dernières semaines à Nantes, j'ai raté ce film que j'aurais bien voulu voir.



bah merde, il a l'air bien craqué ce film!!!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 12 Avr 2018, 04:34

Vu the signal (dispo sur netflix, film de 2014) trois jeunes pistent un hacker lors d'un road trip organisé pour l'occasion et d'un coup tout bascule, j'en dis pas plus, bon le film est pas un triple A mais j'ai adoré la photo et la mise en scène, le scénario lui est déroutant, simple voir simpliste au début ça devient de plus en plus dingue .

Une vraie petite pépite vraiment qui installe sa tension au fur et à mesure !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar ganjuro » 12 Avr 2018, 07:31

the signal (dispo sur netflix, film de 2014)

Il doit il y avoir un souci avec ce titre, je ne le trouve pas sur Netflix ...
Je n'ai peut-être pas le DLC qui permet de tout avoir chez eux :D
Dommage ça à l'air cool ...
Je vais me rabattre sur Orbita9 en attendant ...

Sinon vu Revolt (Netflix toujours) une énième invasion extra-terrestre (on connait bien ça avec les shmups) mais avec de bons moments même si là aussi ce n'est pas un triple A, très bien pour une fin de soirée ...
Et puis, il reste aussi les interviews de David Letterman (qui bien que consensuels) discute vraiment avec ses invités ce qui est plutôt rare de nos jours ...
Si il n'y avait que des gens honnêtes, on n'aurait pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Ampoule aux Pouces
 
Messages: 423
Inscrit le: 27 Jan 2010, 09:29
Localisation: Lausanne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 13 Avr 2018, 04:30

Vu Bladerunner 2049 de david villeneuve, j'ai vraiment adoré, bon, il détrônera pas son ainé mais bel effort quand même, c'est simple le film m'a captivé dès les premiers instants, le réal a su réinventer l'univers du premier vu qu'il y a un décalage de trente ans entre les deux.

Bémol j'ai compris assez vite le main plot, qui est qui et qui a fait quoi, à partir du moment où on sait qui se trouve dans la boite petite déception de ce coté là.
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 22 Avr 2018, 00:48

Vu le fameux Ready Player One, le soi disant chef-d’œuvre de 2018...

Bah ça se laisse regarder, oui. Mais si tu vires le fan-service il reste pas grand chose en dehors d'un teenage movie ricain bourré de facilités scénaristiques.
Ça parle de jeu vidéo de manière assez bienveillante, ce qui est un bon point, même si on a la petite morale inutile de fin qui vient un peu gâcher le délire à mon goût.
Limite foutage de gueule en fait quand tu vois que c'est l'épine dorsale du film ! :D
Dernière édition par Hobbie le 22 Avr 2018, 17:59, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Prickly Angler » 22 Avr 2018, 17:34

Dans le même style, Summer Wars est bien meilleur je trouve. Ready P1 est un film correct mais ce n'est clairement pas le meilleur Spielberg c'est sûr.

Sinon j'ai vu Vu Mektoub, my love : canto uno : Du très très grand Kechiche, même si bien sûr, tout le monde n'aimera pas. C'est son film le plus sexualisé de tous (Bien plus que Vénus Noire).
Prickly Angler
As du Slalom
 
Messages: 157
Inscrit le: 21 Fév 2017, 02:00

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Lyv » 22 Avr 2018, 20:45

Pour les amateurs d'humour de qualité, je recommande fortement La mort de Staline.
Ça cause des querelles de pouvoir/influence après, ben, la mort de Staline en 53 ; c'est probablement le meilleur film que j'ai vu en 2018 pour le moment, et la meilleure comédie depuis...longtemps.
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
 
Messages: 919
Inscrit le: 02 Août 2013, 09:59

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Aldherrian » 23 Avr 2018, 19:19

J'ai vu l'autre jour The Third Murder de Kore-Eda, je sais pas si vous l'avez vu.
Si c'est le cas, ça m'intéresse.

J'avais beaucoup aimé Notre Petite Soeur et Après la Tempête (Je n'ai pas encore regardé le reste de sa filmographie que tout le monde décrit comme fameuse) donc j'y suis allé sans trop me poser de questions.
J'ai trouvé qu'il remuait beaucoup de sujets, pas forcément toujours de façon pertinente et que le film, de par son but évident d'évoquer le côté insaisissable de certains criminels finissait par plutôt fatiguer le spectateur.
Mais il reste beaucoup d'éléments intéressants à mon sens. Toute la question de la stratégie judiciaire a un écho beaucoup plus important quand on parle d'un pays pratiquant encore la peine de mort.
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1932
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 24 Avr 2018, 22:59

Ouep moi je l'ai vu The Third Murder!

Et je l'ai beaucoup aimé. Comme tu le dis, il remue de nombreux sujets. Contrairement à toi, je les trouve pertinents, car en lien avec des questions philosophiques ayant trait aux notions de justice et de vérité...tout un programme en plein dans le gras du métier d'avocat. Au final, ça donne un genre de thriller sans le moindre gramme d'action, mais haletant car on gamberge sans cesse, et le profil déstabilisant du présupposé tueur en rajoute une couche.


Sinon, j'ai aussi vu Isle of Dogs de Wes Anderson. Un ovni de film d'animation, surprenant même de la part de ce réalisateur pourtant déjà bien déjanté! J'ai adoré le rendu visuel, à la fois beau, en impression cheap, glauque et réconfortant. La mise en scène est totalement what the fucking fuck, quelle bonne idée d'avoir planté ça dans un Japon parallèle, avec toute la partie sonore théâtrale et martiale qui va bien. L'histoire est débile, mais jamais ennuyeuse. Trop fort ce film!!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Aldherrian » 26 Avr 2018, 20:43

Pertinent n'était peut être pas le bon mot. Disons plutôt que j'ai fini par presque trouver qu'il yavait un "trop plein" de sujets.
Quand est arrivé la question
Spoiler :
du viol
, je me suis demandé jusqu'où il allait déballer des trucs. C'était peut-être d'ailleurs son intention car ça brouille énormément les cartes, on est vraiment comme le personnage principal à de moins en moins comprendre cette affaire plus le temps passe.
Il y a beaucoup d'éléments que j'apprécie, le fait qu'il questionne directement la place de la vérité dans une justice intégrant la peine de mort, quelques idées de mise en scène "évidentes" mais bien réalisées ou d'autres choses. Mais j'aurais du mal à dire que j'ai "aimé" le film ou à le recommander, je sais pas trop comment me situer à vrai dire.
Parfois je regarde des animes et parfois j'écris des articles musique ici
Avatar de l’utilisateur
Aldherrian
Dieu de la Borne
 
Messages: 1932
Inscrit le: 09 Mai 2014, 23:44
Localisation: Bretagne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 27 Avr 2018, 19:55

Eh bien moi qui pensait avoir été méchant avec l'épisode 8 (et le 7 aussi) de Star Wars !

https://unodieuxconnard.com/2017/12/15/ ... s-jar-jar/

:D :D :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 28 Avr 2018, 08:23

Ben c'est que j'ai trouvé ça divertissant ce dernier star wars mais c'est un gros ratage sans imagination qui prend des risques dans le mauvais sens ....
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 28 Avr 2018, 11:39

Oui, c'est un reboot déguisé et non assumé !
Encore pour le huit ils ont essayé d'être malin en mixant des scènes du V et VI ! :D

Perso j'ai renoncé en ce qui concerne les épisodes principaux. Les réalisateurs sont même pas d'accord entre eux, et le cahier des charges Disney se ressent beaucoup trop.
Je vais plutôt me tourner vers les spin off qui semblent beaucoup plus inventifs pour l'instant (un comble quand on sait qu'ils se basent sur des éléments que l'on connaît déjà !).
Rogue One à défaut d'être un chef-d’œuvre était néanmoins un véritable film Star Wars (et je ne parle forcément du ton plus sérieux mais surtout du respect de l'univers) et j'ai de très bons espoirs pour le film Solo. ^^
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 28 Avr 2018, 15:58

Hobbie a écrit: et le cahier des charges Disney se ressent beaucoup trop.


Ben ça par contre.... disney sont capables de pondre de bons trucs, non, là les réalisateurs n'étaient simplement pas à la hauteur ou bien ils avaient juste le cul entre deux chaises, tiraillés entre l'envie de bien faire et de laisser leur patte sur la saga, et le problème vient de là je pense !

Et au milieu de tout ce marketting, de ces jouets, enfin ils subissent je pense pas mal de pression : "il faut qu'on voit ce personnage au moins deux fois pendant cinq minutes, c'est dans le contrat !!! et idem pour ce vaisseau là !!!!"


Les derniers jedi, c'est sûr que quand on met tout à plat ce film est un reboot éhonté et maladroit et peu importe qu'il prenne des libertés avec l'univers de star wars, on aime ou on aime pas mais ce film est raté, on est à des années lumière des deux premières trilogies à pleins de niveaux !!!!



J'avais pas un avis aussi tranché quand je l'ai vu mais en passant devant les blue ray qui sont sortis il y a peu....J'ai débandé direct surtout qu'on voit bien plus la tronche de kylo ren que la raie de ray.....

:dehors!:
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 28 Avr 2018, 16:25

J'ai pas de souci avec Disney quand ils font du... Disney, en fait. Ils ont à leur actif de très beau longs métrages d'animation !
Mais je doute que tu puisses récupérer n'importe quelle licence et appliquer leur formule sans que ça dénature le tout.

peu importe qu'il prenne des libertés avec l'univers de star wars


Mais dans ce cas, je pose la question ? Quel intérêt de faire un film qui s'inscrit dans une saga (en dehors de l'aspect pognon bien sûr) ?
Si celle de Star Wars fonctionne, c'est parce qu'elle possède des codes, des règles qui ont fait son succès. Je suis d'accord qu'on peut jouer avec ces derniers pour essayer de créer des choses nouvelles mais si tu fais tout et son contraire ça peut jamais réellement marcher. C'est pour cela que l'univers étendu malgré quelques soucis restait cohérent (et aussi parce que Lucas et son équipe gardait un œil sur ce qui se faisait).

Même en considérant seulement les films (donc on oublie tout le reste, comme l'on voulu Disney et l'autre conasse qui a reprit Lucasfilm), il y a des trucs qu'on nous a rabâché pendant six putain d'épisodes (et de nombreuses années) pour créer un truc qui a du sens et auquel on peut croire, mais non t'as des mecs qui débarquent et foutent tout en l'air. Alors je veux bien qu'on soit cinéphile et tout et tout et pas forcément un fan hardcore, mais j'ai vraiment le sentiment d'être pris pour un con perso. :D

Je crois que même Macross Delta viole moins son héritage que la nouvelle trilogie ! :D

...

Merde... j'ai vraiment écrit ça ??? :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 28 Avr 2018, 19:55

Hobbie a écrit:Merde... j'ai vraiment écrit ça ??? :D



OUI et concernant delta, j'ai essayé de redonner sa chance à la série....mais quand la rouquine s'est mise à chanter pour la première fois (container à pomme) j'ai stoppé direct :ouin: :ouin: :ouin:


J'ai relancé indiana jones du 1 au tout dernier, bah ça fonctionne, c'est un habile mélange d'action, de situations burlesques et d'humour, j'adore les films indiana jones !!!!!
Le dernier est pas au top c'est clair, ça sent le spielberg frustré de ne pas avoir assez sorti de films sur les extra terrestres, bref.

Mais tout est là, alors que star wars, ouais t'as raison, on se sent laissés au bord de la route, c'est chiant de voir une saga qui a construit son succès sur la durée (oui et surtout sur le premier film des 70' ) chercher un nouveau public et chier sur les fans de la première heure !

C'est comme si ils cherchaient la façon de relancer la machine à jouets et comment faire sinon en recréant la première trilogie !


C'est ça qu'ils veulent faire, vendre des jouets comme dans les années 70/80 et se faire un max de blé !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14269
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 28 Avr 2018, 22:34

ça fait des années (limite dizaines d'années...) que j'en entend parler : Meet the Feebles de Peter Jackson. Et grâce à Cheuboh qui m'en a reparlé il y a peu, j'ai enfin rattrapé le temps perdu!

Un film à base de marionnettes animales et humanisées totalement sous acide, tant dans le scénario que le profil des personnages (rat dealer de came, patron de revue queutard à l'extrême, mouche à merde maître-chanteur, etc.), sans parler de leurs comportements...ça fait très cheap, c'est parfois mal rythmé, inégal voire ennuyeux par séquences, mais c'est quand même une putain d'expérience que de le voir!!!

Je met un lien youtube pour ceux que ça branche, le côté un peu crado de l'image va parfaitement avec le film et l'époque à laquelle il a été réalisé.

L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hibachi-sama » 29 Avr 2018, 11:59

J'avais commencé à le regarder étant môme (en connaissance de cause) et je l'avais trouvé hyper malaisant.
Revu 15 ans plus tard, et je le trouve excellent !

Au delà de la provoc' je trouve l'anthropomorphisme excellent (le lapin, la mouche à merde...l'hippopotame avec une mitrailleuse) et techniquement super bien foutu.

Tout ça rajoute vachement à cette charge ultra-vénère dans la sale gueule du monde du Show-biz.

Encore un super Peter Jackson :love:
Avatar de l’utilisateur
Hibachi-sama
Big Boss Killer
 
Messages: 701
Inscrit le: 28 Oct 2009, 11:38
Localisation: Chantilly (60)

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 29 Avr 2018, 13:14

J'ai vu Albator 2013.
Je suis peu familier avec la série, au-delà des quelques épisodes regardés durant mon enfance, et si je n'ai pas tout compris dans le film, notamment le fonctionnement et les origines de la matière noire, je l'ai trouvé bien réalisé et intéressant.
Des petites maladresses narratives, le look un peu étrange parfois (tenue vestimentaire, notamment des femmes), mais globalement j'ai vraiment aimé.
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 6120
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 30 Avr 2018, 09:18

raisonnable a écrit:ça fait des années (limite dizaines d'années...) que j'en entend parler : Meet the Feebles de Peter Jackson. Et grâce à Cheuboh qui m'en a reparlé il y a peu, j'ai enfin rattrapé le temps perdu!
Complètement ouf ce film, c'est vrai qu'on en avait parlé ensemble, merci pour ce rappel !
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 23153
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 30 Avr 2018, 14:51

Je suis toutefois un peu déçu : avec un concept pareil, il aurait pu aller beaucoup plus loin!!!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9785
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

PrécédentSuivant

Retour vers Au comptoir de la salle d'arcade

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bing [Bot] et 1 invité