la séquence du spectateur

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 09 Nov 2017, 20:08

Mortipoil a écrit:
Il y en a qui ont déjà vu les 9 épisodes de la saison 2?


J'ai adoré cette saison 2 MAIS il y a des éléments qui ne servent pas l'intrigue, je vais pas spoiler m'enfin....... Et je suis d'accord avec toi les clins d’œil laissent des traces tellement ils sont gros (ceux de l'épisode san junipero de dark mirror sont plus subtils et mieux intégrés) mais cette saison reste très agréable à suivre !

C'est dans la même veine que la saison 1 perso elle m'a captivé et m'a rappelé quand je jouais "aux monstres" avec mes potes en primaire :D et rien que pour ça cette série a toute ma sympathie (vivement la suite ).


Je vous conseille Mindhunter, une série de david finsher qui retrace les débuts du FBI pour ce qui est du terme "tueur en série", et on suit deux agents qui vont interroger de l'égorgeur, du démembreur, des maniaques sexuels, tueurs fétichistes et autre violeurs pour comprendre la psyché de ces individus .
Pas d'action pas de poursuites effrénées dans les rues, la tension passe par les dialogues pendant les "entretiens" et tout l'impact que ça a sur la vie privée des agents en question.

Bref à voir, j'ai trouvé ça énorme et captivant, la B.O est super en plus !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14109
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 10 Nov 2017, 04:18

Je suis maintenant rendu à l'épisode 8 de la saison 2 de Stranger Things, encore 2 épisodes.
Finalement ce n'est pas du bête film de monstre, l'intrigue n'est pas totalement cousue de fil blanc, mais j'avoue moins accrocher que la saison 1.
La partie dans la grande ville par exemple est à côté de la plaque dans la mesure où c'est une intrigue dans une petite bourgade standard du nord est de l'Amérique qui est attendue, et pas ce petit aparté un peu bizarre.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 10 Nov 2017, 21:33

Hier soir je me suis rematé Astérix et le coup du menhir. Hé bien je ne me souvenais pas à quel point ce film est bon, je pense que c'est le meilleur avec les 12 travaux ! La technique est soignée, avec de très bonne animations, parfaitement dans l'esprit de la BD, le film est drôle et assez sombre à la fois, et il traite de sujets sérieux avec beaucoup de subtilité. Et la mise en scène est épatante !

Sinon comme j'aime beaucoup le premier j'ai eu la malheur de regarder Starship Troopers 3 par curiosité, et je n'aurais jamais cru que ça puisse être aussi mauvais, même les scènes d'actions sont nulles. Le 2 et le 4 sont du même tonneau ?

Enfin, une série d'animation que j'ai découverte sur Netflix : Rick et Morty, vous connaissez ? C'est assez délirant, un peu dans le style Futurama (le principe même de la série autorise tous les délires possibles et les scénaristes ne s'en privent pas). Les épisodes sont assez inégaux mais dans l'ensemble je m'amuse beaucoup à la regarder.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar rag » 10 Nov 2017, 22:05

Starship Troopers 2 est infâme, c'est un direct-to-video fauché sans la moindre once de second degré, zéro intérêt après celui de Verhoeven, ne perds pas de temps avec cette purge, vu sur M6 en seconde partie de soirée à l'époque :gerbe: Je ne connais pas du tout le 4, j'ignorais même son existence.

Rick & Morty j'adore, c'est délicieusement débile et trash, pas très fin de prime abord, mais y'a des fulgurances, Rick est un perso génial, tellement cartésien qu'il en est totalement amoral (et franchement cinglé), j'adore ^^
Avatar de l’utilisateur
rag
Radiant Silverpost
 
Messages: 1113
Inscrit le: 24 Nov 2010, 19:46
Localisation: Ille-et-Vilaine

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Shû Shirakawa » 10 Nov 2017, 22:14

Non mais les gars, faut jamais regarder les pseudo suites en direct vidéo.
Currently playing: Dragon Quest VIII (PS2) / Heavy Rain (PS3) / SD Gundam G Generation OverWorld (PSP)
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
 
Messages: 8679
Inscrit le: 29 Avr 2007, 11:28
Localisation: La Gias

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 10 Nov 2017, 22:32

Je ne savais même pas que c'était un DTV, ça explique pas mal de choses concernant la réalisation calamiteuse. Je vais suivre vos conseils et en rester au premier en tous cas.

Pour Rick et Morty la 3ème saison vient d'arriver sur Netflix, j'ai commencé à mater les premiers épisodes et c'est du bon, je trouve que dans l'ensemble la série s'améliore avec le temps, j'espère que ça va continuer sur cette lancée !
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 14 Nov 2017, 22:53

Et mer**... le massacre ne faisait que commencer en fait...

http://www.parismatch.com/Culture/Cinem ... 1510674727

Alors les mecs avaient déjà littéralement craché à la gueule des fans en reniant l'univers étendu pour faire de la place à leurs films pourris, maintenant ils veulent carrément le remplacer.
Vous êtes gentils Disney, mais occupez vous déjà de faire de vrais dessins animés après on reparlera du reste ! Merci !
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5385
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 20 Nov 2017, 11:49

Deux bons films très différents, vus au cinoche la semaine dernière :

En attendant les hirondelles.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 55511.html

Trois histoires en Algérie : la première parle d'un homme probablement pas loin de la retraite, un brin cynique et autocentré, qui assiste à une scène de passage à tabac et ne sait pas comment intervenir; la seconde histoire raconte comment un gars accompagne en voiture son ancienne petite amie (ainsi que son père et sa sœur), jusqu'à la ville où elle doit se marier avec un autre; enfin la troisième histoire s'intéresse à un médecin, sidéré d'apprendre, de la bouche d'un copain, qu'une femme prétend qu'il était présent lors du viol collectif qu'elle a subi.

Au delà des mœurs apparaissant le long du film, l'Algérie est montrée dans sa beauté comme dans sa déshérence grâce à des plans et des images magnifiques, dignes d'une exposition de photographe. Chaque histoire est prenante, simple au premier abord, passionnante dans la manière dont chaque protagoniste se démerde avec son merdier et ses contradictions.


A Beatiful Day.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 47450.html

Ah je l'attendais impatiemment celui-là! La bande annonce m'avait branché, j'aime beaucoup Joachin Phoenix, la bande son augurait du meilleur...et le film a été à la hauteur de mes espérances.

Le scénario n'est pas des plus original, mais son écriture est fluide tout le long du film. L'interprétation de Joachin Phoenix est assourdissante, brutale et fragile à la fois. Mais là où A Beautiful Day fait fort, en réalité, c'est dans son exploitation de la violence. A tort, on pourrait imaginer qu'elle explose à chaque agression par le héros principal, muni de son marteau. Erreur, car ces moments là sont le plus souvent filmés à distance, avec des filtres (par exemple l'angle et le monochrome d'une caméra), peu de son, presque comme l'accomplissement d'une tâche parmi d'autres. En revanche, la violence est constante et omniprésente dès lors que le héros n'est pas en action, dans chaque plan, dans tous les gros plans, dans la manière crasse dont est filmée la ville, ses ruelles, ses recoins et ses routes, dans la nuit suffocante et étouffante, dans la souffrance portée chaque seconde et magnifiquement interprétée par cet antihéros perdu pour les autres et pour lui-même, dans ce corps massif et couvert de cicatrices, dans les flash-back des traumatismes, dans le traitement par des adultes nantis de pouvoir d'adolescentes dont l'enfance a été souillée définitivement, dans cette fuite en avant sans aucune idée de quoi faire après, propre à un gamin apeuré et livré à lui même face au danger.

Bref, a violence est partout, la mort et la folie guettent derrière chaque minutes qui passe, c'est intense et larvé à la fois, et c'est l'aspect qui m'aura le plus marqué dans ce film.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9573
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: la séquence du spectateur

Messagepar olisan » 20 Nov 2017, 17:21

Je fais rarement des retours mais là faut que je me purge : j'ai vu Mazinger Z infinity en avant première... Effaré par tant de nullité et de niaiseries!
Heureusement j'ai la carte UGC/MK2 donc c'était gratos mais j'ai jamais autant eu envie de partir en pleine séance. J'attendais pas un grand film mais là c'est l'anime le plus nul que j'ai jamais vu (ultra cucu, philosophie bisounours, foutraque, DA dégeulasse, robots en 3D cellshadding (c'est pas le pire); et en plus ça re-pompe les clichés des classiques en version naze(Rei d'Evangelion & Genki Dama notamment)).
Avatar de l’utilisateur
olisan
Radiant Silverpost
 
Messages: 1051
Inscrit le: 09 Sep 2009, 09:21
Localisation: Paris 13e

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Popov » 20 Nov 2017, 20:00

Je ne l'ai pas encore vu mais j'ai besoin de vous le dire ici.

Le 29 novembre sort Coco, le nouveau Pixar Disney, par les créateurs de Là-Haut, qui est génial, et de Vice-Versa, qui est le film d'animation le plus abouti que j'ai jamais vu.
Celui-ci prend place au Mexique. J'en dis pas plus.

Ca va être complètement fou. J'ai trop hâte.
Avatar de l’utilisateur
Popov
Radiant Silverpost
 
Messages: 1192
Inscrit le: 17 Avr 2011, 21:19

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 20 Nov 2017, 23:32

olisan a écrit:Je fais rarement des retours mais là faut que je me purge : j'ai vu Mazinger Z infinity en avant première... Effaré par tant de nullité et de niaiseries!
Heureusement j'ai la carte UGC/MK2 donc c'était gratos mais j'ai jamais autant eu envie de partir en pleine séance. J'attendais pas un grand film mais là c'est l'anime le plus nul que j'ai jamais vu (ultra cucu, philosophie bisounours, foutraque, DA dégeulasse, robots en 3D cellshadding (c'est pas le pire); et en plus ça re-pompe les clichés des classiques en version naze(Rei d'Evangelion & Genki Dama notamment)).


Par curiosité, tu es familier de la licence ?
Parce qu'il faut bien avouer que Mazinger, ça n'a jamais été quelque chose de transcendant. C'est surtout le fait que ce soit le premier véritable Super Robot piloté directement par un humain qui lui a valu son status de 'légende'. Après, je reconnais que le style sombre et trash de Go Nagai est assez percutant par moment, mais c'est surtout dans les mangas d'origine que ça se voit (toutes les adaptations ont été plus ou moins édulcorées et, de mon point, ça perd en intérêt). Faut aussi partir du principe que c'est du bon gros nanar de base, sinon c'est forcément décevant !

Ceci dit, l'anime Shin Mazinger Shougeki! Z-hen proposer un vision fraiche tout en essayant de coller au maximum à l'ambiance de l’œuvre papier. SI il y en a un seul à voir, c'est bien celui là ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5385
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 21 Nov 2017, 10:42

Hier soir j'ai connu l'angoisse : les serveurs de Netflix ont lâché en plein milieu d'un film, pas moyen d'en mater la fin. C'est la première fois que ça m'arrive et c'est très frustrant, j'espère que ça reste une situation rare, ça vous est déjà / souvent arrivé ?
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar olisan » 21 Nov 2017, 12:42

Je suis pas familier de la licence mais d'habitude je suis bon public. C'était ni sombre ni sexy à la Go Nagai, c'était du niveau Teletubbies.

Sinon jamais eu de soucis sur Netflix, et pas hier soir non plus d'ailleurs.
Au passage 2 conseils de regardure récents sur ce support :
- Wheelman : sous ses faux airs de Transporteur, un film d'action efficace et un très bon acteur principal, le tout avec une DA top (tout se passe de nuit, en quelques heures, filmé façon caméra à l'épaule au milieu de l'action).
- Bon cop bad cop 1&2 : buddy movie mais avec une originalité qui m'a bien fait marrer - c'est 2 flics canadiens, un anglophone et un francophone; donc le film passe son temps à mélanger les deux langues avec des expressions savoureuses
Avatar de l’utilisateur
olisan
Radiant Silverpost
 
Messages: 1051
Inscrit le: 09 Sep 2009, 09:21
Localisation: Paris 13e

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 21 Nov 2017, 12:48

olisan a écrit:Sinon jamais eu de soucis sur Netflix, et pas hier soir non plus d'ailleurs.
C'était vers 1h du matin.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 21 Nov 2017, 14:47

Je suis pas familier de la licence mais d'habitude je suis bon public. C'était ni sombre ni sexy à la Go Nagai, c'était du niveau Teletubbies.


Je ne suis pas étonné ! C'est ce qui arrive inévitablement à chaque fois que voit le jour une version 'grand public' des œuvres de Go Nagai.
Mazinger Z, c'est ultra basique, il n'y a pas de véritable message. Il y a des éléments qui cherchent à nous faire croire que ce n'est pas manichéen, alors que ça l'est totalement.
Du coup une adaptation texto mais dénuée de la touche bien pessimiste de l'auteur et sans twist scénaristique, ça ne peut que tomber à plat.
Certes, il y a le côté pionnier. Mais après toutes ces années, les idées ont été tellement réutilisées/transformées/améliorées par le genre Super Robot que ce pauvre Mazinger dans sa version d'origine est devenu une antiquité.

Je le redis, mais si des gens sont intéressés, ou même toi oli si tu n'es pas été trop dégouté, le Shin Mazinger est digne d’intérêt !
On accroche ou pas, mais il a au moins le mérite de tenter des trucs (parfois très WTF !) pour moderniser la licence. ^^
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5385
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Shû Shirakawa » 21 Nov 2017, 18:25

Pas encore vu ce long métrage mais je compte bien malgré tout.

Et je suis d'accord avec Hobbie, Shin Mazinger a tellement bien dépoussiéré la licence que c'est pratiquement impossible de retourner à l'original, que ce soit en tant que spectateur ou développeur (Bandai-Namco en tête de liste bien sûr).
On aurait tous voulu une suite, qui aurait pu rafraîchir Great Mazinger aussi efficacement, mais elle n'arrivera malheureusement jamais.
Currently playing: Dragon Quest VIII (PS2) / Heavy Rain (PS3) / SD Gundam G Generation OverWorld (PSP)
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
 
Messages: 8679
Inscrit le: 29 Avr 2007, 11:28
Localisation: La Gias

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 22 Nov 2017, 01:34

Reportage très sympa de Gamekult en visite au bar des monstres (d'Ultraman) à côté de Tokyo : https://www.gamekult.com/emission/etape-gastronomique-au-monster-bar-3050800161.html
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar ganjuro » 23 Nov 2017, 13:14

The Punisher Netflix (13 épisodes 1 saison pour l'instant)

Sur ce coup là, Marvel m'épate !
Sujet sombre, héro trash, pas de gadget,pas de collants (sauf sur la tronche), pas de gag, pas de pitié...

Tout y est grisouille/verdâtre, les persos tourmentés, moches, sales et méchants ... (à part les filles bien sûr, en tout cas pour l'instant)
Le 'héro' se prend des gnons, souffre, hallucine, doute ...
On en viendrait à avoir de l'empathie pour ce tueur de sang froid ...

J'ai douté un peu au début mais plus on avance, plus la sauce prend...
Bref, si vous aimez le genre glauque, n'hésitez pas...
Si il n'y avait que des gens honnêtes, on n'aurait pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Sniper Fou
 
Messages: 369
Inscrit le: 27 Jan 2010, 09:29
Localisation: Lausanne

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 23 Nov 2017, 19:26

En suivant les conseils de plusieurs personnes, dont certaines se reconnaîtront ici-même, j'ai commencé à regarder Samurai Gourmet. C'est l'histoire d'un japonais qui, une fois arrivé à la retraite, (re)découvre les joies de la gastronomie.

Cette série devrait être remboursée par la sécu tellement elle fait du bien, les situations sont amusantes, les plats mettent l'eau à la bouche, le héros est à la fois touchant et fort sympathique... J'ai regardé le premier épisode avec un énorme smile sur le visage du début à la fin, et ai notamment adoré le passage où on le voit hésiter à se prendre une bière au restau "passque merde, quand même, un midi en pleine semaine ça ne se fait pas". A regarder absolument si vous êtes sensible au sujet !
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 23 Nov 2017, 20:00

Samurai Gourmet, c'est noté, merci!
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Lyv » 23 Nov 2017, 21:54

Au revoir là-haut
Vu avec un ami qui voulait échapper à Blade Runner. J'ai été très agréablement surpris, tout est réussi dans ce film. Le contexte est original, le scénario intéressant, les personnages humains et attachants. C'est plein d'émotions très diverses et de moments forts tout du long. Le film prend des détours avant d'arriver au dénouement et entretient une certaine ambigüité dans les relations entre personnages. Excellent :aaah:

You were never really here (A beautiful day)
Ouais...non.
L'histoire d'un type antipathique qui fait des trucs antipathiques pour le compte d'autres types antipathiques dans un contexte antipathique. J'ai somnolé dans la seconde moitié. L'histoire ne va nulle part (prix du scénario à Cannes, sérieusement ?), le sujet aurait pu être intéressant mais est à peine effleuré, la violence n'est même pas choquante malgré des efforts presque embarrassants de mise en scène à cet effet, le tout est lent et d'un ennui remarquable. Joaquin Phoenix s'en sort bien, mais c'est tout ce qu'il y a à sauver.

Kingsman: the Golden Circle
Le premier était brillant, le second est pas mal. C'est clairement "more of the same" et ça reprend (parfois de manière trop évidente) ce qui a bien marché dans le premier. Mais c'est correct dans le registre action/divertissement avec un joyeux côté n'importe-quoi assumé, idéal pour passer une bonne soirée pop-corn.

Et aussi le très bon Le flic de Beverly Hills que je n'avais jamais vu (bouh).
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Smart Bomber
 
Messages: 886
Inscrit le: 02 Août 2013, 09:59

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 24 Nov 2017, 23:51

Mickey a écrit:En suivant les conseils de plusieurs personnes, dont certaines se reconnaîtront ici-même, j'ai commencé à regarder Samurai Gourmet. C'est l'histoire d'un japonais qui, une fois arrivé à la retraite, (re)découvre les joies de la gastronomie.
Dans l'épisode que j'ai regardé hier soir il mélange ses spaghettis après les avoir saupoudrés de parmesan râpé.

J'arrête de mater cette série.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 25 Nov 2017, 00:29

Mickey a écrit:
Mickey a écrit:En suivant les conseils de plusieurs personnes, dont certaines se reconnaîtront ici-même, j'ai commencé à regarder Samurai Gourmet. C'est l'histoire d'un japonais qui, une fois arrivé à la retraite, (re)découvre les joies de la gastronomie.
Dans l'épisode que j'ai regardé hier soir il mélange ses spaghettis après les avoir saupoudrés de parmesan râpé.

J'arrête de mater cette série.


C'est de la recette culinaire hautement élaborée :D

Bon j'ai cherché la série hier soir, et à priori on ne la trouve pas ailleurs que sur Netflix, auquel je ne suis plus abonné depuis 6 ou 7 ans :/

Question : est-ce que Netflix peut être streamé via un Chromecast?
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar sisi » 25 Nov 2017, 14:41

J'ai vu The Square que j'attendais avec impatience, comme Raisonnable, mais j'ai été un peu déçu.
Non pas que le film est mauvais, loin de là, mais il est bourré de longueurs et comme du coup le rythme est lent, l'humour en prend un coup aussi. J'ai aussi été un peu embêté de ne pas voir la suite de certaines scènes, comme le fameux repas des riches avec l'artiste performeur(au passage, fortement inspiré d'un vrai artiste russe, Oleg Kulik: http://www.rabouanmoussion.com/oleg-kulik/ ) que se passe t il après? le jeune garçon qui vient dans l'immeuble du conservateur et qu'on entend crier "à l'aide", le gars sort trois fois de chez lui et ne le trouve pas, mais merde, quoi!..)
Bref, l'ensemble est pas mal, mais je m'attendais à mieux, c'est le problème des films qu'on attend impatiemment.

@Mickey> Samourai Gourmet, c'est pas mal, mais le problème avec ce genre de série est le même qu'avec les émissions de bouffe à la télé: la musique et l'image, on peut les transmettre en vidéo, mais pas les bonnes odeurs et les goûts... Donc, oui, bonne série mais trop frustrante pour moi, après, c'est sûr que c'est sympa de suivre le héros, on vit avec lui des scènes à la fois très ordinaires et toutes pleines de charmes, surtout quand on est nipponophiles (et on l'est tous un peu ici, non?).
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2001
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mickey » 25 Nov 2017, 15:20

sisi a écrit:@Mickey> Samourai Gourmet, c'est pas mal, mais le problème avec ce genre de série est le même qu'avec les émissions de bouffe à la télé: la musique et l'image, on peut les transmettre en vidéo, mais pas les bonnes odeurs et les goûts... Donc, oui, bonne série mais trop frustrante pour moi, après, c'est sûr que c'est sympa de suivre le héros, on vit avec lui des scènes à la fois très ordinaires et toutes pleines de charmes, surtout quand on est nipponophiles (et on l'est tous un peu ici, non?).
C'est plus que pas mal ! Comme je le disais cette série me fait un bien fou, rien que la tête que fait Takeshi quand il déguste un mets ou trempe ses lèvres dans une pinte de bière m'emplit de joie tant son air heureux est communicatif.

Bon après j'admets que si j'avais une baguette magique pour faire apparaître devant moi tout ce qu'il mange je signerais direct !
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22552
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 25 Nov 2017, 18:35

Je sors de Coco.
Un peu compliqué pour des tout jeunes, mais c'est pas plus mal, ça permet d'offrir plusieurs niveaux de compréhension pour les enfants.
Après reéexplication mon plus grand a bien compris l'histoire.

À part ça très bon film d'animation. L'histoire est intéressante (même si on ne comprend pas vraiment comment Miguel se retrouve dans le monde des morts), et techniquement c'est superbe, comme d'habitude.
Ça embellit beaucoup le Mexique mais ça donnerait envie de voyager.

Recommandé en tout cas!
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Alec » 29 Nov 2017, 10:54

Mickey a écrit:
Bon après j'admets que si j'avais une baguette magique pour faire apparaître devant moi tout ce qu'il mange je signerais direct !



Bah j'ai fait apparaitre ça l'autre jour quand je me suis rematté l'épisode 12 :
ragout-de-boeuf-et-riz-au-citron-ver

Bon par contre faut compter 2, 3 voir 4 heures pour que le boeuf soit bien tendre


Bon, c'est pas le même plat que dans l'épisode dans ce dernier c'est un boeuf bourguignon beaucoup plus relevé que j'ai fait la première fois que j'ai vu l'épisode en question mais j'ai plus la recette sous la main ^^


Et franchement les deux déboitent la machoire, bien épicé et loin du plat traditionel français (pourtant si proche), servi avec du riz blanc aie aie aie, je sais ce que je fais à manger samedi midi !!!!!
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14109
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Hobbie » 02 Déc 2017, 00:53

J'ai pris sur moi et j'ai maté Man of Steel et Batman vs Superman. C'était deux bons gros navets.
Le second film un peu moins mais dans l'ensemble ça reste mal joué, mal monté, mal rythmé, mal mis en scène.

Bon dieu, mais à quand une véritable adaptation animé de tous ces comics ?
Moi je veux voir des super-héros qui se mettent sur la gueule à la façon d'une prod Gainax/Trigger !
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5385
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: la séquence du spectateur

Messagepar Mortipoil » 02 Déc 2017, 00:57

Dans le genre nanard, la bande annonce de Justice League laissait présager un film du même tonneau, et je crois que la critique n'a pas été particulièrement bonne.
ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
 
Messages: 5706
Inscrit le: 06 Sep 2012, 18:14
Localisation: Criss de tabarnak

Re: la séquence du spectateur

Messagepar raisonnable » 09 Déc 2017, 22:32

J'ai profité de mon passage à panam mercredi soir pour me faire un film que je regrettais d'avoir raté : Détroit.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 44774.html

Un film coup de poing. Le contexte d'émeutes urbaines est retranscrit avec tout le malaise, l'insécurité et la violence que ça implique, on a vraiment l'impression d'être parachuté dans une guerre civile. La réalisatrice prend le temps de planter son décor et de naviguer dedans, à tel point que j'ai d'abord pensé qu'il n'y aurait pas d'histoire à suivre, et que le bordel ambiant tiendrait lieu de personnage principal.

Et puis un fil rouge se ressert autour de ce groupe de musique en devenir, de leur fuite et de leur passage à l'hôtel, et surtout du moment où tout bascule, quand les forces de "sécurité" vont tout faire pour trouver celui qui les a canardé d'une fenêtre, en terrorisant et en torturant les résidents de l'hôtel en question, avec une déshumanisation extrême. A partir de là, les sentiments d'oppression, d'injustice, d'impuissance et de colère pètent à la gueule du spectateur, rendant l'expérience éprouvante et unique. L'envie de tout cramer gagne du terrain.

Et tout cela est tiré d'événements réels...

La réalisatrice Kathryn Bigelow n'est pas la première venue, elle a signé d'excellents films qu'on aurait volontiers prêter à la patte d'un homme : "Point Break", "Strange Day", "Démineurs".
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9573
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

PrécédentSuivant

Retour vers Au comptoir de la salle d'arcade

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : niluge et 1 invité