yace (bizutage)

Un petit topic pour laisser la parole aux nouveaux venus et leur donner l'occasion de se présenter. Veuillez décliner vos shoots préférés, matériels préférés, anecdotes diverses, etc...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Hobbie » 15 Nov 2015, 16:16

Lole a écrit:
Hobbie a écrit:D'ailleurs, heureusement que ces mecs restent de gros abrutis mal organisés parce que sinon, il y aurait eu un bon paquet de morts en plus.


Ils recrutent pas les bonnes personnes c'est sûr. =>

Spoiler :
Image


:D :D :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres
Haut

Re: yace (bizutage)

Messagepar fiend45 » 15 Nov 2015, 16:45

"united colors of bandes de cons" ça vous rappelle qq chose ? :D tout ça est bien au dessus de nous pour piger les tenants aboutissants de ces diatribes humaines.

chacun sa guerre avec ses soldats , ce qui nous attend c'est plutôt ça :mrgreen:

Image
Avatar de l’utilisateur
fiend45
Ruineur de Clavier
 
Messages: 683
Inscrit le: 16 Oct 2010, 19:47

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 15 Nov 2015, 17:03

Faites comme Knuckles et moi : on n'est pas d'accord, mais une fois que chacun a dit ce qu'il avait à dire, on joue à Anaru Dansyaku !

Non, sans déc :

N'y l'un, n'y l'autre n'aura tord, n'y raison.


Voilà qui résume assez bien ce que devrait être les échanges sur des sujets sensibles, Knuckles a tout pigé ! Alors au lieu de se bouffer le nez...(bon, par contre l'orthographe, hein... :mrgreen: )

"united colors of bandes de cons"


Libre à chacun de se trouver con ou pas.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar raisonnable » 15 Nov 2015, 17:08

Hobbie a écrit:D'ailleurs, heureusement que ces mecs restent de gros abrutis mal organisés parce que sinon, il y aurait eu un bon paquet de morts en plus.


malheureusement ça tend à devenir de moins en moins vrai, l'Etat Islamique parvient à conquérir des territoires par sa force armée, ils administrent des villes même au moyen orient, donc c'est difficile de soutenir qu'ils sont mal organisés (à défaut d'être de sacrés putes de trous du cul).
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9786
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 16 Nov 2015, 07:49

Les putes sont respectables et les trous du cul fondamentaux au bien-être, rappelons-le.
Ces salauds ne seraient utiles qu'à faire de la bouffe pour les rats.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Feedbacker » 16 Nov 2015, 20:34

Avatar de l’utilisateur
Feedbacker
Dieu de la Borne
 
Messages: 1894
Inscrit le: 03 Avr 2012, 12:36

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 17 Nov 2015, 11:39

Vivement que cette année de merde s'achève.
Non pas que je pense que 2016 sera meilleure (il y a longtemps que je ne crois plus en les lendemains heureux), mais que l'on puisse parler de 2015 à l'imparfait.

A moins qu'en 2016 ne s'effondrent toutes les économies, toutes les religions et tous les états...
Je serai sans doute mort depuis des décennies mais un jour les hommes ouvriront les yeux et foutront tout ce bordel en l'air, comme on a déjà foutu en l'air bien des injustices à travers l'histoire.

J'ycrois. Telle est ma raison de rester en vie et voilà ce que je dis à mes gosses : vous vous serez encore là après moi, vous vous rapprocherez de l'heure où enfin tomberont les causes du malheur des hommes !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Cormano » 17 Nov 2015, 11:45

yace a écrit:vous vous rapprocherez de l'heure où enfin tomberont les causes du malheur des hommes !

Mais ce serait affreux, un monde sans femme !
Nice poulet ! You are goulette !
Avatar de l’utilisateur
Cormano
Counter Stop
 
Messages: 7179
Inscrit le: 22 Mai 2003, 16:26
Localisation: Nantes

Re: yace (bizutage)

Messagepar YannHuitNeuf » 17 Nov 2015, 12:34

:D
Je vais l'dire à mon épouse !!!!!
Quand quarante personnes s'habillent comme un con c'est L'ACADÉMIE FRANÇAISE. Quand mille personnes s'habillent comme un con, c'est l'ARMÉE FRANÇAISE
Pierre Desproges

Image
Avatar de l’utilisateur
YannHuitNeuf
Georges Brassin
 
Messages: 8518
Inscrit le: 05 Avr 2012, 11:07
Localisation: Près d'AUXERRE, à 40 bornes de Chablis !
Page Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=100010863858991

Re: yace (bizutage)

Messagepar Hobbie » 17 Nov 2015, 14:05

:D :D :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 18 Nov 2015, 09:23

Je salue les éditos du Canard Enchaîné et de Charlie Hebdo de ce 18 novembre. Lire une presse non inféodée et non effrayée ni soumise aux canons de la gentillesse qui se refuse à nommer les coupables. Seuls ces deux journaux ont clairement identifié la religion comme vecteur assassin.
Faut dire qu'après des siècles de perfectionnement idéologique et technique, que ceux pour qui la vie sur terre n'a pas de valeur disposent aujourd'hui de tout l'attirail "spirituel" et logistique pour entrainer avec eux dans la mort des milliers d'autres êtres n'a rien d'étonnant.


Croyance forcée. Martyre. Persécution. Ordalies et jugement de Dieu. Au-delà. Prédestination. Punitions. Mortifications. Inquisition. Chasse aux sorcières. Bûchers. Tortures. Grande et petite question. Terrorisme. Haine et rejet. Saint-Barthélémy. Crimes d'honneur. Blasphème. Mutilations sexuelles. Sexisme. Tristesse. Douleur. Soumission. Irréflexion. Idolâtrie. Vaines prières et invocations. Délire pathologique. Intégrisme. Extremisme. Créationnisme. Communautarisme. Attentats.

Non. Je préfère la vie et vous laisse votre au-delà de chimère !

La religion tue.
Tuons la religion.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Alec » 18 Nov 2015, 13:59

"tuons les religions" mais pendant que certains brûlent des cierges, d'autres allument des bâtons de dynamite,....

La religion n'est qu'un prétexte selon moi et si ils n'étaient pas "islamistes/intégristes/autre" ils pourraient être tout aussi fous et se cacher derrière autre chose qu'une religion !



Une "cause" une "idée" (hmmmm ça me gêne d'utiliser ces deux mots qui dégagent plus de positif qu'autre chose :? ) .... ou plutôt un autre prétexte pour user de violence extrême !


Mais quelle bande d'enfoirés.....
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14271
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: yace (bizutage)

Messagepar raisonnable » 18 Nov 2015, 15:38

j'ai la même pensée que toi Alec, les tyrans et les fous destructeurs ont juste besoin d'un prétexte pour s'organiser et légitimer leurs actes inhumains, et ces prétextes sont même parfois surprenant.

Après, il est évident que les massacres au nom de la religion, quelles qu'elles soient, sont à compter par millions.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
raisonnable
Counter Stop
 
Messages: 9786
Inscrit le: 02 Sep 2008, 13:26
Localisation: une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

Re: yace (bizutage)

Messagepar Lole » 18 Nov 2015, 15:50

A partir du moment où tu gobes toutes ces histoires à dormir debout tout devient possible...
Avatar de l’utilisateur
Lole
Shmuppeur turgescent
 
Messages: 4949
Inscrit le: 15 Juil 2009, 12:21

Re: yace (bizutage)

Messagepar Alec » 18 Nov 2015, 16:27

Celui qui (ceux) qui contrôlent tout ça sont des hommes d'affaires, qui défendent bec et ongles les intérêts de leurs clients.... en haut de la chaine, car en bas il y a ces gourous puis ensuite entrent en scène ces corps vides de sens qui se font péter !

Ces "affaires" se jouent trèèèès loin des projecteurs : pétrole, terres, permis de construire telle ou telle centrale thermoélectrique, contrôle des filières de gaz, tout ce qu'il y a de respectable bien sûr (ironie inside) !


Même en disant cela j'ai l'impression d'être dans la caricature.
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14271
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 18 Nov 2015, 20:05

Merci en tous cas à tous ceux qui m'ont permis et me permettent encore de ne pas désespérer de l'humanité.
Certains sont présents ici et se reconnaîtront.



M’attendant à voir les humains
Se détourner de mon chemin.
Y’en a un qui m’a dit : “Salut !
Te revoir, on n’y comptait plus...”
Y’en a un qui m’a demandé
Des nouvelles de ma santé.
Lors, j’ai vu qu’il restait encor
Du monde et du beau mond’ sur terre
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 19 Nov 2015, 11:59

On parle de faciliter la dissolution des groupements dangereux et de surveiller les messages incitant à la haine...

Bon, dissoudre les associations et groupes appelant à la haine, c'est bien, mais laisser proliférer leur assise c'est à dire ne pas opérer la dissolution de toutes les religions...c'est éliminer les poux mais épargner les lentes.

De même, vouloir surveiller les messages et communications (mail, messages sur les forums, communications téléphoniques...) sans définir ce qu'est un message de haine...

Dire "Mort aux religions" c'est un message de haine, dire "rejoins tes frères de lutte et aide-les" c'est un message d'espoir...Pourtant il y en a un des deux qui amène à la dérive fanatique djihadiste, devinez lequel !

Bref : on n'a absolument rien retenu de l'épisode sinistre de Charlie Hebdo !

Cabu, Tignous, Charb, Honoré, Wolinski, Cayat, Ourrad, Maris et les autres qui n'avaient pas de lien avec le journal...vous êtes morts pour rien. Et c'est ça qui rend la situation déjà inacceptable encore plus inacceptable et plus douloureuse.

On prenait moins de gants en 1936 face à la peste brune, alors que ces fous de (leur) dieu ne sont que les Cagoulards de notre époque !
Les ergotages et tergiversations ont de beaux jours devant eux. Les thuriféraires de la "liberté de conscience" merci à vous ; la liberté de vivre devrait primer votre vaine liberté de gober les incitations au meurtre véhiculées par les religions. A moins que vous ne redoutiez d'être privés de votre vie après la mort. Sinistre...
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 19 Nov 2015, 13:14

Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 20 Nov 2015, 14:29

Etienne DOLET
Né le 3 aout 1509 à Orléans
Mort le 3 aout 1546 à Paris

Ecrivain, poète, traducteur et théoricien du langage, Etienne Dolet naît dans une famille aisée, ce qui en cette époque lui octroie de non négligeables garanties d'avenir. Selon le mot de Figaro, Dolet ne s'est pour l'heure que donné la peine de naître, cependant son parcours et sa fin tragique en feront une figure de légende qui aujourd'hui encore symbolise un martyre cruel après une vie au service d'une autre idée de la culture et de la pensée humaine, et dont l'étendue dépasse de très loin les quelques trente-sept années qui composèrent son existence.

Après une enfance marqué par un goût précoce pour les belles lettres, Etienne Dolet quitte Orléans pour Paris avant de se rendre à Padoue où il donne pour la première fois pleine mesure à son attirance pour les vers. Marqué de l'atmosphère de la Renaissance vénitienne, le jeune Etienne deviendra en 1530 secrétaire de l'évêque de Limoges, Jean de Langeac, par ailleurs ambassadeur de France auprès de la république de Venise. Ces nouvelles fonctions ne sont sont certes guère sans ironie : Dolet, pour ainsi lier son amour de la culture vénitienne à son activité professionnelle d'alors, se présentera comme auxiliaire d'un ecclésiastique agissant en qualité d'ambassadeur, ce qui lui permettait de présenter comme personne de haute moralité autant que d'assouvir sa soif de culture, prenant sur lui d'assister aux conférences de maîtres vénitiens. C'est ainsi que le jeune homme découvrira l'humanisme et la passion du langage, intérêts qui ne devaient plus le quitter. Ses talents de philologue, doublés de son appétence pour la poésie l'amèneront à se constituer une érudition réelle qui ne sera pas sans influence sur la suite de sa carrière littéraire.

De retour en France et comme bien d'autres jeunes hommes de bonne famille en cette époque, il se destine à l'étude du droit et de la jurisprudence et entre à l'université de Toulouse. A ce moment précis de sa vie, Dolet est encore un homme dont la carrière semble toute tracée ; il sera clerc, voire magistrat.
C'est cependant sans compter sur la nature vive et prompte à la bagarre de Dolet, qui s'accommode mal du conformisme régnant parmi le milieu des étudiants. Son tempérament le marginalise et quoique bon travailleur et doué pour l'étude, des plaintes sont portées contre lui et en 1534, le parlement de Toulouse décrète la sanction de bannissement à son endroit, comme il en fut fait en 1463 à l'encontre de François Villon. Cependant, et contrairement au poète, Dolet ne disparaît pas de la chronologie suite à sa proscription du territoire toulousain. Toute la suite de son existence et de son œuvre est en germination : désormais affranchi du carcan disciplinaire et des règles inhérents à la condition d'universitaire, Etienne Dolet renoue avec son goût pour les lettres et décide d'en faire son activité principale ; Après une période de trouble marquée par son implication dans un homicide pour laquelle il sera finalement gracié arguant de la légitime défense, Dolet rencontre ses premiers succès en obtenant du roi François Ier la licence de traducteur officiel.

Le parcours déjà mouvementé d'Etienne Dolet ayrait cependant pu s'arrêter ici. Homme de lettres passionné, sérieux et travailleur, Dolet aurait très bien pu poursuivre son office sans faire plus de vagues et ainsi finir sa vie de façon sereine. Mais il n'en sera pas ainsi. Si le traducteur manifeste un zèle flagrant, il ne se cantonne guère à la transcription et à la publication d'ouvrages consensuels, mais exerce tout autant ses talent à propos d'ouvrages religieux.

En cette époque, l'Europe est secouée de troubles nés de la Réforme religieuse et du luthéranisme. Si l'épisode des 95 thèses du réformateur allemand de 1517 eut un retentissement universel, l'esprit de contestation du dogme catholique est en fait plus ancien, et remonte aux idées du réformateur anglais John Wyclif, qui déjà prônait un refus inconditionnel de la transsubstantiation. Le concile de Constance de 1415 devait le condamner comme hérétique à titre posthume en 1415, en même temps qu'était condamné Jan Hus et en 1416 Jérôme de Prague. Néanmoins, Martin Luther, mis au ban de l'empire mais protégé par les princes allemands, aura propagé son idée de la réforme religieuse et jouit de l'admiration de nombreux disciples. Si les guerres de religion en France n'éclateront officiellement qu'en 1562, les heurts entre catholiques et partisans de la religion prétendue réformée » débutent dès 1534 et le Roy-tres-chrestien fidèle rempart de la monarchie catholique réagit contre l'hérésie.

L'activité et le caractère indépendant de Dolet produisent un cocktail dangereux en cette époque. Bien qu'ayant édité de nombreux ouvrages de piété, l'imprimeur de Lyon, qui a acquis une expérience solide en faisant paraître les plus grands auteurs français de son temps tels Clément Marot ou François Rabelais dont il goûtait sans doute l'aspect comique et parfois égrillard, met sa tranquillité en péril en faisant sortir de son atelier d'autres ouvrages accusés d'être l'oeuvre d'hérétiques. Le caractère universel de la teneur des travaux ainsi publiés par Dolet ne plaide désormais plus en sa faveur, surtout depuis la publication en 1534 de la Bible de Luther, ouvrage majeur de vulgarisation en langue allemande. Détenteurs d'un art et d'une connaissance dont il se font fort de les diffuser, les imprimeurs tels Dolet sont des hommes d'influence et ce parfois en dépit de la précarité de leurs conditions de vie en ce XVIème siècle de misère et de maladie. Si la corporation semble reconsidérée pour son rôle de transcription en 1539 par l'ordonnance de Villers-Cotterêts, les hommes de l'art sont souvent brocardés à raison de la nature de leur ouvrage, ou plus exactement de celle des ouvrages qu'ils proposent à la connaissance du public.

Et c'est ici que se pose la principale question relative à Dolet : exerçait-il son activté et sa licence officielle de traducteur afin de faire passer ses propres opinions au travers du choix des textes qu'il traitait, ou n'obéissait-il qu'à un impératif élevé de conscience en publiant des textes de manière impartiale ? Toujours est-il qu'il fait désormais l'objet d'accusations émanant de l'autorité ecclésiastique, qui lui reproche de prôner l'hérésie et la négation même de Dieu. Oui mais...l'imprimeur lyonnais jouit de la protection officielle du roi François Ier, dont l'aura d'homme éclairé est pour l'instant la plus forte. Aussi Dolet poursuit-il son office, sans doute rasséréné par l'attitude du souverain qui dans ce premiers temps ne semble pas donner suite aux requêtes des représentants de l'Eglise.
La situation franchit un cap dangereux en 1542 : Dolet, qui entre-temps se découvre un penchant prononcé pour la satire, est finalement emprisonné sous l'accusation d'athéisme. Après plus d'une année de détention, il est libéré sur l'intercession d'un évêque, Pierre Duchâtel, rare figure de tolérance qui protégea également un des homologues de Dolet, Robert Estienne. Reprenant ses travaux, Dolet sera à nouveau arrêté en 1544 et ne retrouva cette fois la liberté que par ses propres moyens. Il quitte alors la France et se réfugie en Piémont, renouant ainsi avec ces lieux qui virent en lui se déclarer la flamme des belles lettres.

A nouveau, le destin de l'imprimeur aurait pu ici joindre celui de Villon : Dolet serait mort on ne sait quand, loin des tribunaux de France et serait ainsi entré dans la liste de ces hommes disparus et sujets à spéculations quant à leur fin de vie, allant des plus rationnelles aux plus formidables. Hélas pour lui, il revint à Lyon afin d'imprimer une demande d'intervention en sa faveur auprès de son protecteur le roi François Ier. C'est alors que se joue l'acte décisif de la tragédie d'Etienne Dolet : reconnu, arrêté à nouveau avec circonstance aggravante d'évasion et abandonné du roi de France, l'homme de lettre est jugé par la faculté de théologie de la Sorbonne qui le condamne à la mort de l'hérétique.

Conduit à Paris, Dolet doit subir la torture avant d'être immolé ; cependant il échappera à l'épreuve de l'arrachage de la langue dévolue aux hérétiques en faisant part de remords et expira sur le bûcher dressé place Maubert, entouré de ses livres sur demande de l'Eglise comme elle le fera en 1766 du Dictionnaire philosophique de Voltaire sur le corps de Chevalier de La Barre. Ainsi mourut Dolet, dont l'oeuvre pour la diffusion des textes de littérature comme de science n'est certes guère mesurée en ce moment cruel.

Aujourd'hui encore, l'engagement d'Etienne Dolet est sujet à débat. Etait-il réellement un adepte de la Réforme dont il diffusa certes les idées, mais tout comme il le fit des textes religieux communément admis de l'Eglise ? Etait-il un libre-penseur, précurseur d'une forme de théisme non conforme aux canons d'un Eglise régante, ou un athée véritable n'ayant en tous cas guère saisi la juste mesure du danger que son activité faisait planer sur lui ? De même, son repentir peu avant la mort était-il sincère ou guidé par la volonté désespérée de s'épargner une souffrance cruelle fruit du barbare de la condamnation de toute façon déjà irréversible ?

S'il convient de saluer la mémoire de cet homme disparu de la plus atroce des manières ce 3 août 1546, c'est pour plusieurs raisons : son haut intérêt pour les lettres ne s'exerçait pas de façon égoïste, Dolet n'ayant eu de cesse de le partager et de le diffuser sans jamais s'être réellement enrichi. Apprécié d'une part de la population lyonnaise qui voyait en lui un vulgarisateur attentif, et sans doute l'un des premiers acteurs de la contestation par voie de presse, Etienne Dolet devint un symbole de la lutte contre l'obscurantisme et la censure. Sa mémoire sera honorée d'une statue en 1889, représentant cet humaniste martyr avec une presse d'imprimerie à ses pieds. Affront ou nouvel honneur fait à l'imprimeur, le régime de Vichy déboulonnera l'édifice en 1942. Celui-ci ne connaitra pas de seconde érection.

Dolet, s'il n'est donc plus figuré en effigie, est cependant largement reconnu comme victime de la liberté de conscience et d'expression, d'où sa reconnaissance des milieux laïcistes et libertaires. Ultime ironie du sort, le prisonnier Dolet avait mis à contribution son temps d'incarcération pour écrire L'Enfer et Le second Enfer, pamphlet dénonçant ses conditions de traitement et sa demande de rendre la Bible plus accessible en imprimant une version en langue vulgaire sera rejetée ; formulée par écrit, celle-ci connaîtra le même sort que son auteur et sera brûlée. Dolet s'écrit d'ailleurs à peu de chose près comme « dolent », ce qui se révèle ironique mais guère mensonger au regard de la terrible fin de cet homme.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 21 Nov 2015, 12:02

Je viens de recevoir un code offert par Noco pour 3 mois d'accès gratuit au contenu premium de Gamekult.
Si quelqu'un est intéressé, je propose d'offrir ce code, n'étant pas un lecteur assidu de GK, autant le laisser à quelqu'un que ça intéresse.

Si vous êtes tenté, MP, premier arrivé, premier servi !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 23 Nov 2015, 14:34



Que ce soit en aout comme en novembre et comme tous les autres mois, on vous emmerde les cons !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 25 Nov 2015, 09:20

Lire Charlie Hebdo dans les transports, c'est tout un poème. En revenant dans ma banlieue dortoir de standing, un weshtavu m'a regardé et m'a dit d'"aller me faire bouillave".
Comme il ne méritait pas mieux, ma seule réponse fut un "pff, ducon".

J'adore les weshtavu. Il y a vraiment des spermatozoides qui auraient du ralentir et crever après la vulve superficielle.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar YannHuitNeuf » 27 Nov 2015, 07:34

Alors yace, j'imagine que tu vas porter le drapeau tricolore en écharpe et entonner la Marseillaise :D :D :D
Quand quarante personnes s'habillent comme un con c'est L'ACADÉMIE FRANÇAISE. Quand mille personnes s'habillent comme un con, c'est l'ARMÉE FRANÇAISE
Pierre Desproges

Image
Avatar de l’utilisateur
YannHuitNeuf
Georges Brassin
 
Messages: 8518
Inscrit le: 05 Avr 2012, 11:07
Localisation: Près d'AUXERRE, à 40 bornes de Chablis !
Page Facebook: https://www.facebook.com/profile.php?id=100010863858991

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 27 Nov 2015, 13:12

"La Marseillaise ? La musique est correcte, mais les paroles me semblent éminemment discutables."

-Georges Brassens-
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 27 Nov 2015, 14:42

La sinistre énumération des noms des victimes ne s'est pas faite avec la Marseillaise en fond sonore.
Preuve que parler de "sang impur" et de "fils et compagnes égorgés" est tout à fait dispensable quand il s'agit de rendre hommages aux victimes de la barbarie.
Car la Marseillaise est un chant barbare en soi.
Le respect par le silence, et le rejet, le dégoût des actions monstrueuses de ce salmigondis de fils de pute que sont les exécutants et leurs aides (autant qu'ils furent) et leurs commanditaires (autant qu'ils sont).

Aux victimes, dont le seul crime était...d'être en vie.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Cormano » 27 Nov 2015, 14:50

Alors rétablissons le Chant du départ, tellement plus de circonstance !

La République nous appelle
Sachons vaincre ou sachons périr
Un Français doit vivre pour elle
Pour elle un Français doit mourir.
Nice poulet ! You are goulette !
Avatar de l’utilisateur
Cormano
Counter Stop
 
Messages: 7179
Inscrit le: 22 Mai 2003, 16:26
Localisation: Nantes

Re: yace (bizutage)

Messagepar niluge » 27 Nov 2015, 15:02

Pour le sang impur, ça me gène beaucoup moins depuis que j'ai lu ce genre d'explication :
http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2012/03/11/qu-un-sang-impur-abreuve-nos-sillons_1656090_3232.html

Du coup Yace, qu'en pense tu ?

Après comme beaucoup, je doit bien avouer ne connaitre que le premier couplet :-o
Avatar de l’utilisateur
niluge
Radiant Silverpost
 
Messages: 1257
Inscrit le: 29 Juin 2006, 14:29
Localisation: Above and beyond

Re: yace (bizutage)

Messagepar sisi » 27 Nov 2015, 15:27

Meri niluge pour cet article éclairant, et j'ai exactement le même souci que Brassens avec la Marseillaise.
N’oublions pas aussi, en parlant d'"abreuver", que Rouget de Lisle, l'a composée en une nuit après une soirée bien arrosée. Un hymne national a été fait par un mec complètement pété, je trouve ça assez cool :elsass:

Aujourd'hui, voir tous ces drapeaux français ne m' a pas gêné outre mesure, je ne suis pas un fan absolu du patriotisme, mais après tout, s'il n'est pas belliqueux, c'est un sentiment honorable, comme tout amour.

A quand un beau drapeau "shmup.com"?
je crois qu'on a déjà une belle bannière, non?
Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux.
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2062
Inscrit le: 26 Juin 2003, 18:10
Localisation: Paris

Re: yace (bizutage)

Messagepar yace » 27 Nov 2015, 15:31

Nouvel exemple de l'abjection religieuse. Cette fois, la réaction "hiérarchique a été plus preste que pour un curé amateurs de petits garçons.

@Niluge : en effet, le texte est intéressant...mais très circonstancié. Il n'en demeure pas moins une vision très défendable, chercher à prendre l'ascendant est à mon sens contre-productif quel que soit le point de vue que l'on défend.

@Cormano : tant d'un point de vue écriture que signification historique, je verrai plutôt Le Chant des Partisans comme seul chant à entonner lors de circonstances comme celles-ci. Kessel et Druon plutot que Rouget de Lisle ! OK, un des couplets est assez assassin :

Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite!
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...


Mais il s'effacerait presque devant la beauté et l'émotion de ce qui suit :

C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute...


Mais que l'on chante ou pas, c'est dans la conscience que tout se joue. Un homme silencieux qui ne se joint pas aux foules peut porter à lui seul un poids ou une tristesse supérieure à celle d'une foule entière !

Image
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: yace (bizutage)

Messagepar Hobbie » 27 Nov 2015, 16:21

Pour le sang impur, ça me gène beaucoup moins depuis que j'ai lu ce genre d'explication :
http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2 ... _3232.html


Intéressant. Mais le problème reste entier puisque quasiment tout le monde a oublié la vrai signification de ce chant. C'est même encore plus grave !
Surtout quand on voit de gros beaufs la main sur coeur, scandant ces paroles avec la conviction de fanatiques religieux.
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5454
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

PrécédentSuivant

Retour vers Bizutage !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)