Page 1 sur 1

[TUTO] Jouer à Touhou sur Linux et avec un Joystick

MessagePublié: 22 Sep 2016, 22:48
par HellRider
Salut à tous,

je ne sais pas si cela a déjà été abordé, mais voilà, quitte à se faire traiter de geek, autant y aller à fond, et quoi de plus Geek que de jouer à un Shmup Doujin tel que Touhou sur Linux ^^

Alors nous allons y aller en deux étapes (il faudra utiliser le terminal, mais rien de bien compliqué ;) ):

Première étape:
Comme vous le savez Touhou fonctionne sous Windows uniquement, il va donc falloir utiliser Wine ou playonLinux.Pour ma part je reste sur Wine (PlayOnLinux étant une sorte d'nterface pour Wine).

Pour cela il suffit d'installer Wine à partir des dépôts de la distribution que vous utilisez (ou allez sur https://www.winehq.org/ pour récupérer les bon paquets ou même le code source à compiler soit même). Vous pouvez en général simplement utiliser la logithèque pour les distro qui en possèdent une, ou utiliser votre gestionnaire de paquets (par exemple: sudo apt-get install wine ).
tant qu'à faire installez aussi les paquets wine-mono et wine-gecko même si pour Touhou ceux-ci ne doivent pas être indispensables.

Ensuite, après avoir décompressé l'archive de votre Touhou préféré, il faudra juste se positionner dans le dossier du jeu; dans mon cas cela donne ça:
~ $ cd ~/Jeux/Touhou/TH08\ ~\ Imperishable\ Night/bbs1/
~/Jeux/Touhou/TH08 ~ Imperishable Night/bbs1 $

Comme vous pouvez le voir je suis dans le répertoire bbs1.

Là vous pouvez lancer le fichier custom.exe:
~/Jeux/Touhou/TH08 ~ Imperishable Night/bbs1 $ wine ./custom.exe
Cela vous permettra de paramétrer certaines choses tel que le mode plein écran par exemple.
Ensuite il ne reste plus qu'à lancer le jeu:
~/Jeux/Touhou/TH08 ~ Imperishable Night/bbs1 $ wine ./th08.exe

Edit: on trouve des exemples d'options à ajouter qui peuvent servir ici:
http://touhou.wikia.com/wiki/Running_in_Linux

Enjoy ;)

Deuxième étape:
Jouer sous linux, c'est bien, mais avec un Joystick d'arcade, c'est mieux ^^
Pour ma part je possède une joystick "DIY" qui utilise une interface de typer Xin-Mo 1 joueur. En théorie c'est du plug&play sous linux. Et on peut utiliser le logiciel jstest-gtk pour vérifier son fonctionnement.
Je ne vous cache pas que dans mon cas, cela n'a pas été "plug&play".. en effet j'utilise un PC portable qui intègre un accéléromètre à l'origine (sous Windows) destiné à protéger le HDD en cas de chute. Le hic , c'est que Touhou prend cet accéléromètre pour mon joystick, et du coup il fait n'importe quoi...
Vous pouvez déjà visualiser le nom de votre accéléromètre comme ceci:
$ cat /proc/bus/input/devices

dans mon cas il s'agissait du modèle ST LIS3LV02DL Accelerometer .. :
I: Bus=0019 Vendor=0000 Product=0000 Version=0000
N: Name="ST LIS3LV02DL Accelerometer"
P: Phys=lis3lv02d/input0
S: Sysfs=/devices/platform/lis3lv02d/input/input19
U: Uniq=
H: Handlers=event7 js0
B: PROP=0
B: EV=9
B: ABS=7


jstest m'indiquant qu'il était sur "js1" , je pouvais même l'observer avec un :
$ cat /dev/input/js1

bref, il était très bavard et le mieux est de le rendre muet comme ceci:
D'abord il faut connaître le nom du "driver" associé:
$ lsmod | more vous donnera la liste de modes (un $ lsmod | grep lis3lv02d et $ lsmod | grep accel par exemple peut vous faire gagner du temps pour trouver le nom exact) voilà ce que cela donne chez moi :
Recherche sur le nom trouvé plus haut:
$ lsmod | grep lis3lv02d
lis3lv02d 20480 1 hp_accel
input_polldev 16384 1 lis3lv02d

puis
$ lsmod | grep accel
hp_accel 28672 0
lis3lv02d 20480 1 hp_accel

Nous donne donc le nom du module qui est hp_accel chez moi..

$ modinfo hp_accel vous donnera des infos sur le module qui vous intéresse .
et la commande suivante vous permettra de le "désactiver":
$ sudo modprobe -r hp_accel

et pour que cela soit définitif (à chaque démarrage):
il faut ajouter :
blacklist hp_accel
au fichier:
/etc/modprobe.d/blacklist.conf
un sudo update-initramfs -u est certainement nécessaire (je n'ai pas testé encore)

Voilà à partir de là , il n'y a pas plus de trouble-fête, et je peux enfin me servir normalement de mon Joystick ;) En espérant que ça en aidera certains^^

Edit: il faut avoir conscience que cette manip désactive la protection anti-chute.. cela dit, si on a un SSD ,cela importe peu.. en plus je ne sais si Linux le gère comme il faut..
Une autre solution serait de la pas désactiver le module mais juste rentre sa "sortie joystick" illisible comme ceci:
$ chmod -r /dev/input/js1 vous en pensez quoi si il y en a qui connaissent un peu?
N'hésitez pas si vous avez des commentaires ;)

Re: [TUTO] Jouer à Touhou sur Linux et avec un Joystick

MessagePublié: 13 Oct 2016, 11:04
par Laddyacris
Salut Hellrider,
as tu regardé si ce bidule n'était pas dans le bios pour le désactiver ?
Merci pour les infos :D

Re: [TUTO] Jouer à Touhou sur Linux et avec un Joystick

MessagePublié: 14 Oct 2016, 08:27
par HellRider
oui j'ai regardé, chez moi ce n'est pas désactivable dans le bios. après black lister le module revient au même du coup.

Re: [TUTO] Jouer à Touhou sur Linux et avec un Joystick

MessagePublié: 17 Oct 2016, 13:30
par Kushullein
Tu conseillerais quelle distro de Linux pour "jouer" ?

Re: [TUTO] Jouer à Touhou sur Linux et avec un Joystick

MessagePublié: 17 Oct 2016, 16:15
par HellRider
humm.. difficile à dire.. ça dépends pour qui.. là j'ai fait mes tests avec une Linux Mint car je voulais une machine prête à l'emploi sans y passer du temps.
Dans le genre, "facile" de prise en main (avec tout les paquets utiles pour jouer d'origine et les drivers qui vont bien) il y a donc Ubuntu du coup fonctionnerai aussi bien (Mint est basé sur Ubuntu). Et si on pousse un peu plus loin et qu'on n'a pas peur de bricoler un peu, une Debian aussi, après tout elle sert de base à SteamOs qui peut être aussi une solution (même si je préfèrerai personnellement rester sur une Debian)..

Et si on est à l'aise avec Linux et qu'on veut bénéficier des dernières mises à jour qui à devoir rattraper le coche d'une MAJ instable, je dirai ARCH Linux (si mon PC n'est pas sous ARCH là, c'est vraiment parce que j'étais pressé..)


A noté que la solution à base de Wine fonctionne avec pas mal de jeu (j'ai fais pareil pour Shikigami No Hiro 2 ). Et si on a besoin de gérer de multiples installations plus complexe qu'une simple "archive", et qu'on ne veut pas se prendre la tête avec la configuration de Wine (qui n'est pas nécessaire dans l'exemple que j'ai donné), on peut se faciliter la vie avec PlayOnLinux.