THE INTRUDER (Atari ST)

Pour toute discussion d'ordre général sur les shoots et les topics impossible à ranger ailleurs =)

THE INTRUDER (Atari ST)

Messagepar Lord Paddle » 21 Sep 2017, 18:30

Je suis actuellement en train de jouer à THE INTRUDER, un shoot horizontal d'Ubi Soft sorti sur Atari ST en 1989, l'un des premiers jeux de Michel Ancel, le créateur de RAYMAN. Au départ, le jeu a l'air de ressembler à tous les shoots ordinaires de l'époque (look du vaisseau, des décors, des sons, dégradés de couleurs du ciel nocturne comme dans OUTZONE, etc.), mais très vite, on remarque la petite touche frenchy : des textes sont diffusés régulièrement en bas de l'écran relatant les conversations avec l'ordinateur de bord du vaisseau (nommé ZX-90) et le pilote, ainsi qu'avec les personnes extérieures dont on reçoit régulièrement des messages, incluant le mystérieux "Ernest", qui nous nargue tout au long du jeu et qui semble lié aux boss de fin de niveau que l'on doit vaincre pour passer au niveau suivant (par exemple le boss du 2ème niveau est un vaisseau avec un écriteau sur lequel est écrit "Ernest"). Une fois le boss vaincu, on reçoit le message suivant : "aaaaaahrrlll, j'en ai marre ! Au revoir !", puis le boss se tire !

Les messages radio sont bourrés d'humour et de dérision (auto ?), mais un humour très particulier, limite "private joke", incluant des vannes sur les programmeurs et l'informatique. Le jeu est aussi bourré de bonnes idées : il faut par exemple éviter de toucher les pots de fleur qui vous plongent dans la pénombre totale. On affronte parfois des brosses à dent ou des WC qui sautent (pour le coup on jurerait retrouver les délires habituels de Jeff Minter chez Llamasoft !). Dans le 3ème niveau, l'ordinateur du vaisseau se met carrément en grève, son syndicat dénonce une mauvaise alimentation électrique des machines, qui provoquent beaucoup trop de pannes ! Pour regagner de l'énergie, il faut se frotter à certains générateurs...de temps en temps, les messages radio contiennent même des insultes d'Ernest comme dans le 2ème niveau : "grande folle va !" ou "grand dégonflé, hooooooooou !". Vous recevez aussi régulièrement des messages d'un individu étrange qui prétend venir du fin fond de la galaxie pour vous aider. Ces messages sont signés "Le peuple des elfions". A chaque niveau, votre mystérieux allié se rapproche (dans le 3ème niveau, il prétend être bloqué dans des "embouteillages intergalactiques" !). J'aime bien cet aspect là du jeu, on jurerait presque que INTRUDER va basculer dans le RPG...

La réalisation est très bonne pour un jeu de 1989, dommage que l'animation saccade légèrement, mais le vaisseau se dirige facilement. J'aurais bien aimé avoir une bande son pour accompagner l'ensemble (les sons sont moyens), mais bon, c'est un shoot européen sur micro, c'était fréquent à l'époque d'avoir ce genre de jeu sans musique, avec uniquement les bruitages. La difficulté augmente très vite et certains passages sont à s'arracher les cheveux. Difficile d'arriver jusqu'au 3ème niveau sans perdre sa santé mentale ! Une vraie curiosité à découvrir si vous ne connaissez pas !
Avatar de l’utilisateur
Lord Paddle
Jeune Pad-awan
 
Messages: 64
Inscrit le: 21 Sep 2017, 10:25
Page Facebook: http://www.facebook.com/lordpaddle/

Re: THE INTRUDER (Atari ST)

Messagepar Shû Shirakawa » 21 Sep 2017, 20:50

J'adorais ce jeu. C'est l'un de mes premiers sur Atari ST (j'avais un STE 8) ) et j'en garde un excellent souvenir, le plus marquant pour moi étant le "bestiaire" dont les fameuses brosses à dent.
Currently playing: Detroit: Become Human (PS4) / Tales of Phantasia (PS)
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
 
Messages: 8792
Inscrit le: 29 Avr 2007, 11:28
Localisation: La Gias


Retour vers Blabla Général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)