[FANBOY INSIDE 126] Harrier Attack

Tranches de passions surtout rétro et surtout gaming, mais pas que. Alias "FBI" - si les fédéraux débarquent, c'est Yace qui a fait le coup.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Feyd
As du Slalom
Messages : 196
Inscription : 13 déc. 2006, 19:29

Image

D'aussi loin que je me souvienne, le tout premier shmup auquel j'ai joué n'était pas la version Amstrad d'R-Type mais un autre jeu bien plus obscure et d'une réalisation bien plus modeste, à savoir Harrier Attack.

Image

Harrier Attack est un jeu vidéo de type shoot them up développé par Durell Software et sorti en 1983. Le jeu est semble-t-il d'abord sorti sur Oric1 puis a été porté sur Sinclair ZX Spectrum et Amstrad CPC par Mike RichardsonNote 1.
Le jeu existe également sous le nom Harrier Attack!2, Exocet et Alerta Misiles3. Le joueur dirige un avion de combat Harrier au-dessus d'une île. La mission du joueur consiste à détruire les bâtiments et avions ennemis.
(source Wikipedia) A noter que le jeu existe aussi sous le nom ''d'Exocet'', fallait vraiment oser pour un jeu anglais! Mais avant d'évoquer le jeu en lui même je vais m'attarder sur ce que représente le CPC 464 pour moi.

Image

C'était dans les années 80, je vivais dans la petite commune de Maintenon en Eure et Loir, mes parents étaient enseignant et n'étaient pas encore divorcé. Un parent d'élève avait proposé à mon père de lui vendre un CPC 464 mais ce dernier n'étant pas intéressé, déclina l'offre (faut dire mon père était dans les travaux de la maison familiale et avait sans doute d'autres dépenses en tête), néanmoins quelques temps plus tard, le parent d'élève en question en fit don à mon père, sans doute avait il vraiment envie de s'en débarrasser. Le CPC 464 d'Amstrad fut mon entrée dans le monde des jeux vidéos si on met à part les premiers petits jeux électroniques portables.



Le CPC 464 a toujours été considéré comme ''l'ordinateur des pauvres'', ce qui est parfaitement assumé par la politique publicitaire d'Amstrad dans le sens où la marque visait un ordinateur familiale simple d'utilisation et accessible financièrement bien que limité au niveau de ses performances. L'ordinateur, bien que limité et fournit dans ce cas précis avec un moniteur vert monochrome représenté quand même un beau cadeau pour l'époque et mon père et moi nous sommes amusé sur pas mal de jeux, dont certains piraté sur la chaîne hifi du salon comme Manic Miner par exemple:

Image

Parmi ces jeux pirates nous y trouvions quelques jeux à la réalisation certes très limité (même pour cette machine) dont un  petit jeu de sous-marin en 2D dont j'aimerais bien retrouvé le nom (si ça vous parle n'hésitez pas à me le dire s'il vous plais, cela m'intéresse beaucoup!) et un jeu avec un petit avion, du moins c'est comme ça que je le désignais à l'époque, à savoir, Harrier Attack :

Image

Je me répète mais Harrier Attack un jeu à la réalisation modeste (ce qui ne veux pas dire que le jeu est mauvais loin de là!) mais c'est vrai que si on le compare au portage de R-Type sur la même machine par exemple on se rend mieux compte du faussé qui sépare les deux jeux:

Image

Mais revenons au sujet initial, à savoir mon tout premier shmup, Harrier Attack. Scénario assez simpliste vous vous en doutez, vous êtes aux commandes d'un Harrier britannique, vous décollez d'un porte avion dans le but de bombarder un territoire ennemi. Le jeu étant sorti en 1983 il est donc fort probable que celui s'inspire de la guerre des Malouines opposant l’Angleterre à l'Argentine, l'esthétisme du jeu nous y font d'ailleurs beaucoup penser, surtout si l'on prend en compte un de ses autres noms, à savoir "Exocet". 

ImageImage

Le jeu est assez simple concernant sa prise en main, une fois décollé du porte avion (ou porte aéronef pour les puristes des STOBAR et non pas des portes avions muni de catapultes, les CATOBAR comme notre Charles de Gaulle national). Le jeu opte pour un scrolling horizontal. Vous disposez de deux types d'armes, les missiles principalement utilisé pour le combat aérien et les bombes pour les attaques au sol (bien que les deux armes puissent être utilisé contre tout types d'unités et de bâtiments en fonction de la situation). L'avion est détruit dès qu'il est touché par un missile ou qu'il heurte quelque chose par contre il semble que cela soit aléatoire concernant la DCA (petites traces noire l'écran). Visuellement malgré que le jeu soit simple (on pourrait presque parlé de dinosaures si Space Invaders n'existaient pas) on comprend bien à quelles unités nous avons à faire et tout est parfaitement lisible à l'écran. Le niveau commence en pleine mer, puis à la campagne avant d'arriver en pleine ville où l'on peut s'en donner à cœur joie question bombardement d'installation militaires. D'un point de vu sonore le jeu s'en sort plutôt bien vu les moyens de l'époque et les limitations de sa réalisation, pas de musique mais des effets sonores parfaitement cohérent avec ce que l'on est en droit de s'attendre d'un univers militaire.



Le jeu a une petite particularité intéressante, à savoir les nuages où il sera possible de s'y cacher mais attention cela va dans les deux sens car vos ennemis le pourront aussi. Le jeu se termine lorsque le bombardement de ce qui semble être une île est terminé (quand vous avez fini le niveau quoi) et que vous devrez ensuite poser votre Harrier sur le porte avion avant de repartir vers votre prochaine mission. Je ne crois pas que le jeu dispose de fin, à vrai dire je ne peux pas vous en dire plus, mon Amstrad ayant à moitié rendu l'âme dans les années 90, je n'ai pas voir si le jeu disposé d'une véritable fin. Concernant mon CPC, plus rien ne s'affiche à l'écran, pourtant l'ordinateur s'allume et le courant passe toujours. Je dispose encore de cet ordinateur (je n'ai jamais pu me résigner à m'en séparer) mais je ne sais pas ce qu'il a (je n'ai aucune compétence dans le domaine). Un ami m'a légué son 6128 dans les années 2000 mais celui ci dispose d'un lecteur de disquette, je ne peux donc plus jouer à Harrier Attack qui est au format cassette.

Image

Harrier Attack est mon premier shmup mais aussi l'un de mes premiers jeux pirates, j'ai récemment pu acquérir pour une bouchée de pain un original, uniquement pour l'objet donc mais aussi d'une certaine façon pour rendre hommage à ce jeu qui m'a laissé un très bon souvenir dans les années 80 (qu'es-ce que j'aimerais aussi retrouvé ce petit jeu de sous-marin qui partagé la cassette pirate d'Harrier Attack!).

Image

Pour les fans d'aviation voici le Wikipedia du Sea Harrier (la version naval du Harrier):

Le British Aerospace Sea Harrier est un avion à décollage court et à atterrissage vertical (STOVL) et à décollage et atterrissage verticaux (VTOL), de reconnaissance et d'attaque. Il est le deuxième membre développé de la famille des Harrier. Il est entré en service dans la Royal Navy en avril 1980 sous le nom de Sea Harrier FRS1 et est devenu officieusement connu sous le nom de « Shar ». Inhabituel à une époque où la plupart des chasseurs de supériorité aérienne navale et terrestre sont grands et supersoniques, le rôle principal du Sea Harrier subsonique est de fournir une défense aérienne aux groupes de la Royal Navy centrés autour des porte-avions.

Le Sea Harrier sert dans la guerre des Malouines et la guerre de Bosnie-Herzégovine, opérant principalement à partir de porte-avions positionnés dans la zone de conflit. Son utilisation dans la guerre des Malouines est son plus haut fait et un succès important car il est le seul chasseur à voilure fixe disponible pour protéger la Force opérationnelle britannique. Les Sea Harriers abattent 20 avions ennemis pendant le conflit et deux sont perdus par des tirs ennemis. Ils sont également utilisés pour lancer des attaques au sol de la même manière que les Harriers exploités par la Royal Air Force (RAF).

Le Sea Harrier est commercialisé à l'étranger, mais en 1983, l'Inde est le seul opérateur autre que le Royaume-Uni après l'échec des ventes en Argentine et en Australie. Une seconde version mise à jour pour la Royal Navy est développée en 1993 sous le nom de Sea Harrier FA2, améliorant ses capacités air-air, sa compatibilité avec différents systèmes d'armes et doté d'un moteur plus puissant. Cette version est en fabrication jusqu'en 1998 puis l'avion est retiré du service par la Royal Navy en 2006. Le Sea Harrier reste en service pendant une décennie supplémentaire avec la marine indienne jusqu'à son retrait en 2016.


Image

(un avion que vous avez déjà vu dans le film True Lies pour ceux qui se souviennent de ce remake américain du film français "La Totale!")

Voilà, c'est tout concernant Harrier Attack un petit jeu sans prétention qui représente pour moi toute une époque, celle qui symbolise un peu mes débuts dans le monde du jeu vidéo et celui des shmups en particulier.
Image
Répondre