[FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Tranches de passions surtout rétro et surtout gaming, mais pas que. Alias "FBI" - si les fédéraux débarquent, c'est Yace qui a fait le coup.

[FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 20 Fév 2011, 23:05

Image

Ecrire un nouveau Fanboy Inside après le dantesque essai, que dis-je la gargantuesque profession de foi sur Shadow of the Colossus rédigée par Shadow Gallery est un véritable défi, alors je me lance. Et pour ce faire, il fallait trouver un thème aussi pantagruélique, c'est à dire un sujet qui suscite en moi une passion vraiment exacerbée.

J'avais bien pensé à écrire enfin mon amour immodéré pour Georges Brassens, mais devant le génie du troubadour Sétois, mon humble vocable aurait paru bien fade, même si je ne renonce pas à un jour vous présenter un essai convenable sur l'auteur du Gorille ou des Amoureux des bancs publics, j'ai donc résolu de coucher un petit texte sur un jeu qui pour moi a l'insigne honneur et privilège d'être le meilleur jeu de sa catégorie, et ce depuis des années. Et à tous ceux qui pensent que je vais à nouveau traiter de Super Aleste, je répondrai que j'ai déjà abordé le thème des shmups de Compile dans le tout premier volet de cette saga Fanboy Inside, que le monde nous envie...

BIENVENUE DANS CE FANBOY INSIDE consacré à SUPER MARIO WORLD !

Déjà, pourquoi un Fanboy Inside dédié à cet opus, et pas un Fanboy Inside dédié à tous les Mario (du moins avant le Super Mario 64) ? Tout simplement car cet opus est bel et bien mon préféré, de peu mais quand même devant l'extraordinaire Super Mario Bros 3.

Bon, il faut le reconnaitre, je suis un véritable zélateur du plombier italien, mais surement pas dans ses rôles d'athlète olympique aux côtés de Sonic, le rival d'hier, ou dans ces orgies pseudo-sportives qui font les beaux jours des consoles présentes. Non, non, pour moi, la seule véritable activité de Mario, c'est le sauvetage de princesse, qu'elle s'appelle Daisy, Peach ou Toadstool. Et même Pauline, bien que je ne sache point si la Pauline de Donkey Kong e^t le titre de princesse. Et à vrai dire on s'en cogne un peu, après tout, le fun était présent, intact, et trop rarement égalé...

Donc Mario est avant tout un garde du corps bien incompétent, ou alors Bowser et sa marmaille (ou fait, personne ne s'est jamais demandé qui était la mère des gamins Koopa ? Et le premier qui me cite la pitoyable fin du non moins décevant Super Mario Sunshine sur NGC qui veut que Bowser soit le fils de Peach, je lui rentre ses poings dans la bouche jusqu'à ce qu'ils ressortent par les oreilles, pigé ?

Ce quatrième volet fut donc appelé la plupart du temps comme "Super Mario 4", et aujourd'hui encore, ce numéro d'ordre est encore collé au jeu. Alors qu'il est foncièrement erroné ! Et dès 1993, je m'evertuai à corriger cette infame écart de numération : Super Mario World est en fait Super Mario 5. Oui, vous avez bien lu, Super Mario 5 ! Pourquoi ? Et bien, comptez : -Super Mario Bros, Super Mario 2 jap évélé en Europe en 1993 sous le titre évocateur de The Lost Levels, Super Mario Bros 2 (Doki Doki Panic à l'origine), Super Mario Bros 3 et enfin Super Mario World ! Les plus attentifs d'entre vous me diront dans ce cas que le Super Mario Bros 3 de la NES était donc le véritable Super Mario 4, et ils auront raison.

Le jeu fut de cette catégorie privilégiée qui disposa d'un pack à son effigie dès le lancement de la console.

Image

Et inutile de redire à quel point ce pack fut le début de mon gout pour le jeu vidéo et lança officiellement ma "carrière" de gamer depuis toutes ces années...Car vous avez tous lu le fanboy inside n°7, à l'évidence ! Sinon, vous ne savez pas ce que vous ratez...
Et puis après tout, c'était Mario ! Et le nouveau Mario sur la nouvelle console 16 bits de Nintendo, avant même d'avoir joué, on ne pouvait que fort légitimement présager du caractère historique du jeu en question. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que monsieur Miyamoto ne nous a pas pris pour des canards boiteux. Il y a des fois où je me demande si ce bienfaiteur de l'humanité a réellement mesuré l'ampleur du cadeau qu'il faisait au monde des jeux vidéo...Un peu comme Mallarmé à la poésie, Michel-Ange à la peinture et Georges Brassens à la chanson...

Allez, on aborde le jeu à présent.

Image

L'histoire est très simple : après avoir sauvé la princesse des griffes de Bowser dans Super Mario Bros 3, Mario, Luigi et donc la charmante donzelle décident de s'offrir un peu de vacances. Pour cela, ils choisissent une île tranquille, si tranquille que les dinosaures n'y ont pas encore disparu, d'où son nom : Dinosaur Island.
Mais ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que Bowser et son irritante marmaille les ont suivis ! Et devinez quoi ? Cette gourde de Peach a encore trouvé le moyen de se faire enlever comme un vulgaire otage français en Afghanistan ! Décidément, il est difficile de prendre des congés payés quand on trimballe une princesse dans ses bagages...
En déambulant dans l'île, les deux frangins découvrent un curieux oeuf, d'où émerge un sympathique dinosaure nommé Yoshi, qui, si l'on en croit la notice, fut cpaturé par Bowser ainsi que 7 de ses copains. Et devinez quoi ? Entre nos deux Italiens et le reptile va se créer une association, les uns cherchant ce boulet de Peach, et l'autre voulant sauver ses amis. Yoshi apprend aussi à Mario que l'île recèle moult trésors, dont une cape magique...Cape qui en fait va remplacer la feuille qui changeait autrefois Mario en raton-laveur.
Et vous voilà fins prêts à explorer votre lieu de villégiature ! Bienvenue dans Dinosaur Island, terre de Super Mario World !

Ce qui frappe d'emblée, c'est la totale refonte graphique de l'univers et du personnage de Mario. Et c'était à l'époque une constante, si l'on excepte le lien entre Super Mario Bros et The Lost Levels : Super Mario Bros 2 était différent, Super Mario Bros 3 également, et le style graphique de ce Super Mario World marque une nouvelle évolution.

Image

Les décors et les personnages sont nettement "arrondis" pour un effet très "dessin animé" qui s'éloigne du style très "NES" qui était celui du précédent volet. De même, les lieux visités fourmillent désormais de détails, notamment les niveaux souterrains et les divers châteaux et autres forteresses.
Mais le principal moteur du renouveau de Mario, c'est la non linéarité qui est ici poussée à son paroxysme. Reprenons le prédecesseur Super Mario Bros 3 : si certains stages pouvaient être accomplis dans un ordre au choix dans certains mondes, ces divers mondes s'enchainaient de façon très classique (Grass Land, Desert Hill, Sea Side, Big Island, The Sky, Ice Land, Pipe Maze & Dark Land), alors que dans l'île de ce volet, vous pouvez à tout moment aller d'un monde à l'autre, découvrir des zones cachées qui vous donneront des aperçus de ce qui vous attend, et même une quête parallèle, la Star Road puis les 8 niveaux de la Star Road Special, qui se veulent les 8 levels les plus corsés du jeu ...et ils le sont !

Image

Ici, on a une véritable impression de liberté qui accomplit le prodige de parfaitement respecter la légendaire progressivité de la difficulté dans Super Mario (ou tout au moins dans tout Mario qui se respecte, entendez que je fais abstraction de Super Mario Land 2 sur Game Boy qui prenait déciément trop de distance vis à vis de ce principe sacro-saint). On avait dès lors des lieux titanesques à explorer, lieux eux-même composés de niveaux bourrés de secrets...Et ô comble de la joie pour tous ceux qui aiment fouiller et se creuser les méninges, Super Mario World table énormément sur un aspect "puzzle" qu'il convient de détailler.

Vous vous souvenez des fantômes "Boo" de Super Mario Bros 3 ? Et bien comme on ne change pas une équipe qui gagne, ils sont de retour dans Super Mario World, mais sont beaucoup plus nombreux, à tel point qu'ils sont désormais des niveaux rien que pour eux, les "Ghost House". Ces stages ont pour particularité d'être de vrais casse -tête offrant pour la plupart plusieurs sorties, ces diverses sorties vous menant évidemment à des endroit divers du jeu ! Et pour arriver à débusquer ces portes de sortie, autant vous dire qu'il faut parfois chercher longtemps...
De même, les niveaux de la Star Road contiennent tous une sortie cachée qu'il vous sera indispensable de trouver si ne voulez pas resté coincé. Et enfin, idée de génie,, il y a deux mondes dans lesquels les niveaux eux-mêmes se dessinent comme autant de puzzles, Chocolate Island et Forest of Illusion, dans lesquels le nombre de pièces ou même le temps restant à la fin d'un stage peut vous ouvrir les portes vers un itinéraire tout nouveau...Franchement, cette idée est grandiose : comment refaire deux fois le même stage sans que le stage soit le même ? En jouant à Super Mario World.
Les plus vieux se diront que tout ceci était déjà présent dans Super Mario Bros avec les forteresse-labyrinthe ( stages 4-4, 7-4 et 8-4 si mes souvenirs sont bons)...

Image

En gros, et contrairement aux précédents volets, on construit véritablement sa progression dans Super Mario World. On est maitre de son destin, en sachant bien sur qu'il faut tout trouver pour prétendre avoir fini le jeu...Car s'il est possible de voir le générique de fin avec 55 niveaux accomplis, le jeu en comporte 96 (je reviendrai là-dessus plus tard !).

Bref, le jeu est effectivement tout un monde, le monde de Super Mario...le SUPER MARIO WORLD !

Bon d'accord, mais et le reste ?

Le reste ? Il est à l'avenant : c'est à dire d'une qualité absolument inouie et même inédite. Je passe sur les graphismes que j'ai déjà évoqués et les musiques dont il n'est encore que trop peu flatteur de dire qu'on les reconnait dès la première note pour aborder ce qui a toujours fait la grande force de Super Mario : les contrôles.

J'ai souvent dit que je ne croyais pas en la perfection (et souvent assené que par contre je croyais en la nullité !), mais avec Super Mario World, je reste interdit : et si c'était ça, la perfection ? Mario répond si bien aux commandes qu'on se demande qi on tient vraiment un pad entre ses ognes...Et pas plutot un jeu unique qui réagit à la pensée du joueur ! Tout est absolument fignolé pour offrir un plaisir de jeu optimal et exemplaire. Mario dispose de ses bonus usuels (enfins usuels avant Super Mario 64) : le champignon, la fleur, et peut voler avec une plume (les concepteurs ont du penser que c'était plus logique qu'une feuille). Mais outre ses actions "basiques" et un contrôle aérien sans le moindre reproche, Super Mario World est bourré de techniques diverses et variées. Pour reprendre Cyril Drevet "Quand on perd à Super Mario World, on ne peut que s'en vouloir à soi-même !".
Mario peut porter blocs, peut nager en tenant des blocs et peut même négocier des trajectoires aériennes les bras chargés ! Et tout ceci est merveilleusement exploité, avec parfois la nécessité de se livrer à de vraies alleés et venues pour user des blocs au bon moment et au bon endroit ! Notamment les blocs "P" hérités de Super Mario Bros 3, qui changent les pièces en blocs et inversement...Pratique pour créer des passages et se rendre accessibles des pans entiers du jeu ! Et dans cet esprit se trouvent les 4 "switch palace" qui modifient considérablement la configuration de certains stages...afin de vous ouvrir de nouvelles routes !

Image

Et Mario dispose désormais de deux types de saut, le saut normal fonction de l'élan qu'il prend, et le "spin jump" qui permet de rebondir sur certains ennemis sans prendre de dommages ou d'éliminer d'un coup des adversaires résistants !

Mais au-delà de cette jouabilité parfaite (le mot est lâché !), Mario trouve un nouveau compagnon : Yoshi ! Et il est difficilement imaginable à quel point ce dinosaure dont la descendance chez Big N sera importante apporte au gameplay.

Dans la version jap de SMB 3, deux impacts causaient la perte de Mario, là où la version PAL sortie en 1991 soit 3 ans après la version Jap et, chose amusante, un an après la version jap de ce Super Mario World, permettait 3 impacts. Cette honteuse discrimination (eh oh, les joueurs européens sont pas des lopettes, messieurs, et j'en connais un qui a fini la version jap de SMB 3 en une seul vie, en faisant tous les stages et sans warp zone je vous prie !) est ici finie, mais Yoshi vient apporter une bouffée d'air frais à ce plateau délice.

Yoshi est un personnage étonnamment travaillé pour ce qui n'est jamais que sa première apparition dans un jeu. Premier point : il est invulnérable. Quand il se fait toucher, il s'enfuit mais si Mario peut le rattraper, ce sera comme si rien ne s'était passé. Il peut également bouffer la majeure partie des ennemis et dispose d'action variables selon les adversaires qu'il aura préalablement gobés. Les carapaces bleues le font voler, les rouges lui donneront un jet de flammes, les jaunes le rendent pesant et capable de créer des tremblements de terre...Bref une vraie machine de guerre à votre service ! A noter que malheureusement, Yoshi est un peu trouillard, il n'accompagnera jamais Mario dans les châteaux, forteresses et Ghost house...

Yoshi peut également servir de plate-forme à retardement ! Grâce à lui, Mario peut atteindre des hauteurs vertigineuses et ainsi découvrir de nouveaux passages...Pour ce faire, il faut sauter, puis au moment où Yoshi est au plus haut, Mario peut s'en ejecter et encore gagner des hauteurs ! Un double saut unique dans les épisodes de Mario.
Exemple in-game : pour aller explorer le Lac de Limonade (Soda Lake), Mario devra passer sous le portail de fin de niveau (Cheese Bridge Area) et s'ejecter de Yoshi pour passer dessous ce portail, prendre son envol et atterrir devant le second portail...Un exemple de manoeuvre impossible sans son dinosaure vert !

Et Yoshi existe en plusieurs déclinaisons :vert certes, mais aussi rouge, bleu et jaune, que l'on découvre dans les levels de la Star Road. User des aptitudes de ces Yoshi est bien souvent la clé de la victoire, surtout dans les niveaux de la Star Road Special (Gnarly, Tubular, Awesome, Way Cool, Groovy, Mondo, Outrageous et Funky). Tubular est d'ailleurs à mon sens le stage le plus pénible du jeu, mais depuis que je sais et que j'ai réussi à le négocier avec le yoshi bleu, ce stage infernal est une promenade !
Attention sympathique des concepteurs, ceux qui réussiront à finir les 8 stages précités seront recompensés d'un message de félicitation : "YOU ARE A SUPER PLAYER" ! Merci, je sais...

Les boss sont les mêmes que dans l'opus précédent, mais doivent s'affronter selon des règles originales : pousser le boss dans la lave, lui sauter trois fois sur la tête (classique !), trouver le bon boss au milieu de deux imposteurs...Et à chaque niveau accompli, chaque boss vaincu vous donnera le droit de voir une petite scène souvent comique montrant un Mario décidément très en forme se débarrasser littéralement du château dont il vient de sortir victorieux...Le pied.
Ces boss sont en tous cas increvables, il reviendront dans New Super Mario Bros Wii...Décidément, la mauvaise herbe ne crève jamais, mais là je serai tenté de dire tant mieux !

Donc, qu'avons-nous là ? Un trésor de gameplay, de durée de vie et surtout une nouvelle preuve que Mario a réussi sa transition vers l'ère des 16 bits, pour moi la seule et unique ére dorée du jeu vidéo ! Avec tout ça, comment voulez-vous que je me retienne de dire que Super Mario World est le meilleur platformer de l'histoire, et l'un des 3 jeux les plus merveilleux jamais conçus ?

Et pour en finir, je me rappelle les crises de rire devant les noms des divers lieux à explorer...Donut Plains, Vanilla Dome, Chocolate Island, Sda Lake, Cheese Bridge...Des noms à donner faim !
Et la fin du jeu laisserait-elle supposer qu'une histoire d'amour entre Mario et la princesse est sur le point de naitre enfin ? Depuis le temps que ce pauvre Mario prend tous les risques...Regardez bien les feux d'artifice...

Le postérité du jeu est assurée par un logiciel également : Lunar Magic, qui permet à chacun, sans connaissances trop poussées en programmation, de coder soi-même son propre hack du jeu...Une tonne de versions à trouver ici !

Maintenant, deux précisions : il est souvent dit que le jeu comporte 96 niveaux, ce qui est une erreur ! Comme l'avait remarqué Wonder de Player One à l'époque, Super Mario World comporte en fait 96 sorties, mais réparties en 75 niveaux...J'avais moi-même compté à l'époque, car je trouvais curieux de voir mon compte de stages augmenter sans que j'aie trouvé un nouveau niveau...Mais un nouveau portail au sein d'un niveau déjà accompli !

Et pour terminer, je lance une polémique : pour moi, Super Mario World est et reste le dernier vrai Mario (avant les revival sur DS et Wii), car Yoshi's Island, sous-titré Super Mario World 2, était quand même un peu différent ("Mario Gaiden" ?) tout en étant évidemment excellent aussi, mais le passage à la 3D de cette série plus qu'aucune autre emblématique de la plate-forme 2D a été pour moi une rupture trop dure à avaler...Je reprends à nouveau Cyril Drevet, quoi !

Et si d'autres comme moi ont été victime de la rumeur qui voulait qu'il y eût en fait d'autres niveaux cachés dont Nintendo n'aurait révélé la présence qu'en 1994 à l'occasion de la sortie de Super Mario All Stars+ Super Mario World et du pack SNES "Mario Set", qu'ils se manifestent...Des heures et des heures de jeu pour ne rien trouver d'autre une fois le compteur à 96 ! Mais bon, des heures à Super Mario World, c'est obligatoirement des heures de plaisir...

Le jeu a très nettement inspiré ce qui devait être le meilleur platformer sur GB, Wario Land, et a eu droit à une réedition sur GBA, avec une fin différente cependant et un changement de couleur du monde à franchir une fois les 96 stages accomplis (sur SNES, il fallait "simplement" avoir franchi les 8 stages de la Star Road Special).

Ouf, j'ai fini mon laius. C'est toujours difficile de rendre hommage à une vraie légende, alors je préfère ne pas relire, j'aurai trop peur d'etre insatisfait...Sur ce, et c'etst pourquoi je vous laisse ce plaisir (ou pas) de lire et de me dire quoi que vous en pensez, messieurs !

SUPER MARIO WORLD, le platformer ultime et indispensable !

A bientôt pour la suite des Fanboy Inside , ici et nulle part ailleurs !

Image
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Disco*** » 21 Fév 2011, 08:55

:aaah:
Je ne suis pas un "hard-core gamer" à triturer les jeux pour en finir tous les niveaux cachés mais je me souviens du grand plaisir qu'il m'a procuré jusqu'à la vidéo de fin, même si je n'ai pas dû beaucoup chercher d'autres niveaux secrets...
Du bonheur pur ce jeu!
L'univers chatoyant, l'introduction réussie de Yoshi, les musiques, le gameplay, les couleurs, ... bref: un chef-d'oeuvre du jeu de plateforme, définitivement, qui m'offre toujours du plaisir les quelques fois ou j'y rejoue avec ma copine ou des amis!
:aaah:
Avatar de l’utilisateur
Disco***
Sniper Fou
 
Messages: 347
Inscrit le: 26 Mai 2010, 16:32
Localisation: France - 93
Page Facebook: https://www.facebook.com/falaix/photos_ ... 1482314776

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar tphi » 22 Fév 2011, 21:04

Juste BEST GAME EVER en excluant quelques RPG d'exceptions qui ne courrent pas dans la même catégorie (FFVI, BKOrigins...).

Très bien écrit, on sent la passion monter, très agréable à lire. Bravo !
Avatar de l’utilisateur
tphi
Joystick d'or 2016
 
Messages: 505
Inscrit le: 23 Jan 2010, 14:47
Localisation: I dwell amidst the abounding light of Heaven !

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Shadow gallery » 22 Fév 2011, 23:14

Toujours aussi agréable à lire et toujours aussi bien écrit , plein de rythme et d'humour à l'image du génial plombier !
N'ayant pas joué aux Mario à l'époque dorée de la nes ( j'ai découvert les jeux video sur le MSX ), c'est ce super mario world qui m'aura vraiment fait découvrir cet univers unique.
Un must have total sur lequel on revient inlassablement et cette nouvelle tranche de passion signé Yace nous invite à refaire une loooooooongue partie de ce monument de la plateforme.

Un grand bravo !
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Rugal-B » 23 Fév 2011, 01:22

Shadow gallery a écrit:( j'ai découvert les jeux video sur le MSX )

:love:
Avatar de l’utilisateur
Rugal-B
Radiant Silverpost
 
Messages: 1293
Inscrit le: 11 Août 2010, 12:42
Localisation: Nancy

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar M.Knight » 23 Fév 2011, 18:51

Super Mario World...décidément le meilleur des Mario 2D! (Meilleur que SMB 3 à mon avis) =D

Il y a pas mal de concepts intéressants, et celui qui m'a le plus plu est la map ouverte et non linéaire qui n'a à ma connaissance pas été reprise dans d'autres Mario 2D. les niveaux ont des décors variés et agréables, et sont très fun à faire. Il y a les pas trop durs du début, les stages Special bien corsés, les énigmes des Ghost House...
L'interaction avec la map est hyper jouissive, les secrets sont partout...

Bref, un F.I. très agréable à lire et un excellent jeu de plate-forme !
Avatar de l’utilisateur
M.Knight
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2053
Inscrit le: 24 Déc 2010, 11:28

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar NPI » 27 Fév 2011, 11:16

Super Mario World ... Quand je repense aux horreurs actuelles que sont les New Super Mario Bros., injouables, sans saveur, vraiment mauvais ... En comparaison de cette oeuvre d'art !
Quand j'y repense, la SuperNES a vraiment eu les heures de gloires du Mario, entre ce World et le second opus qui lui vaut pour moi le statut de deuxième meilleur jeu vidéo de l'histoire :love: .
Soyons plus pragmatiques maintenant, Mario World offre à l'heure actuelle tant de possibilités pour les rom hackers, ce qui a donné les lettres d'honneur au rom hacking : entre autres le Panic in the Mushroom Kingdom, l'horrible Asshole Mario, l'indescriptible Kumikyoku Nico Nico Douga Automatic Mario, les hardcore Pit of Despair et Super Skill World, des graphic hacks avec le GFX de Mario All-Stars ou Yoshi's Island, les possibilités sont infinies, du meilleur au pire, de la facilité à la demande de maîtrise démente, de l'automatic mario au musical automatic mario, on en a pour toutes les sauces, à tous les goûts et si l'on devait réunir tous les excellents hacks qui ont été faits il faudrait certainement plus qu'un DVD de 4.7 Go.

Et je plussoie le FI sur Georges Brassens, lâche-toi et ponds-nous ça très vite :)) .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Rugal-B » 27 Fév 2011, 23:36

Bon, et le 2 (Yoshi's Island), il vaut quoi alors? A quand un FI dessus? :D
Avatar de l’utilisateur
Rugal-B
Radiant Silverpost
 
Messages: 1293
Inscrit le: 11 Août 2010, 12:42
Localisation: Nancy

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 08:53

Rugal-B a écrit:Bon, et le 2 (Yoshi's Island), il vaut quoi alors? A quand un FI dessus? :D

Second best game ever, best platformer ever, je manquerais de mots pour en écrire un, je laisse cet honneur à un autre (et je retourne y jouer :) ).
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar tphi » 01 Mars 2011, 12:08

(je sais pas ou demander ca moi, j'vais essayer ici)

J'peux faire un Fanboy Inside sur Final Fantasy VI ? :))
Avatar de l’utilisateur
tphi
Joystick d'or 2016
 
Messages: 505
Inscrit le: 23 Jan 2010, 14:47
Localisation: I dwell amidst the abounding light of Heaven !

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Mickey » 01 Mars 2011, 12:08

tphi a écrit:(je sais pas ou demander ca moi, j'vais essayer ici)

J'peux faire un Fanboy Inside sur Final Fantasy VI ? :))
Of course !!!
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22288
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 07 Mars 2011, 04:26

Cette fois-ci, défi ultime relevé : 96 stages en une seule vie, sur un seul et même run de plus de 5 heures.

Image

Image

Donc ça nous donne :

Yace / Mario+Yoshi+Yoshis spéciaux / 2.580.600 / 96 stages / No miss.

J'ai failli casser ma série de survie sur Tubular et Way Cool, pour les autre stages de la Star World Special, un Yoshi permet de les franchir sans difficulté, et un Yoshi bleu peut même rendre des niveaux bien chiants comme Awesome aussi simple qu'un claquement de doigts.

Ce qui est amusant, c'est que je viens d'apprendre donc que le château de Bowser compte pour un niveau et pas deux (je pensais que Back door était un niveau à part entière), mais apparemment, en l'ayant simplement débloqué, le jeu considère qu'on fait 96 stages en passant par front door.

J'vais pouvoir aller fumer ma clope et dormir mes quatre heures, j'ai enfin fait le perfect run sur Super Mario World.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Shadow gallery » 07 Mars 2011, 13:33

:doh!:

Mais de quelle galaxie viens tu Yace ? :)

C'est dément...
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar UGO » 07 Mars 2011, 21:33

Bien joué !

J'essaie d'imaginer la joie des créateurs d'un jeu devant des exploits sur leur jeu par des fans qui en cherchent les moindres secrets et qui font vivre le jeu à fond et dans ce qu'il propose (qui a été imaginé par ses créateurs pour le joueur) et ce, même bien des années après la création et la sortie du titre. Ca doit être un réel plaisir pour le ou les auteurs d'un jeu de voir que des joueurs jouent à leur jeu encore et toujours en y découvrant des trucs qui ont été pensés et créés pour être trouvés en effet, et de voir des runs de folie sur leur jeu.

Je trouve ça excellent !
Avatar de l’utilisateur
UGO
Dieu de la Borne
 
Messages: 1768
Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:24

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 30 Mars 2011, 02:38

Il y en a des fanboys de ce jeu décidément.

http://www.youtube.com/watch?v=lNL7AdQ5 ... re=related

Honnêtement, j'adore, mention spéciale au piano et au batteur^^ Et même à tout le monde en fait !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 03 Avr 2011, 21:46

Et une petite chose : la plupart du temps, on parle de Yoshi au masculin. Or, après avoir assez mangé d'ennemis ou de baies, on peut le faire pondre des oeufs contenant des items pour Mario !

Or, si Yoshi pond, la logique voudrait que ce soit une femelle, non ? Alors pourquoi on en parle toujours au masculin ?

Yoshi est-il , serait-il un dinosaure hermaphrodite ?
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Rugal-B » 03 Avr 2011, 23:21

Comme Byrdo sans doute, en fait...
Avatar de l’utilisateur
Rugal-B
Radiant Silverpost
 
Messages: 1293
Inscrit le: 11 Août 2010, 12:42
Localisation: Nancy

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Vince2 » 03 Avr 2011, 23:25

yace a écrit:Et une petite chose : la plupart du temps, on parle de Yoshi au masculin. Or, après avoir assez mangé d'ennemis ou de baies, on peut le faire pondre des oeufs contenant des items pour Mario !

Or, si Yoshi pond, la logique voudrait que ce soit une femelle, non ? Alors pourquoi on en parle toujours au masculin ?

Yoshi est-il , serait-il un dinosaure hermaphrodite ?


Rien n'est moins sûre: Chez les hippocampes c'est le mâle qui porte les œufs! (heuu.. je crois :mrgreen: )
Image

Rage Against The Bullets Jeuvidéothèque Megadriver for ever Mon Blog: Dess'Note
Avatar de l’utilisateur
Vince2
Dieu de la Borne
 
Messages: 1929
Inscrit le: 12 Déc 2009, 17:44
Localisation: LYON

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 03 Avr 2011, 23:37

Mais l'hippocampe n'est pas un reptile...
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Ryz' » 03 Avr 2011, 23:52

Rugal-B a écrit:Comme Byrdo sans doute, en fait...
:aaah:
Vince2 a écrit:Rien n'est moins sûre: Chez les hippocampes c'est le mâle qui porte les œufs! (heuu.. je crois :mrgreen: )
ouai, mais qui proviennent d'une femelle... :P
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Hobbie » 03 Avr 2011, 23:55

Heu... attendez vous êtes quand même pas en train de chercher une quelconque logique dans l'univers de Yoshi, là ? :D
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
 
Messages: 5338
Inscrit le: 07 Fév 2010, 01:21
Localisation: Theâtre des Astres

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Ryz' » 04 Avr 2011, 00:06

Hobbie a écrit:Heu... attendez vous êtes quand même pas en train de chercher une quelconque logique dans l'univers de Yoshi, là ? :D
on cherche à en savoir plus sur le côté obscur de nintendo... :mrgreen:

(celui qui est fun, pas celui où on parle de royalties abusives ou de 3DS à l'autonomie minable & insultante quand on sait que nintendo prétendait , en se moquant de la psp à l'époque, que sur consoles portables, l'autonomie, c'est la vie ... :D )
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 04 Avr 2011, 00:24

Figurez-vous que j'ai déjà commencé à rédiger un petit article avec de hautes références sur ce sujet. :P
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Ryz' » 04 Avr 2011, 00:25

yace a écrit:Figurez-vous que j'ai déjà commencé à rédiger un petit article avec de hautes références sur ce sujet. :P
ben tiens moi au jus car ça m'intéresse! :D
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Vince2 » 04 Avr 2011, 14:55

Est on sûre que Yoshi est un reptile?
Image

Rage Against The Bullets Jeuvidéothèque Megadriver for ever Mon Blog: Dess'Note
Avatar de l’utilisateur
Vince2
Dieu de la Borne
 
Messages: 1929
Inscrit le: 12 Déc 2009, 17:44
Localisation: LYON

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar yace » 04 Avr 2011, 15:05

Il en a les caractéristiques (c'est un dinosaure avec une langue de caméléon). Aucun mammifère n'a une langue de ce type, hormis peut-être le tamanoir et le chanteur de Kiss.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar NPI » 04 Avr 2011, 16:25

Fermez-la fermez-la fermez-la fermez-la fermez-la fermez-la fermez-la fermez-la ...
On touche pas à Yoshi qui est mon personnage préféré (derrière Gimmick!) et dont Yoshi's Island est mon jeu préféré (derrière Guwange et Gimmick!).

D'ailleurs, même si c'est que dans Yoshi's Story, ma version préférée de Yoshi est la blanche, et vous :)) ?

Et n'oubliez pas que quand Yoshi dans Yoshi's Island mange des fuzzies (pas quand il les touche, mais quand il les avale) :? ... Il a des gaz et pas des oeufs (niveau "Touch Fuzzy Get Dizzy en anglais et "Cotonou prout-prout" ( :? ) en français) !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Ryz' » 04 Avr 2011, 18:31

@NPI : :D excellent!

d'ailleurs mon frangin aussi est fan, enfin j'imagine, car il a appellé son chat (magnifique chat qui + est) Yoshi! :charme:
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar NPI » 04 Avr 2011, 18:36

Je suis d'ailleurs content qu'Okami Den ne soit pas traduit (et j'emmerde les râleurs :p ). Je préfère avoir la langue originale qu'une traduction pourrie. Je dois avour que le "Cotonou prout-prout" m'a fait suer mais les traductions Françaises et les doublages sont toujours plus ou moins à chier :D .

Bon, et vous, votre Yoshi préféré, c'est lequel ? (Bientôt peut-être mon FI sur Yoshi's Story ?)
D'ailleurs, dans Yoshi's Story, le mauve, il existe vraiment :eek: ?
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 52] - Super Mario World

Messagepar Ryz' » 04 Avr 2011, 18:39

ben, je connais pô yoshi story & j'ai pas souvent vu les autres couleurs que le vert, sauf à la fin de super mario world il me semble... y'en a pas 1 violet? :charme: si oui c'est celui-là le plusse boôooo! :mrgreen:
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Suivant

Retour vers Fanboy Inside

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité