[FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Tranches de passions surtout rétro et surtout gaming, mais pas que. Alias "FBI" - si les fédéraux débarquent, c'est Yace qui a fait le coup.

[FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 14:02

Sunsoft, chef-d'oeuvre et deux dans le même titre, ça devrait d'ores et déjà mettre la puce à l'oreille de ceux qui connaissent ne serait-ce qu'un peu cette société. Sunsoft (sans doute abéviation de Sun Software, le logiciel ensoleillé ?), fondé en 1971 par une division avec Sun Electronics, s'est fait des lettres d'or dans le jeu vidéo, et même si les deux chefs-d'oeuvre que je vais présenter sont hélas quasiment inconnus du grand public, ils n'en demeurent pas moins des jeux qui font pour moi partie du Panthéon du jeu vidéo, des meilleurs ayant jamais été créés.
Sunsoft a créé un patrimoine vidéoludique à lui tout seul ( http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_ga ... by_Sunsoft ) à toutes époques et de tous genres. Et je vais vous présenter là ceux qui sont pour moi les meilleurs jeux de cette société, de véritables "hidden gems" qui pourtant n'ont eu qu'un succès relatif.

Bienvenue dans ce Fanboy Inside dédié à deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft !


1992 : L'apothéose


Image

Super Aleste. Nexzr. The Addams Family. Cadillacs and Dinosaurs. Fatal Fury 2. Ecco the Dolphin. Final Fantasy V. Kirby's Dream Land. Kid Chameleon. Mega Man V. Mortal Kombat. Ninja Gaiden MS. R-Type Leo. Recca. Risky Woods. Sonic 2. Super Mario Kart. Super Mario Land 2. Thunder Force IV.
Tous ces hits sont sortis la même année, en 1992, au moment où, sur une console vieillissante qu'est la NES, sortait un jeu que l'on aurait qualifié de banal si l'on ne s'était fié qu'aux titres sortis cette année-là et celle d'avant. Et pourtant, ceux qui l'ont acheté ne l'ont pas regretté et vous le diront : Gimmick!, un des meilleur titres des 90'.

L'histoire commence dans la maison d'une petite fille : c'est son anniversaire, tout le monde est joyeux, et la petite fille ouvre le cadeau, THE cadeau. Qu'apparaît dans la boîte ? Un joli Gimmick!, tout mignon, tout frais, tout joli, bref, c'est génial, la petite fille ne joue plus qu'avec son nouveau cadeau. Et c'est là que le bât blesse. Elle délaisse totalement ses autres jouets, et évidemment, ils deviennent jaloux ; c'est ainsi qu'ils décident de capturer la petite fille et de l'envoyer dans leur monde de jouets. Gimmick était là, et à ce moment, il décide lui aussi de partir dans le monde des jouets sauver son amie perdue.

Image

Premier passage-spoiler, décidez ou non de le lire : le jeu s'organise sur six niveaux, chacun contenant un endroit caché où se trouve un trophée ; ces endroits sont extrêmement difficiles à accéder, ce à partir du stage 4. Si on termine le jeu sans jamais avoir perdu et en ayant tous les trophées, alors se débloque le dernier niveau caché, vide de tout ennemi ou piège malfaisant, jusqu'au boss de fin, comparable aux TLB de certains shmups, par sa difficulté que ce soit pour y accéder ou bien simplement pour le battre. Vous aurez donc la bonne fin : Gimmick va sauver la fillette, la ramène chez elle et regardent tous les deux par la fenêtre la ville où ils habitent puis vient le générique de fin. Sinon, vous avez la bad ending, Gimmick se sauve mais repense toujours à la fillette prisonnière du monde des jouets ... Retournez donc la sauver !

Image

Gimmick! est un jeu unique, un platformer dont il n'existe aucun équivalent, aucun égal, aucune suite, un jeu seul. Son gameplay mais surtout son ambiance le font passer au-dessus de tous les autres jeux. Et pour cause : pour un meilleur rendu graphique et sonore, une puce a été ajoutée à la cartouche, à la manière de Super Aleste. Et autant vous dire que même Super Mario Bros. 3 n'a pas un rendu aussi beau que Gimmick!.
Première chose qui fascine : la grande majorité des pièges et ennemis ne se retrouvent qu'une seule et unique fois dans le jeu. Vous ne retrouverez donc pas les renards du stage 2 ailleurs, pas les rondins, pas le dinosaure rose, pas les ptérodactyles, pas l'ennemi avec une couronne sur une autruche, pas les oiseaux du stage caché qui s'envolent quand on passe près d'eux, rien, chaque piège est presque unique. Ainsi donc, un ennemi vivant dans la neige ne peut être rencontré ailleurs, puisqu'il vit dans un monde glacé. Le jeu suit une logique et une cohérence que presque aucun jeu n'est arrivé à égaler.

Le gameplay est simple et tellement efficace : Gimmick charge une étoile (ou un item avec une combinaison de touches) sur sa tête, et peut la lancer en relâchant. Cette étoile peut toucher les ennemis, mais aussi - ô grande nouveauté - être chevauchée par Gimmick pour ensuite sauter, passer des passages difficiles ou bien simplement accéder à des areas cachées. Et cette demande de maîtrise quasi-parfaite rend ce jeu terriblement dur, quant aux boss, ils sont simplement invraisemblables de difficulté et très rares sont les personnes qui ont jamais passé le stage 4. Les timings sont calculés au millième de seconde près et vous devez maîtriser parfaitement le gameplay pour avancer dans le jeu.

Image

Autre nouveauté : Gimmick n'est pas blessé quand il va sur un ennemi : il le chevauche, normalement, et peut donc librement lui tirer des étoiles dessus sans trop s'inquiéter. Cela permet des extensions de galepmay incroyables quand elles sont bien maîtrisées : on peut pousser un ennemi que l'on "chevauche" à tomber dans le vide et, au dernier moment, sauter pour accéder à la plate-forme qui aurait demandé un très grand détour pour être accessible autrement. On peut aussi marcher sur un boulet de canon à pleine vitesse pour accéder à une area cachée (dur dur, le timing !), voler le véhicule de l'ennemi et même tirer avec lors de la poursuite dans le stage 4, chevaucher une étoile pour passer une grande partie d'une phase de plate-formes difficile, et j'en passe, les possibilités sont immenses et le gameplay demande du temps pour être maîtrisé.

Gimmick! est donc l'un des rares jeux qui demande une telle utilisation poussée du gameplay et de ses extensions, les boss et mini-boss vous demanderont beaucoup de courage pour les battre. Les graphismes sont mignons et splendides, le top du top de la NES, les musiques et sons sont presque meilleurs que sur SuperNES, c'est un des meilleurs jeux jamais sortis, alors foncez, essayez-le absolument !


Renouveau portable


Image

Dix mois après l'apothéose ultime de Sunsoft est sorti une autre perle, également passée presque inaperçue, sur une console où florissaient des jeux tout aussi bons les uns que les autres, à l'image de la NES : la Game Boy. Ainsi naquit Trip World, considéré par beaucoup de gens comme la suite de Gimmick!, ou bien comme sa version "mini, portable, allégée et plus facile" (et 0% de matières grasses). En réalité, même si la patte de l'illustre Tomomi Sakai se montre bien dans ce jeu, l'histoire et le contexte de Trip World n'a rien à voir avec le génial Gimmick!.

L'histoire se déroule dans le Trip World, un monde paisible et accueillant où les Shabubu vivent. Les Shabubus sont une race d'êtres à part, dont le héros sera dans ce jeu un dénommé Yacopu. Il habite avec son grand-père dans le Mount Dubious (Mont Dubious) où se trouve la "Maita Flower", une fleur de la paix qui a des pouvoirs étranges, gardée par le grand-père de Yacopu. Un jour, des créatures sombres, méchantes et ténébreuses s'en prennent au grand-père, le capturent et volent la fleur de la paix.
Cette fleur étant volée, les pauvres habitants du Trip World deviennent fous : la paix a disparu. Pour sauver son monde, Yacopu se lance alors courageusement à la recherche de la Maita Flower.

Avertissement : ce paragraphe raconte la fin de l'histoire, si vous ne voulez pas le lire, passez outre.
Le combat final se fait contre The King of Mirror Land, le grand méchant de l'histoire ; mais avant cela, durant tout le jeu et particulièrement le dernier stage, vous affronterez tous ses vilains disciples plus méchants les uns que les autres. Le combat final se fait contre The King conduisant un robot qui essaiera de vous avoir à tout prix. C'est sans compter sur votre courage (et celui de Yacopu) qui vous permettra de triompher. Là, vous vous rendez compte que le King of Mirror Land est lui-aussi un Shabubu, et qu'une fleur d'origine étrange est venue le posséder et l'a poussé à faire du mal à ce monde. Lors de cette révélation apparaît la Reine, qui avait gardé la Maita Flower, et la rend au grand-père de Yacopu, qui lui-même la replace dans la montagne et restaure la paix dans le Trip World. Le Roi redevient un gentil.

Image

Je disais il y a peu que Trip World gardait la patte de son illustre prédécesseur, et on remarque très vite pourquoi : le style graphique vient en premier, le scénario simple mais touchant, et surtout les innovations incroyables et les ennemis et autres choses qui n'apparaissent quasiment qu'une fois dans le jeu.
Si Gimmick! offrait d'énormes possibilités en permettant de marcher sur presque tout : les ennemis, les boulets de canon, son étoile, Yacopu quant à lui n'est jamais touché par un quelconque ennemi dans sa forme basique. En effet, chaque ennemi a un fonctionnement d'attaque bien propre à ce jeu : certains ne blessent Yacopu que lorsqu'ils décident d'attaquer (avec leur pied, leur derrière, envoi d'un objet, etc.) : les boss utilisent ce fonctionnement (vous pouvez toucher les boss et autres ennemis partout, dessous, dessus, sur les côtés, sans se faire mal !), d'autres sont inoffensifs jusqu'à ce que Yacopu les attaquent (je parlerai des attaques de Yacopu plus tard), alors ils peuvent se mettre à devenir agressifs et à blesser Yacopu. Chose incroyable : strictement aucun ennemi ne meurt en étant touché une fois, il faut en effet pour chaque ennemi le blesser plusieurs fois pour qu'il disparaisse.
Le fait que Yacopu puisse toucher les ennemis partout laisse libre cours à des délires physiques incroyables et uniques : il peut les pousser, les faire tomber, les mener dans des areas voisines, et lorsqu'il saute en dessous d'un ennemi, c'est l'ennemi qui saute plus que Yacopu ! Ces délires de liberé permettent donc de pousser des ennemis sur des piques pour sauter sur eux sans se faire toucher ou encore les envoyer dans une autre area pour s'en débarrasser, très utile pour les mini-boss.

Image

Yacopu a comme atout majeur les transformations. Il a en effet trois "états de transformation" disponibles par défaut : le normal où il est ... normal, Yacopu peut sauter, taper avec son pied et c'est tout ; le poisson qui permet de nager (mais pas d'aller hors de l'eau, car oui, il y a des underwater areas) et de tirer des bulles d'eau devant lui (Yacopu peut aller dans l'eau en transformation normale, mais il ne peut pas passer certains passages) ; et enfin l'oiseau qui lui permet d'à peu près voler, mais pas d'aller dans l'eau. Ces transformations peuvent se faire à out moment avec des combinaisons de touches. Cependant, Yacopu peut également ramasser des objets qui lui permettront de se transformer instantanément et pour une durée limitée en certaines formes, par exemple une balle qui rebondit très fort, un mini-Yacopu, un Yacopu qui attaque avec sa queue allongée et surtout, un Yacopu avec une fleur sur la tête, tirant des graines qui pacifisent temporairement un ennemi (il devient alors immobile et inoffensif pour un certain temps). Et comme je le disais, le souci du détail est très présent car la plupart des animations ne sont utilisées qu'une fois dans le jeu (le boss chat du stage 5 qui ouvre sa cape et laisse découvrir trois petits chats à vaincre, ou encore les chats qui tapent dans la balle quand on est transformé en celle-ci ...).

Dans sa globalité, le jeu est très facile à l'inverse de son prédécesseur, sauf le dernier stage, le 5, qui enchaîne des mini-boss, des ennemis vicieux et des boss (la quantité de boss dans ce niveau est vraiment impressionnante) et les attaques "tête chercheuse" couplées à la relative lenteur de Yacopu donnent un peu de fil à retordre qund on ne connaît pas bien les schémas d'attaque des boss. Comme dans les Castlevania, quand on sait comment s'y prendre, c'est facile. Le fait que les ennemis ne nous blessent pas quand on les touche participe grandement à l'originalité mais surtout à la facilité du jeu. Trip World est donc une expérience unique, un des meilleurs platformers que je conseille à tous et sans modération. La Game Boy n'a pas fini de nous fasciner ...


Ce n'est pas fini !


Sunsoft a également réalisé beaucoup d'autres excellents jeux, entre autres l'original Blaster Master, Journey to Silius, le difficile The Wing of Madoola, les Batman, le très intéressant Ripple Island ... Presque que de la NES donc, même si Sunsoft a réalisé quelques bons trucs sur Game Boy (outre Trip World) et le notable Zero the Kamikaze Squirrel sur SuperNES.
Notons également la présence des "Memorial Series : Sunsoft" sur plusieurs volumes contenant lesdits Gimmick!, Journey to Silius, Ripple Island, The Wing of Madoola, Blaster Master ... Mais pas Trip World :( . Pour ceux que cela intéresse, ces compilations sont sorties sur Playstation 1, pour plus d'informations : http://en.wikipedia.org/wiki/Memorial_Series .

Bonus : voilà les quatre meilleures vidéos de YouTube, un longplay avec des annotations de Gimmick!, attention : spoilers inside !
http://www.youtube.com/watch?v=zYcf2yUgblc
http://www.youtube.com/watch?v=BzsA3ziEIuQ
http://www.youtube.com/watch?v=DoznFNKFM1E
http://www.youtube.com/watch?v=0QH_pdDy95Q

J'espère vous avoir donné envie de jouer à ces deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft ;) !
Dernière édition par NPI le 28 Fév 2011, 15:12, édité 2 fois au total.
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar yace » 28 Fév 2011, 14:35

Content de voir que ces deux jeux t'ont plu. Et te motivent au point de partager ta passion ici !

Merci de ce FBI 55 !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Shadow gallery » 28 Fév 2011, 14:55

Vous parliez assez souvent de gimmick dans d autres sections du forum et je ne m imaginais pas du tout un jeu de plateforme mais plutot un puzzle, quoi qu il en soit je vais m y essayer car ça l air bien sympathique et l histoire de la puce sonore m a fait penser a la puce SCC des cartouches konami sur MSX.

Le jeu n existe qu en japonais ? Ou en pal peut etre sous un autre nom?
En tout cas je me rend compte que la family computer etait bien garnie en version jap, et que je suis passe completement a coté ( sauf les classiques castlevania/ zelda ect....).

Merci bien pour ce fanboy inside qui m aura fait decouvrir de nouveaux jeux .
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 15:00

Shadow gallery, il existe en PAL oui, mais je crois qu'en version Scandinave, c'est le jeu NES PAL le plus rare :/ . Mais même en émulation, teste-les, tu ne seras pas déçu ;) .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar yace » 28 Fév 2011, 15:01

Gimmick! est sorti sous le nom de Gimmick! sur Famicom et de Mr.Gimmick à sa sortie en Scandinavie un an après il me semble. Ce jeu n'a fait l'objet que d'une distribution quasi confidentielle, ce qui en fait aujourd'hui une des cartouches les plus cotées de la console.

C'est l'émulation qui lui a rendu une nouvelle jeunesse.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 15:03

Comme le donnez-moi-2500-dollars Recca :) .


Et Trip World est aussi une petite merveille, the must de la Game Boy !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Shadow gallery » 28 Fév 2011, 15:04

Oui, je vais le tester ce soir sur virtualnes et j ecrirais ici meme mon impression.
Merci pour l info !!!! Je vais laisser tomber la version scandinave ! :)
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 15:05

Au pire il y a les Memorial Series : Sunsoft (le volume 6 je crois) qui contient Gimmick ;) .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Shadow gallery » 28 Fév 2011, 15:12

Ps2 ps1 ?

Pas tres calé au niveau des jeux sunsoft je dois dire, je me souviens d,un jeu de baston que j ai sur saturn ( oublié le titre , mais etait assez delirant avec une espece de gros lapin) et surtout de l adaptation de nicky larson sur nec pc engine estampillée sunsoft !!!!! Dommage qu il n est pas ete traduit .
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 15:14

PS1 la compil' Sunsoft ;) .
Et dans un des jeux de baston de Sunsoft, Yacopu apparaît comme un mini-boss ! C'est le jeu Galaxy Fight : Universal Warriors, d'après Wikipedia ;) .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar yace » 28 Fév 2011, 15:17

Sunsoft a aussi créé de vraies merveilles sur NES comme Batman ou encore Gremlins 2. Sur GB, Batman est également excellent, mais vous avez tous lu le FBI 24, donc vous le savez déjà !

Gremlins 2 GB...Mmmmm...le jeu est techniquement correct, mais la vache qu'il est dur...une difficulté qi lui ôte tout son charme...Mais qui plaira aux masochistes comme NoPseudoIdea :P

Sunsoft était d'ailleurs réputé pour ses musques. Parmi les plus belles entendues sur 8 bits. Un éditeur très méconnu à mon sens.

Des jeux de plates-formes plutot ardus d'ailleurs, Batman ou Gimmick! le montrent !

Sur GBC, ils ont sorti Project S-11, qui au contraire était un shmup plutot facile. Etonnant de la part d'u éditeur qui manifestement sait comment grever ses jeux d'une durée de vie élevée pour cause d'âpreté sauvage.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 28 Fév 2011, 15:22

Gremlins 2, connais pas, vais essayer :)) .
Et oui, l'OST de Gimmick! est splendide (les musiques de l'intro, stage 1 et good ending :charme: ) et celle de Trip World tout autant :) .
Dommage, leurs shmups ont pas été extraordinaires. Leurs platformers, en revanche, qu'ils sont durs (outre Gimmick, Journey to Silius et The Wing of Madoola, rhaa !) :eek: .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Shadow gallery » 28 Fév 2011, 15:28

Galaxy fight !!!! Exact, il ne m avait pas marqué plus que ça.

Je vais regardé tout ce que vous avez mentionné en commençant par gimmick !
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Shadow gallery » 01 Mars 2011, 12:03

J ai essayé malheureusement assez rapidement gimmick et vraiment une excellente surprise, fluide, rapide, nerveux et tres addictifs, ça m a fait penser a luiqid kids sur nec mais en mieux, on a du mal a croire qu on est devant une nes.
Mais c est dur !!!! Je crois que mon niveau " correct" d antan en plateforme a considerablement baissé, bref un exellent jeu, et merci a vous pour la decouverte.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7099
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 01 Mars 2011, 12:26

Très difficile en effet, surtout quand on veut maîtriser le gameplay entier, mais je l'ai déjà assez dit :) . Bonne chance et persiste ;) !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar rising thunder » 01 Mars 2011, 21:53

Sunsoft fait partie des développeurs que j'apprécie énormément,notamment pour leur adaptations souvent réussites(Batman).

Après le surprenant Journey to Silius,voilà que j'apprends l'existence deux autres monstres sacrés de la plate-Forme...merciiii :envie:

Le Trip World me fait vachement tripé,vous avez vu le scrolling des nuages et cette musique... =]

http://www.youtube.com/watch?v=YZFS_FZQ7T0
http://www.youtube.com/watch?v=uJTXdMWu ... re=related

Faudrez que je pense a choppé le Waku Waku Seven moi...hummm.
Image
Avatar de l’utilisateur
rising thunder
Counter Stop
 
Messages: 7927
Inscrit le: 09 Nov 2003, 16:32
Localisation: toulon 2036

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 02 Mars 2011, 08:23

Les OST de Gimmick et Trip World sont purement des masterpieces. Le meilleur du meilleur sur NES (avec Makaimura =] ) et sur Game Boy.
Mes développeurs favoris, ils sont sept : Nintendo, Cave, Sega, Naxat Soft, Sunsoft, Raizing et Capcom (Irem et Konami, mais eux c'est que pour R-Type, Gradius et Silent Hill :) ). Si vous voulez des masterpieces à tour de bras, cherchez des infos sur ces sept compagnies, y'a (presque) que du bon.
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 06 Mars 2011, 12:17

J ai essayé malheureusement assez rapidement gimmick et vraiment une excellente surprise, fluide, rapide, nerveux et tres addictifs, ça m a fait penser a luiqid kids sur nec mais en mieux, on a du mal a croire qu on est devant une nes.

Incroyable, mais Shadow, tu m'a fait découvrir un jeu que je vais m'empresser de tester ! Liquid Kids sur PC Engine, c'est du Gimmick!, un peu moins bien mais qui a l'air simplement génial :)) !
Ecoutez-moi cette musique, on dirait pas l'intro de Gimmick!, par moments ?
http://www.youtube.com/watch?v=lIQEAMADjA4

Shadow, si tu as encore des souvenirs de bons jeux NEC comme ça, dis-le moi :)) !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar yace » 06 Mars 2011, 12:37

Taito a pondu une batterie d'excellents jeux. Liquid Kids, certes, mais il reste aussi de grands classiques, comme Don Doko Don, Rainbow Islands, Bonze Adventure, Parasol Stars...
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar NPI » 26 Avr 2011, 10:05

J'ai enfin réussi à éclaircir le système de transformations de Trip World. Il répond à quelques règles fixes. Il y a d'abord deux types de transformations :

- Les transformations disponibles par défaut et activables à tout moment. Elles sont au nombre de trois :
-> Oiseau, s'obtient en faisant la combinaison Haut + B quand on est en "Normal". Cela permet de voler dans une direction déterminée.
-> Normal, s'obtient en faisant la combinaison Bas + B quand on est en "Oiseau" et Haut + B quand on est en "Poisson". C'est Yacopu par défaut.
-> Poisson, s'obtient en faisant la combinaison Bas + B quand on est en "Normal". Cela permet de nager sous l'eau et de tirer des bulles.

- Les transformations disponibles grâce à des power-ups. Les règles sont :
-> Chaque transformation a un temps limité.
-> On peut combiner deux transformations obtenues via des power-ups, en ramassant d'abord un power-up, puis un second, mais pas trois ou plus. Si on a déjà combiné une transformation, chaque power-up supplémentaire n'influera PAS sur la transformation actuelle, elle restera telle quelle, mais durera plus longtemps, et ce à chaque power-up ramassé.
-> De même si on ramasse deux power-ups les mêmes, cela prolongera juste la transformation simple actuelle. On peut quand même combiner avec un autre power-up.
Pour résumer tout cela, on a trois power-ups A, B et C. Les autres lettres sont des combinaisons de transformations. Chaque exemple est à part et n'a pas de lien avec les autres.
A = Transformation A
=> C'est normal, je prends un power-up qui me transforme
A+B = Transformation D
=> Je combine deux power-ups pour créer une combinaison
A+C = Transformation E
=> Autre combinaison.
A+B+C = Transformation D
=> J'ai la combinaison A+B, le C en plus n'influe pas et donc prolonge juste la transformation.
A+B+B = Transformation D
=> Pareil, le B en plus n'influe pas, il prolonge simplement la durée de la tranformation.
A+B+C+C+C+B+A+C (impossible, mais c'est un exemple) = Transformation D
=> Pareil, les 4 C, le B et le A en plus prolongent la durée de la combinaison A+B.
A+A = Transformation A
=> On ne peut pas combiner deux power-ups les mêmes, la transformation B s'effectue donc, puis se prolonge grâce à l'autre power-up.
A+A+B = Transformation D
=> Prolongement du A, puis on croise un power-up B, donc on se transforme.
A+A+A+A+A+B = Transformation D
=> Pareil.
A+A+A+A+C+B = Transformation E
=> Pareil, puis prolongemeent avec le B.
Pigé ? :D
Je ferai un tableau pour montrer toutes les transformations possibles.


- Enfin, des règles importante concernant les liens entre transformations disponibles par défaut et transformations disponibles par des power-ups :
-> La transformation via les power-ups est TOUJOURS prioritaire. Donc, si je suis transformé en Oiseau, Normal ou Poisson et que je chope un power-up, je me transformerai selon le power-up. Et inversement, si je suis transformé grâce à un power-up, je ne me transformerai pas en Oiseau/Normal/Poisson avec les combinaisons Bas/haut + B. Il faut attendre la fin de la transformation.
-> A la fin d'une transformation obtenue via un power-up, on est transformé en Yacopu "Normal".
-> A la fin de chaque niveau, les transformations obtenues avec des power-ups se suppriment.

Voilà :)) !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar PsyKoTine » 05 Août 2011, 00:07

Waku Waku 7 reste pour moi LE chef d'oeuvre de Sunsoft :P ;)
"Shoot the girl first !!!"
Avatar de l’utilisateur
PsyKoTine
Radiant Silverpost
 
Messages: 1457
Inscrit le: 19 Juil 2007, 13:02
Localisation: Lyon

Re: [FANBOY INSIDE 55] Deux chefs-d'oeuvre de Sunsoft

Messagepar Yoshikroot » 18 Mars 2013, 20:21

Bonjour,

je suis navré de déterrer un topic plus profond que l'himalaya à l'envers, mais là ma surprise est totale. Je ne m'attendais pas sur un forum dédié au shmup non seulement à trouver autant de topics sur des jeux très variés, mais surtout à trouver des textes très complets sur MR GIMMICK le meilleur jeu de plateforme du monde avec Yoshi's island. :D
Je ne savais pas qu'il existait un autre représentant de l'espèce des fanatiques de Mr Gimmick dans notre petit pays. :) En tout cas félicitations pour ces pavés sur ces deux fantastiques jeux, tu rend largement honneur à ces chefs d'oeuvres, ces oeuvres impérissables, ces monuments transcendants, ces bombes des 90. (tu as un peu oublier quand même de préciser la baffe graphique qu'est Trip world sur le plan technique pour de la game boy, même si ça saute aux yeux :P) Dans 50 ans, j'y jouerais encore. (via émulateur de toute évidence, je ne pense pas que les exemplaires du jeu seront encore en état de marche d'ici là bien que je l'espère de tout mon coeur)
Vive ce classique de la NES et du jeu vidéo. :)
Yoshikroot
Insert Coin
 
Messages: 1
Inscrit le: 16 Mars 2013, 20:39


Retour vers Fanboy Inside

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité