[FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Tranches de passions surtout rétro et surtout gaming, mais pas que. Alias "FBI" - si les fédéraux débarquent, c'est Yace qui a fait le coup.

[FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 11:10

Image

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Manchot est un nom vernaculaire désignant en français des oiseaux marins de l'hémisphère austral, incapables de voler à cause de leur adaptation à la vie aquatique. Ce terme désigne spécifiquement plusieurs espèces de la famille des Spheniscidae à laquelle appartient aussi les gorfous ou « manchots à aigrettes ».

Les ailes des manchots, devenues inutilisables pour le vol, à la différence de celles de leur cousin les pingouins se seraient, par contre, merveilleusement adaptées à nage et à la plongée : le Manchot papou peut atteindre 35 km/h à la nage (contre 9 km/h pour le meilleur nageur olympique) et le Manchot empereur peut plonger à plus de 520 m pour rechercher de la nourriture, soit le record absolu chez tous les oiseaux.


Image

Stop ! Ne zappez pas, non ! Je n'ai pas perdu la boule, du moins pas encore. Je ne me lance pas dans une étude ornithologique dans le but de l'envoyer à France 5 pour un énième docu animalier et encore moins de proposer une suite au peuple migrateur, rien de tout ça. J'ai bien l'intention de rester le temps de quelques lignes dans notre sphère vidéoludique chérie où se promènent sprites colorés, pixels, et moult sons si agréables à nos esgourdes.
Amis joueurs invétérés et exigeants, vous qui avez un passif ludique qui demeure une énigme pour les gens lambda. Vous qui avez sacrifié de belles ballades dominicales en forêt et les réunions familiales pour faire la peau d'un immonde boss qui a pourri vos soirées, si je vous dit promptement 3 lettres capitales MSX et une mascotte originale, attachante qui est née au Japon. Si je vous dit palmipède noir ou bleu selon les apparitions ... ça y est ??? Nous y sommes ? Alléluia !!!

Je me souviens d'une journée d'automne de 2010 lorsque je décidais de m'inscrire sur Shmup.com, mais bon sang, quel avatar choisir ? Une mascotte ? Ok, mais laquelle ?
C'est marrant comme Pentarou m'est apparu comme une évidence, après avoir passé tant d'heures sur Antarctic Adventure et Penguin Adventure c'était ce drôle d'oiseau qu'il me fallait : Un physique rigolo et peu avantageux, une bonne bouille et un petit quelque chose du clown attachant, une pincée de Buster Keaton et de Chaplin ( Faut voir quand Pentarou trébuche sur un obstacle ou se prend un rocher en pleine poire).


C'est au début des années 80 que la firme nippone Konami décide d'inonder de jeux innovants les supports électroniques de loisirs domestiques et le MSX n'y échappe pas ; mieux, cet ordi familial va devenir la plateforme privilégiée de bon nombre de jeux Konami qui deviendront de grands classiques ( ces mêmes titres paraîtront également pour la plupart sur la Famicom/Nes ).
Mais à l'instar de Castlevania et de Metal Gear, c'est bien le MSX qui va accoucher le premier de notre ami Penta ( Il semble en effet que Pentarou soit le nom du personnage attribué aux spin-off qui viendront plus tard, notamment les Parodius et autres Paro-Wars, mais nous y reviendrons plus loin ).
Alors, il y a eu aussi l'histoire du plagiat avec le pingouin Pengo de chez Sega qui avait fait son apparition en 1982, mais qu'importe, on va dire que l'un était au pôle Nord tandis que l'autre sillonnait les vastes étendues gelées du pôle sud !

Image

Forcément, je m'adresse présentement un peu plus spécialement aux routards du jeu, aux vieux briscards qui ont tâtés les vieilles bécanes chronophages en provenance du pays du soleil levant, oui, à ceux qui ont eu la chance de faire chauffer ces vieux MSX qui procuraient tant de plaisir, mais pas uniquement bien sûr, et l'objectif de ce tour d'horizon d'un personnage somme toute méconnu, en tout cas pour ce qui est de ses origines, est aussi précisément de le faire découvrir à tous sous un autre angle que celui de la série Parodius que tout le monde connaît (même ma mère) pour l'avoir vu faire ses premières armes en tant que "First Penguin Shooter".
Le problème que j'ai eu à la fin des années 80 se résume à ces trois lettres : MSX, et mes frangins et moi-même avions supplié nos parents pour acquérir cette bécane déjà polyvalente avant l'heure et il faut bien le dire, c'était pour nous comme décrocher la Baraka ou le Saint Graal en plus du fait que cette machine nous ouvrait les portes des jeux vidéos Made in Japan avec des hits en veux-tu en voilà.
C'est qu'il avait focalisé toute notre attention le bougre, éclipsant de notre champ de vision toutes les merveilles qui commençaient à bourgeonner sur les arbres à cartouches estampillées Nintendo et Sega, mais bon, un choix s'imposait !!!
Avec le recul on n'était pas cons, sous prétexte de prétendre se servir du MSX comme un outil d'apprentissage et de programmation au langage Basic, on détournait vite fait l'affaire pour le transformer en console de jeu : imaginez un peu les avantages physiques de la bête qui forcent encore le respect aujourd'hui : port disquette, double port cartouche pour certains modèles et lecteur cassette (oui, les mêmes que nos bonnes vieilles k7 ou l'on enregistrait nos tubes préférés), nom de nom, je me la suis raconté un bon moment j'vous le dit !

Image

Image
Le MSX PHC 28 de chez Sanyo



Trêve de bavardage ! Êtes vous prêts pour un nouveau numéro de Fanboy Inside aux côtés d'un Penta / Pentarou mignon tout plein ?

LET'S GO ! and PUSH SPACE KEY ! Image




ANTARCTIC ADVENTURE , LES PREMIERS PAS (ET GAMELLES) SUR LA BANQUISE. Image

Image Image Image

Année 1984, la première ROM cartridge sur MSX où figure comme protagoniste principal Penta voit le jour, répondant au doux nom de Kekkyoku Nankyoku Daibōken (けっきょく南極大冒険), Antarctic Adventure en Occident, et les consoles Colecovision et Famicom/Nes auront droit dans la foulée aussi à leurs exemplaires.
Vous dirigez et surtout INCARNEZ Penta (c'est pas tous les jours qu'on peut se prendre pour un manchot) dans une pseudo 3D qui pour l'époque était du plus bel effet, toutefois le héros reste sur un même axe horizontal, de dos, il s'agira de vous frayer un chemin dans un dédale d'obstacles comme d'innombrables lions de mers qui surgissent de trous dans la banquise que la vitesse du manchot fera apparaître dans sa course effrénée.
A l'instar d'autres jeux de cette période, et je pense notamment aux jeux de courses en tout genres qui devenaient populaires, la sanction couperet est le temps ( affiché en haut de l'écran ), heureusement vous pouvez visualiser également un repère de distance qui diminue à mesure que vous progressez sur la glace, ce qui vous permet un minimum de gestion et de savoir où vous en êtes.
Dans Antarctic Adventure on ne perd pas sa vie à proprement parler, on trébuche, ça oui, et évidemment chaque heurt sur un des ces lions de mer ou sur le rebord d'une crevasse vous fera perdre de précieuses secondes qui, soigneusement économisées, vous permettront d'arriver jusqu'au prochain check-point en un seul morceau.

Image Image Image



Tachez de faire attention car Penta peut aussi se retrouver lamentablement au fond d'une crevasse ! Mais ça vaut presque le coup de le faire volontairement, et vous aurez droit à une jolie animation bien rigolote où l'animal se mettra à gesticuler pour se sortir de ce pétrin et il faudra bourriner la barre d'espace de votre MSX comme un sagouin pour le voir reprendre sa course normalement.


Outre de petits drapeaux dont il faudra vous saisir comme dans un slalom de ski pour augmenter votre capital point, d'appétissants poissons viendront vous taquiner le bec tout le long de votre course en jaillissant de petits trous dans la glace.
Une récolte fort amusante rappelant la maniabilité des Game & Watch mais qui ne pourra être efficace qu'en ayant apprivoisé un minimum le pavé numérique du bon vieux MSX, car oui, le maniement est à l'ancienne mais finalement d'une logique implacable : Haut pour accélérer, bas pour freiner, gauche, droite pour vous diriger sur les côtés et la barre d'espace pour le saut. Emballez, c'est pesé!
Les graphismes et l'ambiance sonore sont corrects quoique très répétitifs, mais ne lui en demandons pas trop pour un baptême de feu (ou de glace), Antarctic Adventure remplit largement son job et nous dépayse à travers un agréable parcours dans le froid et propose une belle mise en bouche avant une suite qui elle, restera mémorable.





PENGUIN ADVENTURE : LA CONSÉCRATION
Image

Image

Petit rappel à toutes fins utiles, les deux bestiaux que sont les pingouins et les manchots sont souvent confondus dans le contexte des aventures de notre cher mascotte, et le terme anglais faux ami " penguin " y est certainement pour beaucoup car il signifie bien en réalité, manchot.

Cette petite parenthèse étant faite, attardons nous maintenant sur la séquelle d'Antarctic Adventure qui est sortie en 1986 sur MSX, le bien nommé Penguin Adventure (Yumetairiku Adventure – 夢大陸アドベンチャー, en japonais).

Image Image Image


Les choses vont mal au royaume des manchots : la princesse Penko est malade et seule la pomme d'or qui se trouve dans le continent des rêves peut la sauver.
Mais jadis, une bataille entre le peuple manchot et de terribles dragons, les "Freezaurus" fit rage et ces derniers prirent possession de ce territoire défendu.
Vous avez aisément deviné ce qu'il vous reste à faire ? Affutez votre joli bec et déployez vos palmes car le sort de la princesse et du Royaume est entre vos mains !!!! Nom d'un pingouin !!!

Image Image

Penguin Adventure reprend dans les grandes lignes les principes d'Antarctic Adventure, mais cette fois-ci avec une dose accrue d'action et de recherche, (la terminologie d'action/RPG lui convient parfaitement). Les décors et environnements sont ici très variés contrairement au premier opus : Forêts, grottes, rivières, et mêmes les profondeurs océaniques vont vous en faire voir de toutes les couleurs.
Les ennemis, eux aussi se sont multipliés pour l'occasion et les attaques sournoises viennent de tous les côtés; seuls les premiers niveaux vous laisserons respirer et une collecte opportune et même parfois chanceuse sera déterminante pour une bonne progression dans le jeu !
Deux mots sur les objets magiques et les armes ! C'est une des grosses nouveautés de cet épisode. En effet, avant de vous procurer ces objets, il faudra au préalable stocker dans votre appareil digestif quelques poissons qui sautillent et frétillent au gré de votre dure randonnée, puis il s'agira d'ouvrir l'œil, et le bon , car les crevasses ne servent pas uniquement à vous freiner et vous faire perdre le temps si précieux. Certaines d'entre elles, un peu plus courtes que les autres sont des passages secrets qui vous conduiront chez des marchands qui sont de 3 sortes :
- Les verts sont les marchands corrects.
- Les bleus sont des roublards, et avec une sale trogne.(Et la musique qui va avec...)
- Les rouges, c'est le Père Noyel, joie ! Il vous offrira même un objet !

Image Image Image


Mais ce n'est pas tout, vous aurez même la possibilité de miser vos poiscailles en jouant au jack-pot, un jeu dans le jeu qui pourra s'avérer très fructueux et moins fatiguant que la pêche , alors n'hésitez pas à y passer un peu de temps.
De retour en surface, Penta verra assez régulièrement passer devant lui un cœur qui change de couleur à intervalles réguliers (en fonction de vos sauts en fait) et qui a la fâcheuse manie de décrire une sinusoïde histoire de vous rendre la tache bien ardue, et ça me fait penser d'ailleurs à certains shmup où se promènent aléatoirement les items de power-up qui changent de couleurs et dont il faut se saisir bien souvent au péril de sa vie.
Mais ces cœurs vous sortiront bien souvent de la panade, si dans Antarctic Adventure seul le temps était fatal, dans celui-ci ce n'est plus la même chanson et vous devrez tour à tour, voire simultanément, esquiver éclairs, rondins flottants, rochers, sèches cracheuses d'encre, et autres chauves souris bien embarrassantes !
Par conséquent, les pouvoirs du cœur seront essentiels à votre survie à condition de choisir la bonne magie au bon moment !
Autre mise en scène d'anthologie et belle revanche sur les capacités physiques limitées du manchot : les bonus stages dans la stratosphère.
Pour atteindre la voûte céleste et faire le plein de poissons "volants" mis sur orbite par la NASA, ainsi que de quelques vies supplémentaires (des poissons de couleurs différentes) vous devrez chopper une petite paire d'aile à la volée, comme les cœurs, qui apparaît pendant votre course avec un joli bruitage "flop flop" caractéristique.

Image Image
Quelques années plus tard Gradius 3 Arcade et son bonus stage, un p'tit air de famille vous ne trouvez pas?

Contrairement à son grand frère, Penguin Adventure n'est jamais monotone.
Il est l'exemple même du jeu où l'on sent que les développeurs se sont décarcassés avec les moyens du bords assez limités propres au bécanes 8-bits de cette époque dorée. La bande sonore à elle seule reflète parfaitement cette volonté et ne commet pas la même erreur de se répéter sur tous les stages comme se fût le cas sur Antarctic Adventure où la valse des patineurs d' Émile Waldteufel bien agréable à écouter au demeurant, commence au bout de quelques stages à vous taper sur le système.
Le deuxième volet lui, fait place à de très jolies mélodies, bien rythmées, et se mariant très biens aux situations et aux environnements géographiques. Toutefois, j'ai toujours regretté l'absence de la puce sonore magique Sound Chip Custom qui, avec des compositions aussi inspirées, aurait fait des merveilles dans cette petite cartouche.
Il faudra attendre l'année suivante (1987) pour que Gradius/Nemesis 2 version MSX arbore fièrement le logo musical S.C.C.
Penguin Adventure se paye le luxe de cristalliser définitivement avec brio le charisme de Penta, de lui donner un contexte et une mission à la hauteur d'un personnage mignon, courageux, amusant et au final très attachant, ne serait -ce que pour la noble tache qui lui revient nous rappelant d'autres grands héros comme Mario, Link, et tant d'autres qui doivent sans relâche sauver leur dulcinée toujours en se surpassant davantage.
Un attachement renforcé par une belle aventure constamment teintée de petites touches d'humour, en particulier à chaque fin de stage (le jeu en comporte 24) où Penta exténué, se pose sur une statue représentant un congénère,(mais non Pierrot, pas une congère !) puis une petite bulle surgit laissant apparaitre les pensées du manchot, tantôt une statue Moai (icône très présente chez Konami et surtout dans la saga Gradius), les deux petites vaguelettes de la firme, ou encore le portrait de sa belle.
Les duels contre les dragons méchants pas beaux beurk, copyright Lili, (tous les 3 stages si mes souvenirs sont bons) ne sont pas en reste et regorgent d'inventivité. En effet, si vous ne possédez pas le flingue à ce moment, il faudra sauter à plusieurs reprises sur de petits pylônes plantés dans le sol gelé en esquivant des boules de feu afin de fissurer la glace tout autour du monstre pour qu'il s'y effondre de tout son poids les yeux exorbités.

Image Image Image

Les atouts et qualités de cette cartouche givrée sont nombreux pour peu que l'on passe le cap d'une maniabilité qui a tout de même vieilli, je n'ai d'ailleurs pas eu l'occasion de tester une foule de joystick sur MSX et je jouais essentiellement avec le clavier qui me paraissait bien adapté à ce type de jouabilité, et, petite chose amusante, j'ai un jour eu la bonne surprise de constater que les manettes Sega Master System étaient compatibles avec le MSX !!! Ce fût la fiesta, et je me replongeais allègrement dans les Nemesis, Salamander, Aleste, King's Valley, Gryzor, Green Beret, Maze of Galious et autres Vampire Killer.

Et enfin, si je vous dit qu'un certain Hideo Kojima a contribué de très près à la création de Penguin Adventure ? Bon je vous l'accorde, il fallait vraiment le savoir parce que les liens de parenté avec Metal Gear sont au moins aussi évidents que ceux entre une composition d'Edgar Varèse et une chanson de Patrick Sébastien !Image

Image








YUME PENGUIN MONOGATARI (夢ペンギン物語) A penguin dream story OU PENTA CONTRAINT AU SLIM - FAST. (nes/famicom 1991)
Image

Et bien en voila une bonne de curiosité ! Après avoir parcouru les immensités du pôle sud dans le but de délivrer la belle Penko-hime, c'est au tour de la NES (Family computer pour les intimes) d'accueillir en 1991 le retour fracassant (et imposant) de Penta et Penko dans un très bon platform/shooter complétement délirant, et avec un scénario tiré par les plumes comme seuls les japonais savent nous pondre.

Image Image Image

Il faut dire que pour le coup, la magie romantique qui suintait de la cartouche Penguin Adventure sur MSX en prend sévèrement pour son grade. Aussi , voici en quelques mots la trame qui ma foi, est d'une redoutable actualité.
Penta, notre brave et loyal palmipède se fait larguer un beau jour par Penko (la vache, même dans les jeux vidéos on peut se faire jeter comme du poisson pourri) au seul prétexte qu'il est devenu obèse (vu tout ce qu'il a gobé comme poiscailles dans Antarctic et Penguin Adventure on peut le comprendre).
Comme si ce n'était pas suffisant, cette chipie de Penko (pour rester poli) se ligue avec son tout nouveau boy-friend bad-boy style Ginji pour défier Penta, cette dernière ressentant encore des sentiments envers lui, mais le teste une ultime fois pour s'assurer qu'il est capable de perdre quelques kilos superflus en un temps record en effectuant une collecte de boissons amincissantes.

Franchement, si vous trouvez une héroïne de jeux vidéo aussi vermine et ingrate, vous m'envoyez un MP.

" Quelle ingratitude, quand je pense au nombre de fois ou je t'ai sauvé la vie" ( Clint, dans le Bon, la Brute et le Truand ).

A première vue, on a tous les ingrédients du jeu de plateforme classique avec quelques différences notables. En effet, l'habituelle jauge de vie laisse sa place à une barre d'amincissement Image, de gauche à droite gros/normal/mince (chubby/normal/thin dans la langue de Shakespeare) avec juste au dessus, le repère d'un cœur qui symbolise le curseur imposé par Penko et qu'il ne faut pas, au terme du niveau, voir se briser sous peine de recommencer.
Là aussi on ne meurt pas, le jeu vous élimine si vous ne respectez pas le degré d'amincissement demandé par la Miss via un coup de fil entre chaque stage ou par le temps qui vous est alloué pour chaque niveau.
Pour parvenir à respecter ces conditions, vous devrez vous jetez corps et âme sur des boissons qui progressivement vous rendront l'allure d'athlète Inuit que vous aviez jadis, ainsi que la capacité de balancer de savoureux coups de palmes et mêmes des projectiles sur les sous-fifres envoyés par Genji qui n'ont pour seul but que de vous voir vous empiffrer pour anéantir tout espoir de reconquête de la belleeeuuu.
Et tout le problème est là, on grossit très vite dans ce jeu, car chaque contact avec l'ennemi ou avec l'un de ses projectiles déplacera le curseur vers "Chubby".

Image Image Image

Il faudra donc impérativement composer avec tous ces paramètres en évitant coûte que coûte de succomber à la gourmandise qui vous gonflera illico comme un ballon de baudruche, vous ralentira, et ne vous laissera guère qu'une pitoyable attaque de bedaine bien balourde en jonglant entre les boutons de saut et d'attaque.
A mesure que vous attraperez les boissons salutaires, une petite icône de bon augure "shape up" apparaît, vous signifiant que vos possibilités d'attaques reviennent alors que s'éloigne la menace de la surcharge pondérale pixelisée et une violente indigestion de Kilo octets.

Ce qui fait aussi la singularité de ce bon p'tit jeu de plateforme, c'est qu'il ne l'est pas exclusivement, et vous monterez très rapidement à bord d'un joli coucou rose pour des phases de shmup forts sympathiques sanctionnées par des boss ! Oui Madame,oui Monsieur !

Image Image

Les graphismes sont grosso modo du même tonneau que les jeux MSX, assez simples, très colorés, et ont le mérite d'être clairs et lisibles avec des environnements variés et insolites comme konami savait si bien le faire.
Les musiques quant à elles sont entrainantes, soutenant bien l'action mais pas non plus inoubliables . En revanche, là ou le bât blesse, c'est la durée de vie bien trop courte, ainsi qu'un niveau de difficulté assez faible qui frustrera les plus exigeants d'entre vous.
Au final un jeu fort agréable et très amusant qui laisse une bonne saveur malgré tout. On regrettera toutefois aucune sortie en occident, et, m'a t-on dit, because google est ton ami, les amerloques n'en voulurent pas pour ne pas en rajouter sur l'obésité chronique outre Atlantique, bah... et les Sumo alors ? Des demi-dieu parfaitement assumés non ? La seule discipline où les personnes obèses sont déifiées ! Une fois de plus c'est culturel que voulez-vous...
Image


RÉTRO-ZAPPING SUR UNE CARRIÈRE ATYPIQUE
Image

Image
Pentarou joins the army, yeahhhhh ! Moda Fokaaa !

Il y a un flou artistique autour de l'identité de Penta : tour à tour il est dénommé " Penguin", "Penta", ou "Pentarô", alors qu'en est t-il vraiment ?
Il est préférable, à mon humble avis, de simplifier sciemment la chose. On peut considérer que Pentarou est le même manchot de bout en bout sans pour autant être dans le faux. D'ailleurs, les premières notes de musique In-game du shmup Parodius Da! qui retentissent sur Super Famicom ou sur arcade lorsque l'on sélectionne Pentarou, sont bien celles du jingle que l'on entend dans Antarctic Adventure lorsque que l'on commence une partie.
Il est aussi question que Pentarou soit le fruit de l'union entre Penta et Penko-Hime et qu'il ait perpétué une certaine tradition guerrière et protectrice de l'équilibre mondial, essentiellement dans le contexte de Paro-Wars aux cotés de la pieuvre Takosuke (peut-être un pendant parodique de la guerre contre les bactérions dans Gradius) qui englobe les différents shmups de la saga Parodius (contraction de parodie et Gradius), mais aussi dans une série de jeu très peu connue que sont les Wai Wai World parus sur Family Computer où différents protagonistes de l'écurie Konami voyageaient dans le temps et parcouraient quelques stages des univers de la firme (Castlevania, Twin bee, Gradius...).

Image


Penta n'oublie pas quelques passages éclairs dans les salles d'arcade et notamment dans l'excellent Konami's Ping Pong (une des premières simulation sportive vidéoludique) où sa présence ne relève que du clin d'œil (amusez-vous à le chercher dans l'image) et qui se verra porté notamment sur MSX.
Présence certainement plus adaptée à la nature de notre manchot que celle de ce curieux "Tsurikko Penta" de 1992, un jeu d'arcade ... de pêche !

Image

C'est Parodius version MSX qui inaugure la première apparition shmuppesque de Pentarou, enfin, première apparition officielle si j'ose dire car l'une des caractéristiques du MSX et de son double port cartouche était de combiner dans certains cas les jeux pour des résultats étonnants !
Ainsi, en enclenchant Nemesis 2 et Penguin Adventure, le Vic-viper devenait Pentarou avec en guise d'options, des poissons. De plus si vous écarquilliez bien vos yeux vous pouviez constater que le tir classique du Vic se changeait en cœurs !

Image

Sous l'impulsion de Konami, les interactions entre les jeux se généralisaient, puis apparaissaient deux volets des "Game master" où l'on retrouvait en figure de proue notre ami Penta sur les pages de présentation. Mais point d'aventure sur des terres gelées sur ces deux cartouches "magiques" car il s'agissait uniquement d'une sorte d'action replay qui permettait clairement et officiellement, de "cheater" sur une liste de jeux Konami pré-sélectionnés.
Parodius MSX, cartouche MegaRom pucée Sound Custom Chip, ne remporta pas de franc succès malgré d'indéniables qualités et restera d'ailleurs localisé au Japon. Mais il est bon de rappeler que ce Parodius est bien le premier de la série tous supports confondus.

Image

Alors que le troisième volet de Gradius commence à se forger une solide réputation dans les salles de machines avaleuses de monnaies, voila que déboule en fanfare le génial Parodius Da!, qui deviendra très vite une référence dans le registre des shmup déjanté et sera adapté sur de nombreux supports.
Ce shmup ultra délirant, peut-être le seul sur le globe à nous faire perdre une vie pour cause de fous rires, a évidemment bu de son ainé MSXien avec toutefois un casting légèrement remanié : Popollon (Maze of Galious) et Goemon disparaissent au profit du non moins célèbre Twin-bee.

Image


La maniabilité de Parodius Da! est un copier-coller de celle de Gradius et l'empreinte de Pentarou y est omniprésente . Ennemis grands et petits, éléments de décors, et environnements arborent fièrement les traits de notre cher manchot.
Il suffit de croiser le chemin du manchot pirate, des statues dans le stage de glace, ou encore toutes les animations hilarantes des petits manchots qui arrivent par vagues tout au long du jeu pour s'en convaincre.
Bien sûr, tous les éléments de l'univers Konami ne figurent pas dans le seul Parodius Da! et plusieurs épisodes seront nécessaires pour assouvir tous les fantasmes des programmeurs qui se sont pour le coup vraiment lâchés.
Rappelons également que l'excellente version Super Famicom/Super Nes, qui reste très légèrement en deçà de la version arcade sur le plan technique, la dépassera en terme de contenu avec un bonus stage Omake/Lollipop dédié au scoring, ainsi qu'un niveau inédit magnifique et très original où vous serez au cœur d'une salle de bain japonaise traditionnelle où là aussi, les petits figurants manchots seront à l'honneur avec des mimiques de premier choix qui ne manqueront pas de vous faire rire.

Image

Après avoir esquivé boulettes par milliers et terrassé des dentiers volants sur fond sonore de French Cancan, un sumo-cochon, des statues Moai avec un look de travelo brésilien et autres volatiles déguisés en oncle Sam, Pentarou pose les armes et se consacre à la logistique de la Parodius Elite Mercenary Unit fraichement créée et assure la relève avec le duo de mercenaires Ivan et Toby qui remplaceront Pentarou et sa moitié Hanako.

Une dernière apparition étalée sur deux volets, Pentaro Odyssey verra le jour sous le label Cabinet à la fin des années 90. Cette fois ci en disquette pour le MSX 2; deux revival corrects, davantage le fait d'un Fanboyisme aigu venant d'Espagne (une des plus importante communauté MSXienne en Europe y est implantée), où les graphismes et ambiances propres à l'univers du héros seront revisités en conservant la touche visuelle et sonore du MSX.

Image


Paradoxal parcours que celui de Pentarou, davantage reconnu dans les jeux où il apparaît parmi d'autres figures célèbres de Konami que dans sa propre aventure ! Que l'on ne s'y trompe pas, l'épopée suprême où Pentarou trouve LE jeu à sa mesure est bien le fantastique Penguin Adventure, et certainement le revers de la médaille fût une association définitive et préjudiciable au standard MSX (un peu comme Christopher Reeves avec Superman ou Bela Lugosi avec Dracula, prisonniers de ces personnages) qui reste un ordi familial peu répandu en Europe et peu connu du grand public (si l'on songe aux plateformes telles que la NES et Sega Master System certes uniquement dédiées au divertissement, mais d'où naîtront les icônes les plus célèbres du jeu vidéo ).
Sans égaler l'envergure d'un Mario, Link, ou Megaman, Pentarou demeure une mascotte de jeu video incontournable et de premier ordre ne serait-ce que pour son graphisme et sa gestuelle que l'on oublie pas : un peu gauche, goinfre au possible, et
c'est bien à mon avis ce qu'il ressort d'Antarctic Adventure et qui va posé les bases d'un jeu d'action qui se joue comme un jeu de course de bagnole mais qui demeure une esquisse si l'on considère sa suite extraordinaire.

Konami a crée de nombreux personnages qui ont traversés les années et les supports avec plus ou moins de succès et je prends le risque de dire que Pentarou fait parti de ceux-là, pourtant son emprunte est présente dans tant de titres qu'il en vient même parfois à occulter momentanément les cadors comme Vic-Viper.
- Snake de Metal Gear ? Personnage profond et jeu d'auteur génial mais tout le monde n'adhère pas à l'espionnage et à l'infiltration.
- Simon Belmont de Castlevania ? Excellent et charismatique, mais trop sérieux.
- Vic-Viper de Gradius ? Mythique, classe et spatial à souhait, mais difficile de s'identifier à un aéronef.
- Mr Goemon de Gambare Goemon ? De nombreuses aventures passionnantes mais japonais à fond autant dehors que dedans...

C'est bien ce Pentarou qui remplit selon moi les conditions pour devenir la mascotte du MSX et peut-être de Konami Himself ! Il possède indéniablement ce "je ne sais quoi" de passepartout que l'on retient comme un air de musique populaire.
Simple, maniable, rigolo, courageux, et visuellement très réussit, un potentiel certain pour devenir le symbole d'une cause pour la défense d'animaux en voie de disparition et c'est bien finalement ce qui lui est arrivé !
Plus le temps a passé et plus ses apparitions sont devenues rares et anecdotiques pour nous éloigner toujours plus de ces années 80 bénies où le Roi manchot nous a fait rêver. Je ne peut m'empêcher de penser qu'il s'en est fallut de très peu pour que Pentarou atteigne définitivement le statut de héros de jeux vidéo légendaire et planétaire.

Sauver la princesse d'une fin tragique fait toujours vibrer notre corde héroïque et la recette, même éculée, fonctionne toujours en dépit des époques et des lieux.
Certes, quelques ingrédients peuvent faire peser la balance dans un sens comme dans l'autre et c'est ce qu'il s'est produit avec Penguin Adventure et son héros : un savant dosage entre action, RPG, et une ambiance chaleureuse l'ont fait rentrer dans la légende pour devenir ni plus ni moins que l'un des meilleurs porte-drapeaux de la génération 8-Bits.


Voilà amis joueurs et shmuppers, ce Fanboy Inside touche à sa fin et j'espère que vous aurez pris autant de plaisir à le lire que moi même à l'écrire, que je vous aurais donné envie de découvrir un peu plus cet univers et de jouer aux épisodes moins connus de ce personnage si charismatique et sympathique.


A bientôt pour une prochaine tranche de passion !

Image


I :amour: Gradius

We :amour: Gradius, and we :amour: Pentarou.

Image















APPARITIONS DE PENGUIN/PENTA ET PENTAROU

* 1984 - Antarctic Adventure - Kekkyoku Nankyoku Daibōken (MSX, ColecoVision, NES, Sega Saturn, Playstation, GBC, PSP, PS3, Virtual Console, Mobile Phone) – personnage principal (Penguin) - Action/course
* 1985 - Konami's Ping Pong (Arcade, MSX, Amstrad CPC, Zx Spectrum, Commodore 64,Famicom Disk System ) – apparition (Penguin) - Simulation de tennis de table
* 1986 - Penguin Adventure - Yumetairiku Adventure (MSX, Virtual Console, Playstation, Sega Saturn, mobile phone) – personnage principal (Penguin) - Action/course/RPG
* 1986 - Game Master (MSX) - apparition (Penguin) - Action-replay
* 1988 - Wai Wai World (Famicom, mobile phone) – Apparition, il gère la machine qui téléporte le personnage principal dans les différents niveaux de l'univers Konami - Action/RPG
* 1988 - Parodius- Tako wa Chikyū o Sukū (MSX, Playstation, Sega saturn, PSP) – Personnage sélectionnable (Penguin) - Shoot them up
* 1988 - Game Master 2 (MSX) - apparition (Penguin) - Action-replay
* 1988 - Konami no Uranai Sensation (MSX2) - apparition - Variety game
* 1989 - Hai no Majutsushi (MSX2) – Personnage sélectionnable (Penguin) - Mah-jong
* 1990 - Parodius Da! -Shinwa kara Owarai e-A non-sense fantasy (Arcade, MSX, Super Famicom, Game Boy, PC Engine, x68000, Playstation, Sega Saturn, PSP) – Personnage sélectionnable (Pentarou) - Shoot them up
* 1991 - Wai Wai World 2: SOS!! Paseri Jou (Famicom) – Brèves apparitions entre les stages (Pentarou) - Action/RPG
* 1991 - Yume Penguin Monogatari / A penguin dream story (Famicom) – Personnage principal (Penta/Penguin) - Plateforme/Shooting
* 1992 - Tsurikko Penta Arcade - Simulation de pêche
* 1994 - Gokujō Parodius! ~Kako no Eikō o Motomete ~Fantastic Journey (Arcade, Super Famicom, Playstation, Sega Saturn, PSP) – Personnage selectionnable (Pentarou) - Shoot them up
* 1995 - Super Fisher Man Penta - (Arcade/ Redemption game)
* 1995 - Jikkyou Oshaberi Parodius ~ Forever with me ~ (Super Famicom, PlayStation, Sega Saturn, PSP) – Personnage sélectionnable (Pentarou) - Shoot them up
* 1996 - Sexy Parodius (Arcade, Sega Saturn, PlayStation, PSP) – Gestionnaire. (Pentarou) - Shoot them up
* 1996 - Balloon Penta (Arcade/ Redemption game)
* 1997 - Paro Wars (PlayStation) – Personnage selectionnable (Pentarou) - Stratégie/War game.
* 1997 - Pentaro Odyssey The revenge (MSX 2) - Plateforme
* 2000 - Pentaro Odyssey 2 The Island (MSX 2) - Plateforme
* 2001 - Konami Krazy Racers (Game Boy Advance) – Apparition dans l'interface (Pentarou) - Course/ Karting.
* 2003 - Frogger's Journey: The Forgotten Relic (Game Boy Advance) - Pentarou aux cotés du cousin Mohan - Action/aventure
* 2006 - Penta no Tsuri Bōken DX - Pachislot
* 2007 - Otomedius Gorgeous (Xbox360) - Certains ennemis ont les traits de Pentarou - Shoot them up
* 2008 - New International Track & Field (Nintendo DS) – Personnage selectionnable (Pentarou) - Sports/variety
* 2010 - Gokuraku Parodius - Pachislot


QUELQUES COMPILATIONS

* 1997 - Gokujou Parodius Da! Deluxe Pack (Plastation/Sega Saturn)
* 1997 - Konami ANTIQUES MSX collection Vol.1 (Playstation) - (Konami's ping pong/ Antarctic Adventure)
* 1998 - Konami ANTIQUES MSX collection Vol.2 (Playstation)
* 1998 - Konami ANTIQUES MSX collection Vol.3 (Playstation) - (Parodius/Penguin Adventure)
* 1998 - Konami ANTIQUES MSX Ultra-Pack (Sega Saturn) - Les 30 jeux MSX des volumes Playstation sur un seul CD.
* 2000 - Konami Game Boy Color collection Vol.4 Pal (Game Boy Color) - 4 jeux Konami dont Antarctic Adventure.
* 2006 - Konami ANTIQUES MSX collection Vol.1/2 (PS3/PSN)
* 2007 - Konami ANTIQUES MSX collection Vol.1/2 (PSP/PSN)
* 2007 - Parodius PORTABLE (PSP) - Tous les Parodius version Arcade + Parodius MSX amélioré.

QUELQUES LIENS QUI FONT DU BIEN

- MSX Blue : http://www.msxblue.com/?page_id=12&lang=fr
- Passion MSX : http://www.passionmsx.org/
- HardCoregaming spécial Konami http://www.hardcoregaming101.net/konamishooters/konamishooters7.htm
- Un guide de jeu très complet sur Penguin Adventure (à consulter de préférence après avoir creuser le jeu par vous même) http://www.msxvillage.fr/articles/articles.php?id=56&cat=10
- Une vidéo bien sûr : http://www.youtube.com/watch?v=5T3woiAcaE0&feature=related
- L'indécrottable http://planetemu.net/ où vous pourrez essayer bon nombres d'excellents jeux avec Pentarou .
Si vous ne possédez pas de MSX ce qui peut hélas ! arriver par les temps qui courent, je vous recommande vivement l'émulateur BlueMSX, sachez aussi que bon nombre de jeux Konami ont été traduits du japonais à l'anglais et même en Français !!!
Il existe une traduction pour YUME PENGUIN MONOGATARI sur Famicom, une traduction pour PENGUIN ADVENTURE en français, et quelques jeux non équipés à l'origine de la puce sonore S.C.C, furent "patchés" en conséquence comme Antarctic Adventure !

N'hésitez pas non plus à consulter les tests de la DATABASE du site avec les excellents Konami Antiques collection vol.1.2.3, Parodius MSX, et les Parodius multiplateformes ! signés Yace, Marthe2k3, Nimitz, Clouseau, Tam , Androïde, et Katmoda !!! http://www.shmup.com/?page=jeux (puis sélectionnez la machine par ordre de tri).



C'est pas tout ça mais je dois nourrir mon p'tit Pentarou à présent !


Un p'tit dernier pour la route ?

Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Xesbeth » 31 Mars 2011, 11:55

Eh ben....woooo :doh!:

Si Pentarou lisait ce dossier, il serait assurément fier de ton travail! :aaah:

Pentarou forever! 8)
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Xesbeth
El Smarto
 
Messages: 2878
Inscrit le: 07 Avr 2007, 09:54

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar yace » 31 Mars 2011, 11:55

Et ben la vache, que voilà une retrospective admirable digne de figurer dans un (feu) RetroGame, ou un Pix'n'Love (avec des FBI de ce genre, on va finir par un jour se faire démarcher par la presse !).

Excellent boulot que j'ai eu l'honneur de lire en premier^^
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Cormano » 31 Mars 2011, 11:57

Superbe dossier, bravo !

Le parallèle avec le stage bonus de Gradius 3 est peut-être un peu capillotracté quand même, non ? On pense plutôt à du Galaxy Force II. Remarque c'est vrai que si on compte l'éditeur, le statut de bonus stage et le principe de collecter des machins... non finalement ça se tient.

La dernière illustration est de toi ?
Nice poulet ! You are goulette !
Avatar de l’utilisateur
Cormano
Counter Stop
 
Messages: 7177
Inscrit le: 22 Mai 2003, 16:26
Localisation: Nantes

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 12:04

Cormano a écrit:Le parallèle avec Gradius 3 est peut-être un peu capillotracté quand même, non ?


Oui, c'est vrai avec le recul, le stage de Gradius 3 en question, à ce que j'ai pu lire, était davantage une tentative de recréer les modes 3d des jeux d'arcades qui sévissaient à l'époque.

Oui le petit dessin à la fin c'est de moi en effet, et "sensé" me représenter :)

Un grand à merci à Yace, sans son aide ce FBI n'aurait peut être jamais été édité , en tout cas en l'état.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 12:07

Et longue vie au Roi manchot !

Hier j'ai lu sur Jeux video.com qu' Hideo Kojima était devenu le vice-président de Konami, sait-on jamais ! Les aventures de Pentarou pourraient bien revenir !
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar UnptiGavroche » 31 Mars 2011, 12:23

Je viens de rire comme un p'tit fou en revoyant les images de Parodius ^^ Ha ha !!! Le poulpe qui se lave les "cheveux" :D :D :D C'est trop con ^^ J'adore ! Captain Kebab !!! Ha ha !!! Qu'est-ce que j'ai pu y jouer à ça sur Snes ^^ Il était génial ce jeu !

Sinon superbe ton FanBoy ! Je connaissais que trop mal l'histoire de ce petit personnage et c'est une vrai découverte ! Le MSX c'est vrai que ça semblait vraiment être top pour l'époque !

L'épisode Nes et son scénario ... mais quel horreur quoi !!! c'est affreux ^^ Et dire que dans la vrai vie il existe pire que ça !

Bref merci pour ce FanBoy et la découverte ! ( et les images tordantes de Parodius ^^ )
...
UnptiGavroche
Radiant Silverpost
 
Messages: 1032
Inscrit le: 03 Mars 2011, 21:09

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 12:26

Content qu'il t'ai plu Wolfdriver777 , Il fallait qu'il sorte du grenier celui là !!!
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Cormano » 31 Mars 2011, 15:16

Pour la qualité de son FBI, Shadow Gallery hérite d'un rang personnalisé (ouaaaah la chance...).
Nice poulet ! You are goulette !
Avatar de l’utilisateur
Cormano
Counter Stop
 
Messages: 7177
Inscrit le: 22 Mai 2003, 16:26
Localisation: Nantes

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar yace » 31 Mars 2011, 15:20

Konami a crée de nombreux personnages qui ont traversés les années et les supports avec plus ou moins de succès et je prends le risque de dire que Pentarou fait parti de ceux-là, pourtant son emprunte est présente dans tant de titres qu'il en vient même parfois à occulter momentanément les cadors comme Vic-Viper.
- Snake de Metal Gear ? Personnage profond et jeu d'auteur génial mais tout le monde n'adhère pas à l'espionnage et à l'infiltration.
- Simon Belmont de Castlevania ? Excellent et charismatique, mais trop sérieux.
- Vic-Viper de Gradius ? Mythique, classe et spatial à souhait, mais difficile de s'identifier à un aéronef.
- Mr Goemon de Gambare Goemon ? De nombreuses aventures passionnantes mais japonais à fond autant dehors que dedans...


Et Bill Rizer, trop violent. ;)
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar NPI » 31 Mars 2011, 15:46

Bel hommage à cet icône du jeu vidéo ;) .

Et tu m'as donné envie de tester Penguin Adventure et Wai Wai World, ils sont si biens que ça :) ?

Quant à Yume Penguin Monogatari, un testeur français a fait une vidéo de test sur Dailymotion ;) .
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar kakusai » 31 Mars 2011, 15:54

il est 16h45, je suis au taf! :[

juste merci shadow gros moment de zen a ta lecture, mais quel bitch cette Penko! :)
[i]"Less is more"
Avatar de l’utilisateur
kakusai
Radiant Silverpost
 
Messages: 1065
Inscrit le: 31 Août 2009, 11:25
Localisation: Astoria, OR

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 16:51

Merci à tous !!! Vos retours font chauds au cœur...

NoPseudoIdea a écrit:Et tu m'as donné envie de tester Penguin Adventure et Wai Wai World, ils sont si biens que ça :) ?


Wai Wai world est cité et je le connais depuis longtemps...sans le connaitre ! Étant en Japonais c'est bien difficile pour moi de te dire ce qu'il en est et je n'y est joué que tres peu.

Penguin adventure est formidable, je te le recommande bien sur, il représente pour moi beaucoup de choses, et il se finit de plusieurs manières, mais je n'en dirais pas plus. :P

Penguin dream story pourrait bien te plaire NopseudoIdea !


kakusai a écrit:juste merci shadow gros moment de zen a ta lecture, mais quel bitch cette Penko! :)


Tu l'as dis !!!

à Yace : C'est bien compliqué tous ces héros chez konami, ils ont tous une aura, mais cette petite phrase qui terminait les crédits de fin de Gradius est significative "we love Gradius" , et je crois l'avoir éludée exprès pour laisser la part belle au Penguin plus consensuel .
A savoir si eux mêmes ont une idée la dessus ! A priori on aime tous ses enfants de la même manière , mais le penguin a lancé la machine.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar yace » 31 Mars 2011, 17:00

Et Sparkster ? :D Un peu trop jeune.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 17:08

:)

Et le / les héros de Silent Hill , trop torturés !
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar NPI » 31 Mars 2011, 17:15

Depuis quand on peut changer son grade shmup.com :eek: (Shmupper manchot, etc.) ?

Et Yume Penguin Monogatari je le connais (presque terminé) et je vais m'empresser de faire Penguin Adventure qui a l'air simplement excellent :)) !
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." M. Twain
Avatar de l’utilisateur
NPI
El Smarto
 
Messages: 2534
Inscrit le: 18 Sep 2010, 09:06

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar yace » 31 Mars 2011, 17:17

La réponse est dans la FAQ !^^
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 17:20

Mais shmuppeur Manchot ? d'où est ce que ça sort ?

Je n'avais pas vu ! :D
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 17:23

J'ai loupé la phrase de Cormano !!!!!!!!

Bon bah , il ne me reste plus qu'a joué avec les pieds, déjà qu'avec les mains c'était pas bien brillant ...
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar yace » 31 Mars 2011, 17:27

Tiens, j'aime bien mon nouveau rank aussi. Il est très juste et me sied à merveille. :idea:
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 31 Mars 2011, 17:34

Tout à fait,

Tout le monde va vouloir un nouveau rank ! surtout ceux qui en sont à joystick d'or, j'ai cru comprendre qu'il avait peu de succès :D
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Vince2 » 01 Avr 2011, 08:24

Dossier impressionnant!
Et en plus tu dessines très bien:
Tu fais de la BD?

T'as pas volé ton rang!
Bravo :aaah:
Image

Rage Against The Bullets Jeuvidéothèque Megadriver for ever Mon Blog: Dess'Note
Avatar de l’utilisateur
Vince2
Dieu de la Borne
 
Messages: 1929
Inscrit le: 12 Déc 2009, 17:44
Localisation: LYON

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar danmaker » 01 Avr 2011, 08:26

Magnifique boulot !!! ^^
Avatar de l’utilisateur
danmaker
El Smarto
 
Messages: 2677
Inscrit le: 16 Mars 2009, 20:50
Localisation: En bord de Saône...

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 01 Avr 2011, 09:38

Merci Danmaker et Vince2 !

Oui je dessine beaucoup, depuis tout petit.
Par contre la BD ce n'est pas du tout évident pour moi, j'ai du mal à articuler les cases entre elles.

Il m'est arrivé de faire un peu de BD pour des commandes mais c'était essentiellement des travaux pour des services de communication.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar marthe2k3 » 01 Avr 2011, 15:24

Merci à toi, j'ai passé de merveilleuses heures sur Penguin Adventure, qui en effet était novateur pour l'époque, et non dénué de poésie !

pentarou for ever
Si c'est trop fort c'est que t'es trop vieux :P
marthe2k3
Joystick d'or 2016
 
Messages: 591
Inscrit le: 28 Juin 2005, 15:08
Localisation: Chaville (92)

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar UGO » 01 Avr 2011, 19:50

Bravo pour ce travail Shadow !
Avatar de l’utilisateur
UGO
Dieu de la Borne
 
Messages: 1808
Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:24

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 01 Avr 2011, 20:07

Merci à vous !

Le mieux reste à mon avis de vous accorder quelques minutes de jeux rafraichissantes en compagnie de Pentarou , et avec l'été qui pointe son nez ça fait du bien !
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Shadow gallery » 04 Avr 2011, 16:55

C est une excellente idee marthe2k , j y ai pensé aussi , tu voudrais le faire exclusivement sur le msx ou plutot sur des incoutournables de l epoque ?

En tout cas vas y , c est un sujet en or! ( et boulot de longue haleine selon moi).
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Shadow gallery
Professional Cardboard
 
Messages: 7304
Inscrit le: 21 Sep 2010, 18:48

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Rugal-B » 10 Avr 2011, 17:51

Grrr, je suis en pleine dépression oldies vidéoludique, je me soigne à coups de compilations MSX/Konami/Namco, ton FBI m'a fait replongé, j'ai encore été taper MSX sur E-Bay :D ... C'est pas gentil de remuer le couteau dans la plaie comme ça... :x
Avatar de l’utilisateur
Rugal-B
Radiant Silverpost
 
Messages: 1293
Inscrit le: 11 Août 2010, 12:42
Localisation: Nancy

Re: [FANBOY INSIDE 65] - Pentarou

Messagepar Alec » 11 Avr 2011, 17:25

:eek: :eek: :eek:
L'hallu excellent dossier, lu d'un bout à l'autre !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14268
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Suivant

Retour vers Fanboy Inside

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité