[FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Tranches de passions surtout rétro et surtout gaming, mais pas que. Alias "FBI" - si les fédéraux débarquent, c'est Yace qui a fait le coup.

[FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar yace » 01 Août 2011, 15:49

Ce nouveau volet n'est pas sans me surprendre. Je vous explique le topo tout en précisant que j'y reviendrai ensuite, je dirai même fatalement : votre dévoué rédacteur a pour une de ses multiples turpitudes d'être vendu à Super Mario, personnage qui à lui seul est responsable de certaines de mes plus belles heures. Mais pour autant mon sectarisme proverbial ne m'a guère empêché de jeter un oeil à la concurrence...Et comme à toute légende tout honneur, bienvenue dans cette petite tirade virtuelle sur Sonic the Hedgehog.

Image

Pour ceux qui n'auraient pas capté :

BIENVENUE DANS CE FANBOY INSIDE dédié au premier SONIC !

Un peu d'histoire. En 1985, Nintendo se dote enfin d'une série de jeu dont le protagoniste allait devenir sa mascotte, Mario le plombier italien, première célébrité de la profession avant le fameux plombier Polonais si décrié sous nos contrées réactionnaires où certains pantins en costard s'imaginent que tout le monde veut devenir plombier et donc se heurete à l'engorgement de la profession dû à ces envahisseurs arrivés de Varsovie.
On a souvent pour idée de dater la guerre des consoles à l'ère des 16 bits. Mais dès la précédente génération de consoles, Nintendo la Rouge aux consoles blanches s'opposait déjà à Sega la Bleue aux consoles noires, et cette dernière avait également investi dans une mascotte, le très sympathique Alex Kidd et son gout pour les gâteaux de riz ou les hamburgers selon le lieu du joueur.

Hélas, face à Mario, le pauvre Alex dut rapidement s'avouer vaincu, malgré l'idée géniale d'inclure l'excellent Alex Kidd in Miracle World comme jeu en mémoire de sa Master System. Et tandis que Mario prenait du galon avec ses suites en 1986 et 1988 (ainsi que l'imposture Super Mario Bros 2 aux USA et en Europe), Sega assiste à la montée en puissance du plombier italien et pas polonais donc, sans pour autant avoir de personnage apte à le contrer. Situation d'autant plus paradoxale qu'en ce moment de l'histoire ludique, Sega a déjà sorti sa console 16 bits là où Big N continue d'abreuver sa NES d'une foultitude de titres et semble négliger l'évolution de son hardware.

Mais ça bosse dur chez Sega. Le studio de développement AM8 gamberge et force est de reconnaitre que le brainstorming aura donné plusieurs idées : la nécessité tant ludique que publicitaire de créer un personnage nouveau, mais aussi le refus d'abandonner cet anthropomorphisme qui, malgré l'échec de représentativité d'Alex Kidd, n'a pas quitté l'esprit des créatifs. Après des idées conventionnelles (un chien ?), d'autres plus originales (un tatou ? Un lapin ? Teddy Roosevelt en costume de bagnard, idée qui servira ?), la proposition de Naoto Ōshima est finalement retenue : un hérisson.

Image

Oui, un hérisson. Et pour ne pas oublier le désormais défunt Alex Kidd (qui aujourd'hui a rejoint le club de ces personnages apparemment enterrés définitivement, aux côtés de James Pond, Lolo et Q-Bert), ce hérisson est désormais bipède avec une reprise de cet anthropomorphisme caractéristique.
Tout ceux qui auront eu la chance d'observer l'animal dans son milieu naturel en tireront une conclusion (faut avoir la fibre naturaliste) : les hérissons sont lents. Incroyablement lents. Au point de constituer un gibier de choix pour automobiles et autres véhicules terrestres à moteur.
Et bien voilà, nous tenons là l'occasion de singulariser le personnage ! Désormais, le hérisson en plus d'être bipède...n'est plus lent et au contraire, opte pour une vitesse hallucinante ! Et de là viendra un nom : Sonic, le hérisson supersonique. D'un joli bleu pour appeler qu'il est l'enfant de Sega la Bleue, chaussé de pompes rouges inusables, Sonic est désormais né, le studio AM8 devient la Sonic Team et le premier jeu est mis en chantier. La sortie surviendra en juin 1991.

Sonic is in the place !

La Sonic Team est dès lors investie d'un travail d'ampleur historique : créer une mascotte certes, mais aussi la mettre en scène dans un jeu dont la postérité est clairement un enjeu, surtout à présent que Nintendo a lancé sa 16 bits, la Super Famicom, qui connut en septembre 1990 un départ tonitruant et comptait dans sa ludothèque...je vous le donne en mille, la nouvelle et grandiose aventure de Mario, Super Mario World, jeu dont il est inutile de remémorer le côté légendaire assumé dès l'origine.

Image

Juin 1991, dissolution du COMECON et du Pacte de Varsovie (la ville des fameux plombiers ?) mais surtout, arrivée de Sonic sur Megadrive. Alors, que faut-il en tirer, jeu exceptionnel à même de coller des bâtons dans les roues de Nintendo ou tentative avortée ?

Bonne réponse ! Sonic the Hedgehog écrase tout et connait un succès tant critique que commercial, désormais Sega n'est plus que Sega, c'est "la firme au hérisson", et le jeu popularise d'un seul coup la Megadrive, en dépit d'un pilonnage publicitaire magistralement orchestré par Big N au sujet de sa Super Famicom dont les capacités techniques sont largement supérieures à ce qu'offrait une Megadrive sortie en 1988. Et voilà comment Sonic intègrera la postérité : devenir le symbole de Sega grâce à un premier jeu aux particularités assumées et novatrices.

Mario a connu la célébrité en instituant le jeu de plates-formes, Sonic reprendra un peu de cette célébrité en attaquant le bouffeur de champignons sur son terrain de prédilection (et l'un des miens avec le shmup et le puzzle game) : le jeu de plates-formes !

Image

L'histoire : Sonic, super-héros défenseur de la nature, est au taquet pour contrer les plans du diabolique dr Eggman (Robotnik chez nous), qui a capturé grand nombre d'animaux, et ensorcelé d'autres afin de coloniser l'univers. Car en créant leur mascotte, les mecs de la Sonic Team -ex AM8 lui ont évidemment créé un adversaire devenu récurrent avec le temps au point de devenir lui aussi un des héros de la marque, le Dr Robotnik, directement inspiré d'une idée tordue, à savoir Teddy Roosevelt (1858-1919, ancien président des USA et aieul de FD Roosevelt) en costume de bagnard (je vous avais dit que l'idée allait servir !).

Sonic devra franchir 6 mondes, chacun découpé en une série de 3 niveaux, avant d'aller regler son compte à l'infâme scientifique rondouillard.
6 mondes : Green Hill Zone premier contact avec l'univers de Sonic, Marble Zone avec les premières contraintes de gameplay, Spring Yard Zone et ses sauts délirants, Labyrinth Zone et ses chutes d'eau entrecoupées de bulles d'oxygène, Starlight Zone (c'est beau une ville la nuit) et finalement l'ultime repaire du vilain, Scrap Brain Zone et ses pièges vicieux.

La grande force de Sonic est de chambouler complètement l'aspect "jeu de plates-formes posé" que Mario avait institué. Ici, un habile mélange est fait entre manoeuvres de précision et phases en vitesse grand V qui allaient devenir la signature du hérisson, et même au-delà, son identité, sa substance au point que Sonic sera même le sponsor d'une écurie de F1 en 1993 !
La survie de Sonic est liée aux anneaux qui, à l'image des pièces de Mario, permettent également de gagner des vies une fois la centaine atteinte. Mais au moindre impact, Sonic les perd (d'ailleurs, se faire toucher à moins d'une dizaine d'anneaux de l'extend tant attendu est une frustration intense !).

Image

Le level design est une des qualités essentielles de Sonic the Hedgehog. Après un premier monde pour se rôder aux commandes et apprécier énormément cet incroyable équilibre entre sauts précis et tunnels supersoniques dans des stages déjà très vastes et bourrées de bonus cachés, on aborde un deuxième monde qui vous démontre encore qu'un héros vif comme l'éclair doit également savoir faire preuve de prudence, avant d'enchainer sur un monde délirant constitué de sauts et de pentes vertigineuses, le tout au milieu de bumpers qui ont du servir d'inspiration à l'un des spin-off de la série, le jeu de flipper Sonic Spinball, qui avait pour lui d'être un jeu fort divertissant.
Les trois derniers mondes sont tous autant qu'ils sont de véritables chefs d'oeuvre.
Labyrinth Zone, le monde 4, a laissé dans la mémoire collective de douloureux souvenirs qui cependant n'ont pu éclipser sa qualité. Dans un vaste dédale aquatique, Sonic devra trouver la sortie mais hélas, comme il ne sait pas nager, il évoluera donc par le fond, sous une pression accrue, ce qui alourdit son contrôle mais ne le détruit pas pour autant. Un très bon concept que celui d'altérer une maniabilité sans la tirer vers le bas ! Cette partie du jeu est tout à fait différente et nécessite calme et patience...Mais pas trop car, réalisme oblige et absent de Mario jusqu'à Super Mario 64, Sonic est un mammifère, et donc doit respirer...D'où la nécessité de trouver ces fameuses bulles d'air sous peine de noyade ! Qui n'a pas été stressé par le compte à rebours avant l'asphyxie ? Un monde exceptionnel et une merveille de conception.

Image

Starlght Zone est à nouveau une pièce maitresse avec ses successions de phases de pure plate-forme, de labyrinthes et de moments de courses parfaitement intégrés qui vous amènent vers d'autres embûches labyrinthiques. Et un termine en apothéose sur Scrap Brain Zone qui met le doigt sur une précision diabolique et une non moins diabolique reprise du concept de Labyrinth Zone dans sa troisième partie (Scrap Brain Zone 3, le niveau le plus dur et cauchemardesque du jeu). Puis vient l'affrontement final, au terme duquel Sonic verra le vilain tout rond s'enfuir...Signe de l'arrivée future d'un Sonic 2 et donc du caractère profondément précurseur et initiatique de ce Sonic 1 ?

Globalement, le jeu suit une courbe de difficulté progressive qui jamais n'atteint des sommets (Sonic 2 sera notablement plus difficicile), mais a pour ultime idée de génie de se doubler d'une quête parallèle, celle des "Chaos emeralds", joyaux de pouvoirs que Sonic peut récupérer dans des stages bonus fonction de la qualité de votre jeu au sein des divers stages. Et les attraper n'est guère facile, à moins d'être un expert en contrôle serré du genre Cameltry ou Marble Madness. Mais si vous tenez à voir la véritable fin...

Synthèse : Sonic a réussi son pari a à force de concepts nouveaux et parfaitement intégrés, est parvenu a nantir Sega d'une mascotte et même mieux, d'un emblème authentique. Dorénavant, Mario a un compétituer, et oh putain que je préférais l'époque où Sonic et Mario joutaient sur leurs consoles respectives à force de jeux tous extraordinaires...à cette époque où les deux antagonistes de la guerre des consoles d'hier font ensemble les guignols sur des champs d'athlétisme ! Pauvre Sonic, si un jour on m'avait dit qu'il ferait la course contre Mario ! Et le principe même de ce jeu (Mario & Sonic aux JO pour ceux qui n'auraient pas percuté s'il y en a), est une contre-vérité historique fulgurante : depuis 1991 qu'ils s'affrontent, l'un chez Nintendo l'autre chez Sega, tout le monde a pu se rendre compte que Sonic cavalait infiniment plus et plus vite que Mario, non ? Comment aujourd'hui, Mario avec plus de 15 ans de plus, arrive-t-il à courir aussi vite et au point de se mesurer à Sonic ? Ou alors cela signifie tout simplement que ce pauvre Sonic a tellement vieilli qu'aujourd'hui, Mario peut se permettre de le défier sur son terrain : celui de la course à pied...Bordel de merde, les concepteurs tout alléchés qu'ils étaient d'enfin réunir ces héros dont la rivalité était un des leitmotiv de l'histoire ludique (une rivalité encore plus ostensible que celles des familles McFly et Tannen, des Jones et des nazis ou de John McClane avec la famille Gruber) en sont venus donc à oublier toute cette histoire, allant à l'encontre même des caracteristiques physiques de ces deux personnages, pourtant forgées avec le temps et élevées au rang de définition même des jeux de plates-formes ? Si quelqu'un a l'adresse de celui qui a eu l'idée de Sonic et Mario aux JO, qu'il me la donne, que j'aille buter ce fâcheux négationniste de l'histoire de Nintendo et Sega !

Image

Et pour conclure par un retour sur cette période bénie qu'était la lutte Megadrive vs Super Nintendo, Mario vs Sonic, guerre des consoles et16 bits en folie, je dirai que, malgré ma préférence avérée pour Mario et son univers enfantin là où Sonic évoluait dans des univers mécaniques et somme toute plus "SF" que Mario (exception faite des univers marginaux de Super Mario Land), j'étais un des rares à jouer simultanément aux deux jeux en compétiton, Sonic et Super Mario World. Et oui, avoir des parents suffisamment friqués en ce temps pour me fournir et procurer en même temps les deux machines 16 bits était un privilège ! En ce temps d'ailleurs je n'avais guère l'occasion de développer ce sectarisme qui aujourd'hui est une des composantes essentielles du "Yacisme", alors je tapais aussi bien les 96 stages de Mario que les Chaos Emeralds, et en cour de récré je servais de référence voire de druide qui dépannait ces pauvres hères perdus dans la Star Road ou coincés au début de Labyrinth Zone 3...Comme je vous le disais en préambule, parmi mes plus belles heures...Comme le bonheur de constater avec le temps que Mario courait de mieux en mieux pour insidieusement rattraper Sonic, et que Sonic s'enrichissait de nouvelles transformations pour également ne plus laisser à Mario le monopole de la métamorphose qu'il semblait détenir dès l'origine en 1985, et perfectionner avec SMB 3 en 1988 ?

Méditez-moi ça !

A bientôt.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Risike » 01 Août 2011, 20:58

Toujours aussi passionnants tes FBI !
Ahhh je me souviens du lancement de Sonic en France. J'étais à l'école primaire (CM1 ou CM2) et je bavais devant les images du jeu avec Maître SEGA qui se faisait poutrer par le premier boss et son gros... boulet. Je crois que c'est en voyant ça que ma passion pour le jeu vidéo à commencé. J'ai eu ma première console peu après (SMS2) et une de mes premières demandes aux darons c'était Sonic (le 2 en l'occurrence qui était moins cher que le 1...).
Cette version MD je l'ai faite au moins 30 fois avec un pote. Chaque fois que je passais chez lui pour Megadriviser, on se le finissait en se passant la manette. Et quelle misère pour avoir tous ces émeraudes.
La jeunesse n'est pas une période de la vie, mais un état d'esprit...
Avatar de l’utilisateur
Risike
Dieu de la Borne
 
Messages: 1937
Inscrit le: 01 Déc 2009, 13:30
Localisation: Citoyen du monde, partisan d'un monde sans frontière

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar yace » 01 Août 2011, 22:47

http://www.youtube.com/watch?v=cIIagVIQ ... re=related

Deux choses émergent désormais :

-d'une part, la guerre est déclarée de façon explicite ;
-d'autre part, les pubs pour la PSone et son "comité anti-Playstation" n'ont rien inventé.
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Vince2 » 02 Août 2011, 21:19

Merci pour ce FBI Yace! :aaah:
Image

Rage Against The Bullets Jeuvidéothèque Megadriver for ever Mon Blog: Dess'Note
Avatar de l’utilisateur
Vince2
Dieu de la Borne
 
Messages: 1929
Inscrit le: 12 Déc 2009, 17:44
Localisation: LYON

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar yace » 03 Août 2011, 08:37

De rien^^
Bon anniversaire au fait à Sonic qui a soufflé ses 20 bougies...Putain, 20 ans !
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Akaimakai » 03 Août 2011, 08:56

Ha ha ha pour ton histoire de Sonic et Mario aux J.O à la fin !

Sonic The Hedgehog est l'un des jeux les plus marquant de l'histoire des JV. C'est l'un des 10 jeux de ma vie de gamer qui m'a le plus marqué au moment de sa sortie (Pas loin de F-Zero et Zelda : A Link to the Past par exemple). C'est possible un jeu aussi beau et aussi rapide sur Megadrive !!! Waaouh je le veux !!!

A mes yeux, c'est le premier qui est le meilleur de la série (même si j'ai bien aimé le 2 pour son mode 2 joueurs en autre), mais on sent qu'aucun sonic n'a bénéficié du soin apporté au tout premier.
"Easy to learn and difficult to master"

Nolan Bushnell
Avatar de l’utilisateur
Akaimakai
Modérateur
 
Messages: 3005
Inscrit le: 20 Août 2005, 17:26
Localisation: Paris

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Rising Thunder » 03 Août 2011, 21:05

et oh putain que je préférais l'époque où Sonic et Mario joutaient sur leurs consoles respectives à force de jeux tous extraordinaires


Je crois que c'est ce qui nous manque le plus !

;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Rising Thunder
Counter Stop
 
Messages: 7932
Inscrit le: 09 Nov 2003, 16:32
Localisation: Toulon 2036

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Loup » 04 Août 2011, 03:00

désolé j ai pas pus lire le reste après ca :

Tout ceux qui auront eu la chance d'observer l'animal dans son milieu naturel en tireront une conclusion (faut avoir la fibre naturaliste) : les hérissons sont lents. Incroyablement lents.


un hérisson qui chasse est lent oui mais un hérisson qui fuis fait du 8km/H autrement dit tu aurais du mal a le suivre en marchant ... (comprendre sans courir)
Ceci est une performance magistrale : un hérisson mesure environs 25 cm ce qui veut dire qua la vitesse de 8KM/H il parcoure 32 000 fois ca taille !( je te laisse faire le calcul pour un homme 1,80 ;) )

désolé fallait que je le dise ! ^^

jmen retourne lire :D
--signature modérée--
Avatar de l’utilisateur
Loup
Dieu de la Borne
 
Messages: 1592
Inscrit le: 19 Oct 2010, 23:53

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar squidhead » 04 Août 2011, 13:02

Sonic ne va pas si vite que ça et Mario n'est pas loin de tutoyer sa vitesse en ligne droite quand il court. Sonic tient essentiellement sa vitesse en utilisant notamment les accidents du relief. Tout est fait pour que sa vitesse s'accentue: pentes, toboggans, serpentins, ressorts, tremplins... Sa faculté de se mettre en boule lui permet de passer par des endroits que Mario ne pourrait pas franchir et qui le propulse tel un boulet de canon mais tout ça, c'est un peu de la triche, non?! Si le monde est tout plat, juste avec des plateformes à franchir, je donne pas cher de la peau de Sonic face à Mario qui est beaucoup plus véloce lors des sauts! Et qu'on ne me parle pas des bottes spéciales de Sonic, j'apparente ça à des stéroïdes ni plus ni moins! Non mais.
Image
Avatar de l’utilisateur
squidhead
1 crédit c'est déjà trop
 
Messages: 2297
Inscrit le: 14 Oct 2004, 22:33
Localisation: Corellia

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar yace » 04 Août 2011, 13:34

Dans la BD Sonic qui était publiée dans Consoles+, Sonic devient bleu sous l'effet du cobalt quand il a passé le mur du son lors d'un exercice physique, et Robotnik était autrefois un scientifique honorable et soucieux du bien-être des espèces animales, avant que la machine dont il veillait à la conception ne s'emballât, ne se retournât contre lui et le changeât en méchant.

C'est vrai que Sonic atteint ses pointes grâces aux descentes vertigineuses et autres ondulations du terrain, mais Mario également (les glissades au sol de SMB 3 et Super Mario World), mais quand il court, même les pentes n'augmentent pas sa vitesse alors que Sonic m'a souvent donné l'impression qu'il allait carrément sortir de l'écran !

Sonic et Mario...Ca c'est un sujet qui fédère et divise les joueurs ! :aaah:
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Alec » 08 Août 2011, 10:36

Sonic était une nouvelle fois une bonne leçon pour l'occident :

-un héro vif, au look d'enfer
-un level design aux petits oignons
-speed
-un challenge (pas si facile malgré l'avalanche de vies)

Je crache pas sur la prod occidentale au contraire, car il y a de super jeux, mais faut reconnaitre que sonic et mario ont vraiment marqué leur époque !

Je vous conseille sonic adventure dx machin chose II sur DS qui est vraiment sympa (de la plateforme et des boss sympa)

J'aime beaucoup le hérisson et le plombier, et pour moi les volets que je préfère sont SMBW et sonic 2, sonic 2 est vraiment une super évolution par rapport au premier, mon volet favori et le trip DBZ avec les émeraudes est bien vu !
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14161
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Rising Thunder » 09 Août 2011, 00:23

sonic adventure dx machin chose II sur DS


Hein!?
Image
Avatar de l’utilisateur
Rising Thunder
Counter Stop
 
Messages: 7932
Inscrit le: 09 Nov 2003, 16:32
Localisation: Toulon 2036

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Alec » 10 Août 2011, 13:24

rising thunder a écrit:
sonic adventure dx machin chose II sur DS


Hein!?


SONIC RUSH ADVENTURE, bah c'était clair non ? :D :D :D

Pas mal mais pour moi the best c'est sonic 2, le Troisième est vraiment bien foutu et mieux réalisé mais il n'a pas l'aura du II !

Oh et au fait, le debug mode présent dans sonic sur mégadrive, on peut l'activer sur les épisodes suivants ?
toutes vos bases nous appartiennent à nous !
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
 
Messages: 14161
Inscrit le: 12 Juil 2004, 17:04
Localisation: nstc-j

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar DONNI » 17 Oct 2011, 20:55

Akaimakai a écrit:Sonic The Hedgehog est l'un des jeux les plus marquant de l'histoire des JV. C'est l'un des 10 jeux de ma vie de gamer qui m'a le plus marqué au moment de sa sortie (Pas loin de F-Zero et Zelda : A Link to the Past par exemple). C'est possible un jeu aussi beau et aussi rapide sur Megadrive !!! Waaouh je le veux !!!

A mes yeux, c'est le premier qui est le meilleur de la série (même si j'ai bien aimé le 2 pour son mode 2 joueurs en autre), mais on sent qu'aucun sonic n'a bénéficié du soin apporté au tout premier.


+ 2 pour toi Akaimakai, j'ai pas besoin de répondre tu le fais à ma place, sauf que moi j'écrirais " C'est l'un des 5 jeux de ma vie de gamer qui m'a le plus marqué"
Et pour les 4 autres je dirais Street Fighter II, ThunderForce 4, SuperMarioKart et Zelda A link to the Past aussi :)

Et comme toi je préfère largement ce 1er aux 2 et 3 contrairement à la majorité, y'a pas la meme aura, pas la meme puissance d'immersion dans les 2 suivants. On sent bien que pour ses 2 suites ce n'est plus tout a fait la meme équipe (SEGA US quand le 1er c'est SEGA Japon)
Malgré que la spin dash me manque de temps en temps ... :mrgreen:
Megadrive forever...
Avatar de l’utilisateur
DONNI
Jeune Pad-awan
 
Messages: 46
Inscrit le: 14 Mars 2008, 20:34
Localisation: Paris / Grenoble (38)

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar UGO » 17 Oct 2011, 23:16

Alec a écrit:Oh et au fait, le debug mode présent dans sonic sur mégadrive, on peut l'activer sur les épisodes suivants ?

Ce mode est bien présent dans Sonic 2, 3, & Knuckles.
Il est vraiment très amusant et offre des possibilités quasi infinies, avec plein de bugs marrants, de trucs dans tous les sens et situations différentes à découvrir dans tous les niveaux.
Avatar de l’utilisateur
UGO
Dieu de la Borne
 
Messages: 1786
Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:24

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Ryz' » 19 Oct 2011, 02:49

rising thunder a écrit:
et oh putain que je préférais l'époque où Sonic et Mario joutaient sur leurs consoles respectives à force de jeux tous extraordinaires


Je crois que c'est ce qui nous manque le plus !

;)

+1

une belle émulation c'était, & pas une partouze avec un pauv' Sonic en prostipute... :|
>>> Sounds of Infinity

"You suffer... but why?"
Avatar de l’utilisateur
Ryz'
Counter Stop
 
Messages: 6333
Inscrit le: 30 Oct 2010, 17:34
Localisation: Around Saturn...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Gunny » 05 Nov 2011, 22:52

Ca serait bien un FBI sur sonic 2 ^^ Je ne me sens pas l'âme de le faire, même si ce sonic c'était LA claque !
Le 1, j'ai beaucoup aimé, mais le 2 va plus loin dans le délire :)
Parce qu'une paire de chaussettes, c'est mieux qu'un string !
-Je comprend rien à ce que tu dis...
-Pas grave... C'est pas en vivant plus longtemps qu'on deviens moins con.
Avatar de l’utilisateur
Gunny
Empereur Bydo
 
Messages: 3308
Inscrit le: 15 Mai 2006, 14:26
Localisation: Rayon chaussettes du Kiabi du coin

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar UltramanU » 05 Nov 2011, 23:12

A ma connaissance seule version JAP possède les scrollings parallaxes supplémentaires (nuages green hill zone) et l'effet de distorsion (labyrinth zone).
Je crois qu'il y a également un vague bugfix concernant des pointes...

EDIT: plus de précisions ici http://www.soniczone0.com/games/sonic1/miscellaneous/

Sinon mon préféré est le CD, mais là aussi il vaut mieux y jouer en JAP pour avoir à la fois le 60Hz et les bonnes musiques.

Eeh oui...
Image
à ce point-là, moi j'dis qu'ça d'vient gênant
UltramanU
Militari
 
Messages: 8220
Inscrit le: 08 Jan 2006, 23:24
Localisation: 34

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar yace » 20 Fév 2013, 15:14



:ouin:
Playlist TBYVGS

On nous promet les cieux, nom de Dieu, pour toute récompense
Tandis que ces messieurs, nom de Dieu, s'arrondissent la panse, sang Dieu!
Nous crevons d'abstinence, nom de Dieu, nous crevons d'abstinence!
Avatar de l’utilisateur
yace
Ben... yace, quoi
 
Messages: 29639
Inscrit le: 30 Juin 2003, 17:20
Localisation: Ailleurs...

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar kuromimi » 12 Juin 2013, 09:49

bien interessant de te lire.
Avatar de l’utilisateur
kuromimi
Mister Beam
 
Messages: 964
Inscrit le: 13 Mars 2013, 14:23
Localisation: chatillon
Page Facebook: https://www.facebook.com/jonathan.k.lefebvre

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Henes » 15 Juin 2013, 12:04

yace a écrit:Sonic m'a souvent donné l'impression qu'il allait carrément sortir de l'écran !

Je me souviens que Sonic GameGear peut aller plus vite que le scrolling et complètement sortir de l'écran :-)
Avatar de l’utilisateur
Henes
Ampoule aux Pouces
 
Messages: 472
Inscrit le: 10 Juil 2004, 13:25
Localisation: Paris (94)

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar UltramanU » 15 Juin 2013, 12:41

Dans le 2 aussi on peut si je me souviens bien (Chemical Plant Zone).
à ce point-là, moi j'dis qu'ça d'vient gênant
UltramanU
Militari
 
Messages: 8220
Inscrit le: 08 Jan 2006, 23:24
Localisation: 34

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar kuromimi » 15 Juin 2013, 18:47

oui on le voit souvent dans sonic 2 a chemical car c'est assez facile de le faire.

en général si je me souviens bien meme un joueur lambda peux plus ou moins mettre sonic plus en avant pas jusqu'a partir totalement a droite de l'écran, mais on voit qu'il n'est plus au centre.
Avatar de l’utilisateur
kuromimi
Mister Beam
 
Messages: 964
Inscrit le: 13 Mars 2013, 14:23
Localisation: chatillon
Page Facebook: https://www.facebook.com/jonathan.k.lefebvre

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Mickey » 16 Juin 2013, 10:16

Ainsi que dans le 1 sur SMS comme nous le montre BOS en vidéo !

Tiens j'en profite pour vous parler d'un truc qui m'intrigue pas mal depuis un moment : pourquoi, dans certains jeux, dont ce Sonic, le personnage est plutôt situé dans la partie droite de l'écran ?

Image

Ça va un peu à l'encontre de toute logique puisque ce qui intéresse le joueur c'est plutôt ce qui se passe devant soi et non derrière, à plus forte raison dans un jeu speed comme Sonic qui demande pas mal d'anticipation.

Je sais que dans certaines phases d'exploration il faut aussi aller vers l'arrière, mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir tout simplement centré Sonic à l'écran, comme dans la version originale sur Mega Drive ?

On retrouve la même chose dans E-Swat par exemple :

Image

Je trouve que ça va à l'encontre du bon sens et que c'est plus handicapant qu'autre chose, j'ai beau retourner le problème dans tous les sens je ne vois pas ce qui peut justifier un tel choix !

Une idée ?
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22727
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar kuromimi » 16 Juin 2013, 10:23

pour sonic MS c'était pas du a la console qui avait du mal? sonic allait au final peux etre trop vite on va dire pour la console, meme si le jeux était très bien jouable pour l'avoir et l'avoir fait un nombre incalculable de fois.

pour e-swat la franchement aucune idée, en y pensant je crois ca le faisait aussi a strider sur MD aussi, enfin la c'est juste de mémoire.
Avatar de l’utilisateur
kuromimi
Mister Beam
 
Messages: 964
Inscrit le: 13 Mars 2013, 14:23
Localisation: chatillon
Page Facebook: https://www.facebook.com/jonathan.k.lefebvre

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar UltramanU » 16 Juin 2013, 10:43

Tiens oui il y a pas mal de jeux où c'est le cas et ça m'a toujours énervé !
Comme s'il y avait un rectangle au milieu de l'image dans lequel le personnage peut se déplacer sans faire bouger le scrolling...
à ce point-là, moi j'dis qu'ça d'vient gênant
UltramanU
Militari
 
Messages: 8220
Inscrit le: 08 Jan 2006, 23:24
Localisation: 34

Re: [FANBOY INSIDE 83] Sonic, l'Histoire et moi

Messagepar Mickey » 16 Juin 2013, 11:05

kuromimi a écrit:pour sonic MS c'était pas du a la console qui avait du mal? sonic allait au final peux etre trop vite on va dire pour la console
Je ne pense pas non puisque Sonic est décentré même quand il est à l'arrêt.
Avatar de l’utilisateur
Mickey
King Fossile
 
Messages: 22727
Inscrit le: 28 Fév 2004, 00:08


Retour vers Fanboy Inside

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité