la séquence du spectateur

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.
Avatar de l’utilisateur
ccp
Ampoule aux Pouces
Messages : 492
Inscription : 28 oct. 2009, 14:16

21 mai 2019, 16:44

Ouais tout comme toi (sauf que j étais pas fatigué).
raisonnable
King Fossile
Messages : 10251
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

21 mai 2019, 17:33

Ah, donc c'est davantage une question de rythme du film et non de fatigue du spectateur uh!uh!uh!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Joystick d'or 2016
Messages : 577
Inscription : 27 janv. 2010, 09:29
Localisation : Lausanne

22 mai 2019, 06:55

ccp a écrit :Vu hier soir à la télé under the silver lake
C'est malin! Je l'ai regardé hier soir et me suis couché à pas d'heure !

Un univers bien barré mais très Hollywoodien si l'on peut dire où je suis sûr que la réalité n'est pas si loin que ça quand on voit les protagonistes.
C'est un peu comme à Cannes en ce moment je suppose, plus ton look est "original" plus tu as une chance de te différencier ou remarquer, c'est peut-être une façon d'exister pour certain(e)s ! :D

Pour le reste j'ai aimé la sonnerie de téléphone du héro (Last Ninja - C64), le coup du 'songwriter', la femme 'chouette', le gars qui fait son enquête (qui avait déjà un rôle de "weirdo" dans la série 'Happy' sur Netflix) et plein d'autres trucs et allusions 'Pop culture' & 'Video games' si il y a une différence entre les deux ...

Malgré une "fin" en queue de poisson (ou alors j'ai loupé quelque chose) je ne me suis jamais ennuyé. Ca faisait longtemps que je n'avais vu un film de ce genre, merci de nous en avoir fait part.
Si il n'y avait que des gens honnêtes, nous n'aurions pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
ccp
Ampoule aux Pouces
Messages : 492
Inscription : 28 oct. 2009, 14:16

22 mai 2019, 08:22

ganjuro a écrit :
Malgré une "fin" en queue de poisson (ou alors j'ai loupé quelque chose) je ne me suis jamais ennuyé. Ca faisait longtemps que je n'avais vu un film de ce genre, merci de nous en avoir fait part.
Pas tout compris non plus. Et content que ça t'as plu. Et pour ceux qui l'on pas vu (rimes...) y aussi de jolies filles.
raisonnable
King Fossile
Messages : 10251
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

09 juin 2019, 10:51

Je ne poste plus trop les films que je regarde au cinéma (de plus en plus rare hélas) ou en streaming depuis peu, mais là j'ai pris trop de plaisir sur cet ovni de Sorry to bother you pour ne pas le recommander vivement!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 56975.html

ça aurait pu être un film très sérieux de bout en bout, car le capitalisme et l'exploitation de l'autre sont critiqués d'un bout à l'autre, sauf que dans la forme, c'est totalement déjanté et très drôle!!

P.S : j'ai aussi enfin vu Swiss Army Man, toujours en streaming, il est totalement fou comme je l'espérais mais bizarrement, je n'ai pas autant pris de plaisir au visionnage que je l'aurais cru (entre autre, c'est drôle les prouts mais ça va deux secondes).
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Joystick d'or 2016
Messages : 577
Inscription : 27 janv. 2010, 09:29
Localisation : Lausanne

11 juin 2019, 07:43

Happy season 2 Netflix

Oui bon, je pense que vous êtes au courant mais si vous aimez l'humour noir, c'est indispensable.
Un seul truc qui me dérange dans cette nouvelle saison c'est le côté gore (marrant au début) mais qui devient récurrent pour se transformer en torture sadique.

Il y a des fois où même un bon film ou série pourrait se passer de ce genre de scènes de tortures gratuites car à mon humble avis, ce n'est pas la surenchère de trucs choquants qui font la qualité du récit. (même si l'énergie déployée pour faire du crade innovatif est colossale)

Malgré celà, je vais aller au bout (je n'en ai vu que deux épisodes hier soir) car les aventures de Sax sont toujours loufoques et on s'attache vite à ce merveilleux looser :D
Si il n'y avait que des gens honnêtes, nous n'aurions pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

11 juin 2019, 18:33

ganjuro a écrit :
Il y a des fois où même un bon film ou série pourrait se passer de ce genre de scènes de tortures gratuites car à mon humble avis, ce n'est pas la surenchère de trucs choquants qui font la qualité du récit. (même si l'énergie déployée pour faire du crade innovatif est colossale)
Et ben on est sur la même longueur d'ondes sur ce sujet là.... J'adore la série Game of thrones et là aussi ils auraient pu aisément se passer de certaines scènes durant lesquelles on sent presque le froid de la lame transpercer les personnes en question .... (remarques c'est aussi ce coté cru qui fait le succès de la série qu'on aime ou pas)

Ou des séquences de tortures abominables....Théon..... :X :X :X :X

D'autre diront que tout ça se justifie pour travailler la psychologie des personnages... quand on matte walking dead ou games of thrones faut pas s'attendre à projeter des étoiles par le nombril après XX saisons mais quand même....
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

14 juin 2019, 14:22

Je vous conseille "I am mother" une sacré surprise S.F
Un enfant nait dans une espèce de centre et est élevée seule par un androide....




.....Je m'attendais à un truc dans le genre "film qui fait peur" très manichéen et en fait il l'est mais pourtant il reste vraiment riche détail et en interprétations.... je vous invite à le voir : au fur et à mesure on assemble un puzzle et le petit malin qui est aux commandes balaye tout ....

Un des rare film netfifix qui a retenu mon attention, le personnage de la mère est aussi terrifiant qu'attachant et les acteurs tiennent bon tout du long !
All your base.....
raisonnable
King Fossile
Messages : 10251
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

23 juin 2019, 22:53

Vu deux super films cette semaine :

La palme d'or sud coréenne Parasite, ou les tribulations d'une famille d'escrocs fort réjouissante qui jette son dévolu sur une autre famille, bourgeoise et un tantinet naïve... C'est du bon film sud coréen, c'est-à-dire que c'est excessif, caricatural et "qu'est-ce que c'est que ce bordel" pour la faire en français, mais toujours bien équilibré donc pas à même de décrocher le spectateur à force de pousser le bouchon trop loin et n'importe où. Le rythme est super bien calibré, les scènes savoureuses s'enchaînent sans essoufflement, et le dénouement imprévisible jusqu'au bout. Que du bonheur!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 55238.html


Le nouveau film de Quentin Dupieux : Le daim. L'histoire d'un gars qui ne va pas très bien dans sa tête suite à une rupture amoureuse, et qui se tape une fixette sur un blouson en daim, avec lequel il développe une relation probablement schizophrène. Ils concluent tous deux un pacte : récupérer tous les autres blousons qui existent, quels que soient les moyens utilisés face à leurs propriétaires, afin que le blouson en daim soit le seul blouson au monde qui reste. Le héros looser de cette histoire, campé par un Jean Dujardin parfait, filmera cette épopée en s'improvisant metteur en scène, et sera aidé dans son entreprise par une monteuse amatrice qui fait office de serveuse dans un rade désert. Ce scénario vous parait absurde? Et bien ce n'est qu'une poussière dans la somme dé délire présente dans ce film, où il n'y a rien à comprendre et tout pour se laisser porter. Un vrai film de taré avec un humour bien à froid, froid comme un cadavre!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 61030.html
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
sisi
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2197
Inscription : 26 juin 2003, 18:10
Localisation : Villepreux (78)

24 juin 2019, 21:34

raisonnable a écrit :Vu deux super films cette semaine :

La palme d'or sud coréenne Parasite, ou les tribulations d'une famille d'escrocs fort réjouissante qui jette son dévolu sur une autre famille, bourgeoise et un tantinet naïve... C'est du bon film sud coréen, c'est-à-dire que c'est excessif, caricatural et "qu'est-ce que c'est que ce bordel" pour la faire en français, mais toujours bien équilibré donc pas à même de décrocher le spectateur à force de pousser le bouchon trop loin et n'importe où. Le rythme est super bien calibré, les scènes savoureuses s'enchaînent sans essoufflement, et le dénouement imprévisible jusqu'au bout. Que du bonheur!!
Tout pareil que toi, j'ai beaucoup aimé ce film, très corrosif sur les rapports de classes et qui m'a fait un peu penser-pour ce thème- à la Cérémonie, de Claude Chabrol, même si leur style n'ont rien à voir. Les deux films montrent assez justement et sans caricature les rapports maîtres/serviteurs avec dans les deux cas
Spoiler :
pas mal de sang :elsass:
Shmupland, shmupland über alles!
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 6604
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

29 juin 2019, 14:15

Au cas où vous ne connaitriez pas, je vous recommande L'histoire racontée par des chaussettes, sur YT.

En voici un épisode:

Avatar de l’utilisateur
Popov
Radiant Silverpost
Messages : 1207
Inscription : 17 avr. 2011, 21:19

29 juin 2019, 16:24

raisonnable a écrit :Vu deux super films cette semaine :

La palme d'or sud coréenne Parasite, ou les tribulations d'une famille d'escrocs fort réjouissante qui jette son dévolu sur une autre famille, bourgeoise et un tantinet naïve... C'est du bon film sud coréen, c'est-à-dire que c'est excessif, caricatural et "qu'est-ce que c'est que ce bordel" pour la faire en français, mais toujours bien équilibré donc pas à même de décrocher le spectateur à force de pousser le bouchon trop loin et n'importe où. Le rythme est super bien calibré, les scènes savoureuses s'enchaînent sans essoufflement, et le dénouement imprévisible jusqu'au bout. Que du bonheur!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 55238.html


Le nouveau film de Quentin Dupieux : Le daim. L'histoire d'un gars qui ne va pas très bien dans sa tête suite à une rupture amoureuse, et qui se tape une fixette sur un blouson en daim, avec lequel il développe une relation probablement schizophrène. Ils concluent tous deux un pacte : récupérer tous les autres blousons qui existent, quels que soient les moyens utilisés face à leurs propriétaires, afin que le blouson en daim soit le seul blouson au monde qui reste. Le héros looser de cette histoire, campé par un Jean Dujardin parfait, filmera cette épopée en s'improvisant metteur en scène, et sera aidé dans son entreprise par une monteuse amatrice qui fait office de serveuse dans un rade désert. Ce scénario vous parait absurde? Et bien ce n'est qu'une poussière dans la somme dé délire présente dans ce film, où il n'y a rien à comprendre et tout pour se laisser porter. Un vrai film de taré avec un humour bien à froid, froid comme un cadavre!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 61030.html
J'ai vu les deux la semaine dernière (ça va faire 2 semaines pour Parasite), et tout pareil que raisonnable. A la virgule près, le même avis! :aaah:
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

20 juil. 2019, 18:43

ohhhh pour les curieux il y a saint seiya la nouvelle série en cg !!!!!!!!

J'ai jamais réussi à me mettre un coup de pied dans les baloches mais la toei a réussi là où j'ai échoué !
C'est minable à en cracher du sang !

à éviter à tout prix !!!!!

shun chevalier d'andromède pacifiste un peu ambigu dans son armure rose mais pourtant 100% hétéro (90 ? 80 ? moins ? peu importe) et bien là c'est une nana histoire de ratisser large !

Et nos héros au lieu de péter des os, et de pisser le sang pour la gloire d’Athéna ils combattent des soldats, des tanks et des hélicos dirigés par une espèce de docteur gang qui n'a rien à foutre là.

Pour les fans de la série, vous verrez ils ont lâché un bel étron sur notre enfance....

Et au nom de quoi ? de l'argent ? je doute que ça marche ou que ça passionne qui que ce soit !

Image
rhoooooh oui bouge ton bouge shun et fouettes moi avec ta chaiine !!!!
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 6604
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

20 juil. 2019, 20:55

D'une manière générale, ça fait longtemps que Saint Seya rime avec caca :D
C'est ça quand tu vises une cible de 30-40tenaires, mais que tu n'es pas sûr que ça marchera encore, alors tu fais de la merde à petit budget en priant fort pour que ça marche.
Raté, Dieu n'est pas mercantiliste :D
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

21 juil. 2019, 10:08

Mortipoil a écrit :
20 juil. 2019, 20:55
D'une manière générale, ça fait longtemps que Saint Seya rime avec caca :D

Comment oses tu dire du mal de omega et de soul of gold ????
Nan, c'est clair que c'est devenu à chier, j'ai revu l'arc hades et là encore idem j'ai trouvé ça d'une nullité, pourtant niveau background mythologie et tout, c'est pas mal foutu mais alors le reste !!!

Les combats sont nullissimes et les chevaliers d'or je les ai trouvé assez ridicules avec un coté super sentai très prononcé :

(chevaliers d'or qui lancent ça ensemble à voix haute)
"attention, nous allons lâcher la Athena exclamationnnnn au nom de l'amour et de l'amitié, de la paix de la fraternité yhaaaaaaaaahhhhhh" (et le doublage vf n'arrange rien...)

Et ça tombe à plat parce que les chevaliers d'or noirs ont lancé la même attaque.....

Bref....
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 6604
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

21 août 2019, 15:46

En attendant la sortie très prochaine de Rambo V, voici des stats funs sur les 4 premiers opus :
https://filmgeek.fr/2008/01/25/rambo-4- ... t-qui-tue/
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
Messages : 5576
Inscription : 07 févr. 2010, 01:21
Localisation : Theâtre des Astres

21 août 2019, 16:29

Oui, le nouveau Saint Seiya, c'est américanisé à mort et juste là pour vendre des jouets à des gamins.
Je pense vraiment pas qu'on soit la cible démographique de cette nouvelle adaptation.
D'ailleurs le changement de sexe de Shun sous couvert de 'progressisme' et en réalité une façon d'éviter de vendre des figurines d'un personnage queer aux gosses.
Mais sans parler de ça, on se demande vraiment si les gars qui ont pondu ce truc on ouvert ne serait-ce qu'un fois le manga ! :D
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

21 août 2019, 18:13

Oh ben mattez donc la saga du sanctuaire revue et corrigée :
Spoiler :


à 6:52 :D :D :D :D
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
Hobbie
Counter Stop
Messages : 5576
Inscription : 07 févr. 2010, 01:21
Localisation : Theâtre des Astres

21 août 2019, 20:37

:D :D :D

Le pire c'est que c'est limite moins ridicule que la nouvelle série ! :D
Avatar de l’utilisateur
Shû Shirakawa
Counter Stop
Messages : 9101
Inscription : 29 avr. 2007, 11:28
Localisation : La Gias

22 août 2019, 07:47

C'est tellement culte la série abrégée.

La Vierge et le Scorpion sont les épisodes qui me font le plus rire.
Jeux du moment : Resident Evil 5 (PS3) / Valkyrie Profile 2 (PS2)
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

22 août 2019, 15:29

Ohhh une série qui sort de ce marasme de navets présent sur la célèbre "chaine"

C'est "better than us" une série russe qui est vraiment bonne j'ai vu les deux premiers épisodes et j'ai hâte de voir la suite !!!


en gros c'est futur très proche : androides qui aident les humains ou encore des androides sexuels, questions éthiques etc...., on suit surtout la vie d'une famille au bord de l'implosion ainsi que le parcours d'un androide femelle qui tente de "survivre" donc doté d'une forme d'instinct de survie... tout se mélange, meurtre, police, chômage, conduite des parents envers leurs enfants ....


C'est astucieux car on est pas en 2052, les humains vivent avec des robots et c'est nous c'est maintenant !!!

Perso j'adore !
Dernière modification par Alec le 23 août 2019, 12:39, modifié 1 fois.
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
ganjuro
Joystick d'or 2016
Messages : 577
Inscription : 27 janv. 2010, 09:29
Localisation : Lausanne

23 août 2019, 12:26

Ben moi je comble le retard avec "Stranger Things' que l'on m'a vivement conseillé.

C'est un peu 'Goonies', ca se laisse voir mais ce qui me porte le plus est le fait qu'à la même époque j'avais l'âge des protagonistes. (je parle des jeunes ados :D ) et le fait de retrouver l'ambiance bien reconstituée de 1984 me fait marrer au plus haut point..

Je ne sais pas comment ils ont pu recréer tout ce monde de 1984 ville complète, véhicules, décors, appareils divers, bouquins, vinyls, cartouches de jeux posées sur la télé etc... Bon, je pense que le pire c'est quand même les fringues et les coupes de cheveux, là les acteurs ont dû souffrir :D
Si il n'y avait que des gens honnêtes, nous n'aurions pas besoin de password...
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

23 août 2019, 12:32

Stranger things j'ai adoré la première saison, bien aimé la deuxième et la troisième est un cran en dessous.....


Et oui pour le coté authentique, ils ont bien bossé, chemises à carreaux pantalons en velours, vieilles caisses, vieux systèmes de surveillance, coiffures "coupe au bol et brushings de la mort qui tuent :D :D :D .... clairement c'est bien fait !
All your base.....
Avatar de l’utilisateur
Mortipoil
Counter Stop
Messages : 6604
Inscription : 06 sept. 2012, 18:14
Localisation : Moose VS Beaver

23 août 2019, 16:23

Stranger Things j'ai adoré la saison 1, été très déçu par la saison 2, et très mitigé par la saison 3.

Le background est génial, mais après il y a tellement d'incohérences dans l'histoire et dans les faits que ça fait complètement décrocher.

C'est dommage car la saison 1 est vraiment excellente.

Normalement il y aura en tout 4 voire 5 saisons, mais pas plus, avec un bon 2 ans entre chaque pour laisser les enfants grandir, autant dire qu'on n'est pas prêts d'en voir le dénouement ^^

Niveau films qui baignent dans les années 80, la 2eme partie de l'excellent remake de Ça sort dans quelques jours!
Avatar de l’utilisateur
Alec
King Fossile
Messages : 14641
Inscription : 12 juil. 2004, 17:04
Localisation : nstc-j

24 août 2019, 14:06

Mais je persiste, tentez le coup sur "better than us" c'est vraiment bien foutu !
Et les acteurs sont bons !

All your base.....
raisonnable
King Fossile
Messages : 10251
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

25 août 2019, 16:47

Vu au cinéma Once upon a time... in Hollywood, le dernier rejeton de Tarantino. Comme j'ai vu tous ses films, que plus de la moitié du temps je suis totalement fan, et que même lorsque j'aime moyen il y a toujours de bonnes choses à en retirer, c'était juste pas possible que je laisse passer celui-là ma bonne dame.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 57482.html

Verdict : j'en ressors avec une impression mitigée. Déjà, l'univers ne m'a pas intéressé. Et puis le film part trop dans un trip référencé, mais sans pousser le bouchon assez loin du coup c'est pas super passionnant parce que pas dans un délire obsessionnel assumé. Le personnage de la femme de Polanski n'apporte rien au déroulé sinon des longueurs inutiles, vu que le film la laisse en dehors du final (s'affranchissant d'une drôle de manière de la triste réalité).
Pour le côté positif, j'en retire quelques phases magnifiques, comme le passage au ranch, ou encore les scènes de tournage ou Di Caprio en tant qu'acteur qui joue à l'acteur alterne avec talent entre médiocrité et grande performance. Tarantino aura toujours cette patte artistique inouïe, lui permettant de transfigurer une tranche de vie banale en scène absolument fascinante, du pur génie. Et puis la création du personnage de Rick Dalton ainsi que son intégration dans la culture américaine des années 60 est très bien foutue, j'ai vraiment cru que cet acteur de série avait existé.

Malgré ces quelques derniers points positifs, j'ai ressenti un fond d'ennui pendant le visionnage du film. Je le range donc du côté des films de Tarantino qui ne m'ont pas trop botté, avec Jackie Brown et Django (et un peu Réservoir Dogs aussi).


Bon et sinon, je lance en revanche un gros coup de cœur pour un film que j'avais loupé du temps de sa sortie, et que j'ai par chance vu en streaming : Shéhérazade.

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 52896.html

Bon là c'est pas du rigolo, en gros l'histoire d'un môme de Marseille qui sort tout juste de prison, et refuse d'être placé en foyer parce que son seul désir c'est de rentrer chez sa mère abandonnique, du coup il se met en fugue et se rapproche d'une pute à peine majeure, moitié pour qu'elle l'aide à survivre, moitié plus importante parce qu'il en tombe amoureux. Le gamin, surement dans les 17 ans, est un vrai p'tit diable et a le don de se retrouver dans des galères à répétitions, mais cette relation va redistribuer les cartes.

La force de ce film, c'est de n'être ni dans la complaisance ni dans le jugement, simplement dans une justesse de regard précis comme un scalpel, sans en faire des caisses. L'histoire est passionnante parce qu'elle est incroyablement bien racontée, filmée et interprétée. Le final apporte une touche d'espoir et de positif, en évitant pourtant toute facilité.

Dans les métiers éducatifs, la purge de film "La tête haute" est souvent mise en avant comme chef d'oeuvre et point d'appui pour parler des minots délinquants, alors qu'il est bourré de clichés, de raccourcis et de poncifs.

Shéhérazade, lui, est un film coup de poing qui donne au moins le sentiment de savoir précisément de quoi il parle.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
Lyv
Mister Beam
Messages : 977
Inscription : 02 août 2013, 09:59
Localisation : 精神と時の部屋

25 août 2019, 20:25

Enfin regardé La Montagne Sacrée, de Jodorowsky.

C'est complètement barré de bout en bout et sans doute blindé de références/allégories/métaphores que j'ai loupées, mais j'ai trouvé que ça restait captivant même si on ne saisit pas tout. Les grands thèmes restent assez évidents, donc on n'est pas obligé d'accéder au 32e niveau de lecture pour apprécier.
Esthétiquement c'est somptueux, je m'attendais à un côté bien plus "cheap", mais pour un film de 1973 ça ne fait pas du tout daté. La musique vient parfaitement compléter le tableau. C'est souvent cru (surtout au début, le temps de s'habituer), toujours inventif, et ça parvient à raconter une histoire malgré l'enchaînement de trips hallucinatoires. Brillant.


Et vu qu'on est dans les "classiques", City of God.

L'histoire d'un gosse qui grandit dans les favelas de Rio de Janeiro, et qui essaie de s'en sortir en devenant photographe. C'est violent, très violent, et ça navigue en permanence dans les eaux troubles où on se demande si les situations sont exagérées pour les besoins du film...mais elles font pourtant bien réelles. La banalisation du crime est tellement bien rendue que sur la fin un meurtre de sang-froid ne provoque aucune réaction, ce qui est assez effrayant. J'ai eu un peu de mal avec la narration non-linéaire et la multitude de personnages dans la première moitié, mais ça s'éclaircit progressivement.
Le vrai film "coup de poing" ; excellent.
Avatar de l’utilisateur
Radigo
Counter Stop
Messages : 6816
Inscription : 22 mai 2003, 16:31
Localisation : Paris
Contact :

26 août 2019, 13:25

Je rebondis sur le dernier Tarantino. J'ai toujours eu un souci avec ce mec : c'est mon impossibilité à apprécier ses films au premier visionnage. La plupart du temps je ne comprends pas ce que le film est sensé me dire, ce qui est un problème car dans la plupart des cas les films de Tarantino ne disent pas grand chose et sont surtout des prétextes à des scènes cools. Très souvent aussi, comme le mec est globalement encensé de partout, j'ai tendant à attendre un cinéma intello et difficile à comprendre et je m'attends à me faire retourner le cerveau.. sauf que non, c'est juste un geek et je dois me forcer à prendre tout au premier degré pour apprécier, sauf pour les references cinéma où je suis à la rue. Et c'est pour ça que j'ai eu beaucoup de mal avec Boulevard de la mort par exemple. Et Kill Bill est juste un film de baston où il faut débrancher son cerveau au final.

Bref, je me suis rendu compte qu'il me fallait un mode d'emploi pour regarder un Tarantino. Donc je me suis renseigné et j'ai pas regretté. Sachant que ça parlait d'un fait divers glauque, sachant les tenants et aboutissants, sachant le contexte j'ai pu me contenter d'attendre le dénouement en profitant de la balade (et des balades il y en a, des plans "inutiles" en bagnole vintage avec de la bonne musique), des plans magnifiques, des performances d'acteurs amusantes. Et quand la fin est arrivée j'ai - bien - trippé - ma - race. Et surtout quand
Spoiler :
le titre du film s'est affiché lors de la conclusion, j'ai tout compris, il s'agit d'une fable moderne/vintage où les méchants finissent par perdre. Et ce sentiment était génial. "Si seulement ça s'était passé comme ça".
"HYPER GAGE : 500%"
Image
Avatar de l’utilisateur
Guts
Modérateur
Messages : 8783
Inscription : 22 mai 2003, 18:02
Localisation : 28
Contact :

26 août 2019, 15:50

Oui clairement si tu n'as pas la référence historique, tu passes complètement à côté du film. Et je suis d'accord qu'il y a une bonne partie des scènes qui pouvaient être zappées pour donner un meilleur rythme à l'histoire.
Toaplan Legendary Series
** Image **
Image
raisonnable
King Fossile
Messages : 10251
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

26 août 2019, 16:07

Bah j'avais la référence historique, et il n'empêche que je trouve le final raté,
Spoiler :
ou plutôt je trouve que ce n'était pas la peine de donner une telle place au personnage de la femme de Polanski, pour qu'elle ne soit pas intégrée dans le dénouement à l'intérieur du film.

A mon sens, et quitte à changer la fin pour conclure sur un happy end et montrer comme le cinéma peut rendre les choses belles, alors il aurait fallu que cette dernière soit présente au moment où tout part en vrille avec les hippies, qu'elle s'en sorte et même qu'elle ait une part active dans le retournement de situation.

Mais non, elle n'est pas là. Elle prend juste la forme d'une voix à l'interphone, qui propose à Rick Dalton de passer boire un coup après toutes ces émotions. Pourquoi pas dans l'absolu, mais alors pourquoi nous avoir bassiné avec ce personnage secondaire qui n'apportait rien au film, je parle du film en tant que film en disant cela.
Dernière modification par raisonnable le 27 août 2019, 09:35, modifié 1 fois.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Répondre