la séquence du spectateur

Discussions générales ou hors topic pour les membres de la communauté. Les consommations ne sont pas incluses dans le prix, et on ne drague pas la serveuse merci.
Avatar de l’utilisateur
Radigo
Counter Stop
Messages : 6800
Inscription : 22 mai 2003, 16:31
Localisation : Paris
Contact :

27 août 2019, 09:30

Merci pour les spoiler...

Bah à l'instar de Boulevard de la mort où la première moitié du film ne sert QUE à faire monter la tension qui est libérée pendant toute la deuxième partie, ce perso n'est là QUE pour faire monter la tension, elle est naïve, jolie, touchante, on finit par s'attacher à elle et plus ça avance plus on se dit "merde c'est dommage ce qui va lui arriver". Et ça a parfaitement marché sur moi précisément parce que j'avais fait un cours de rattrapage d'Histoire juste avant.

Mais c'est plutôt couillu de miser un climax sur un élément aussi faiblard en effet car ça dépend beaucoup de la sensibilité du spectateur.
"HYPER GAGE : 500%"
Image
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

27 août 2019, 10:00

Ouais t'as raison pour le spoiler, tant pis pour les pertes actuelles mais j'ai sauvé les retardataires en balisant mon précédent texte.

Je pense que c'est surtout la façon dont on se représente un film qui va faire que le bat blesse, ou non. Pour moi, le problème n'est pas d'être préalablement informé de la réalité de cette histoire sordide, pour apprécier le final du film et la façon dont Tarantino l'amène. J'en connaissais les tenants et les aboutissants, et j'ai rapidement senti que le plantage de décor (auquel j'ai été insensible, ce qui n'aide pas) y serait lié.

Il n'empêche que je n'ai pas du tout adhéré, pour une simple raison : à mon sens, si un film décide de s'émanciper de la réalité (et c'est totalement le cas ici), alors il doit d'autant plus être bétonné et cohérent dans sa forme, afin d'être légitime en tant qu'oeuvre et histoire unique.

A partir du moment ou Tarantino décide de s'affranchir du réel, non seulement en introduisant des protagonistes fictifs qui donnent l'impression d'avoir impregné la culture américaine (ce qu'il fait magnifiquement avec ses deux personnages centraux, et là oui ça marche); mais aussi en proposant une telle alternative à la réalité que son final le prétend, alors l'ensemble doit être cohérent (j'insiste) et tenir debout, et non pas jouer sur la référence.

Pour faire plus clair (quoique...) : peu importe ce que l'histoire réelle nous apporte comme supplément. S'il est oeuvre de fiction, un film vit avant tout pour lui-même, émancipé de toute information extérieure. Et de fait, chaque personnage dans le film doit garder une place logique au regard de ce qu'il se passera et de l'importance qu'il occupe, pour le film et juste pour le film.

Bon, j'ai essayé de mettre au clair mon opinion sans spoiler davantage, l'exercice n'est pas simple vu le sujet!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

11 sept. 2019, 11:35

Vu sur arte.tv hier, un film japonais totalement craqué!!! ça s'appelle Big Man Japan, on est dans un faux documentaire qui pastiche les films façon Godzilla et autres grands monstres dans la ville, et c'est tellement mais alors tellement n'importe quoi...et en même temps, c'est bien filmé et ça ne tourne pas en rond, voire le film pousse les limites du mauvais goût de façon talentueuse et jouissive!!

Il est donc visible sur arte.tv, et de toute façon j'ai trouvé un lien sur youtube, tentez l'aventure bordel il n'y a rien à regretter uh!uh!uh!


L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
rag
Radiant Silverpost
Messages : 1144
Inscription : 24 nov. 2010, 19:46
Localisation : Ille-et-Vilaine

11 sept. 2019, 20:02

OK, je viens de le regarder en entier, c'était… particulier ^^
Merci pour ce moment en tout cas (et merci à Arte pour leurs balls en titane :aaah: ), c'était très divertissant :D
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

12 sept. 2019, 11:05

Content que tu aies "apprécié" ce film hors norme!
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Avatar de l’utilisateur
psychogore
1 crédit c'est déjà trop
Messages : 2341
Inscription : 23 mai 2003, 08:04

12 sept. 2019, 11:17

Intéressant. Sous ses apparences de comédie transpire une certaine amertume sur un pays qui semble s'oublier sous l'influence extérieure. Très politique en fait.
raisonnable
King Fossile
Messages : 10230
Inscription : 02 sept. 2008, 13:26
Localisation : une lionne, des cerisiers, une pomme et...des rats!!!

12 sept. 2019, 16:25

Ah lecture intéressante, je ne l'ai pas du tout regardé avec cet œil, trop esclaffé par le délire ambiant. Ce que j'ai relevé en revanche, c'est toute l’ambiguïté de l'opinion populaire, qui demande à être protégée tout en devenant tyrannique avec son protecteur.
L'environnement en ville, un bruyant ronronnement.


fat cape et prise de Tate
Répondre